Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

5 min de lecture 3 Commentaires

L'un des plus grands atouts du Xiaomi Mi 8 n'est pas celui que vous croyez

Oui, Xiaomi a bien équipé son dernier flagship d’un écran OLED avec encoche (notch, si vous préférez), comme Apple l’a fait avec l’iPhone X. Que l’on aime ou non le principe de l’encoche, l’écran du Mi 8 doit encore montrer qu’il est à la hauteur dans un marché où la technologie est de plus en plus perfectionnée et où les contenus multimédias sont au centre des préoccupations des utilisateurs.

Un bon écran fidèle aux tendances du moment

Xiaomi a décidé de s’appuyer sur un écran OLED pour son dernier smartphone haut de gamme. L’écran IPS du Mi MIX 2S était de bonne qualité, mais il restait l’un des points faibles de l’appareil par rapport à la concurrence (surtout en l’absence d’un mode écran Always on). Avec le Mi8, Xiaomi tente de se rattraper en proposant un écran AMOLED de 6,21’’ avec un format de 18 :7,9 et une résolution FullHD+ (1080x2248 pixels).

Par rapport au format 18:9 du Mi MIX 2S, l’écran est un peu plus allongé. Pourquoi ? Tout simplement parce que Xiaomi a suivi la tendance du moment en introduisant une encoche. Le ratio d’écran est de 84%, un chiffre assez élevé malgré l’existence de smartphones (comme le OPPO Find X) qui dépassent les 90%.

AndroidPIT Xiaomi Mi 8 8285
Cacher l’encoche vous permet d’obtenir un smartphone presque symétrique. © AndroidPIT by Irina Efremova

Heureusement, vous pouvez désactiver l’encoche dans les paramètres du smartphone, même si je n’ai pas ressenti le besoin d’utiliser cette option jusqu’à présent sur les smartphones pourvus d’une encoche. L’écran est protégé par un verre Gorilla Glass 5, qui n’était pas présent sur le dernier appareil de la série MIX.

xiaomi mi 8 calibration
Vous pouvez calibrer l’écran dans les paramètres et décider quelles applications peuvent utiliser le plein écran. © AndroidPIT

Si seulement tout le contenu était en HDR…

L’écran du Xiaomi Mi 8 est plaisant, et je n’ai rencontré aucun gros problèmes durant les quelques jours ou j’ai utilisé le smartphone. Les contrastes sont excellents (grâce à la technologie OLED) et les couleurs sont bien équilibrées.

Le panneau blanc vire légèrement sur le bleu clair, mais il peut être calibré dans les paramètres du smartphone (en réglant la température et la saturation des couleurs). Avec les paramètres d’usine, le smartphone est calibré pour les couleurs vives sans être trop saturé. J’ai été personnellement très satisfait de ces réglages mais le fait de pouvoir paramétrer les couleurs est sans aucun doute un point positif.

L’écran couvre très bien les espaces colorimétriques sRGB et DCI-P3, comme le montre le test que nous avons effectué au bureau avec l’instrument de mesure approprié.

Le principal défaut de cet écran concerne la luminosité maximale. Je ne parle pas de la luminosité maximale théorique de l’écran, mais de la luminosité maximale qui peut être concrètement utilisée. En désactivant la luminosité automatique et en mettant manuellement la valeur au maximum, l’écran affiche une luminosité d’environ 500 nits (mesurée grâce à DataColor Spider 5 Elite). Une valeur suffisante, mais qui n’atteint pas les résultats de certains smartphones haut de gamme. L’écran perd en lisibilité sous la lumière directe du soleil, et les contenus aux tons sombres (comme Twitter et Feedly avec le thème noir) en sont pénalisés.

xiaomimi8colorsj
La luminosité maximale que nous avons mesurée ne dépasse pas les 500 nits. © AndroidPIT

C’est dommage, parce que l’écran peut faire beaucoup mieux. Il est certifié conforme à la norme HDR10, et la luminosité et l’intensité des couleurs sont bien meilleurs que la moyenne pour la visualisation de ces contenus. Mais, comme nous le savons, tous les contenus ne sont pas HDR…

C’est probablement à cause du firmware chinois utilisé sur mon smartphone (qui n’inclut pas les applications et services Google à sa sortie d’usine) que je n’ai pas pu voir de contenus HDR sur la plateforme de streaming vidéo la plus populaire au monde. Je m’explique : les vidéos sont diffusées, YouTube signale que le contenu est en HDR, mais l’affichage reste flou et terne.

Vous remarquerez le manque de couleurs et de brillance en plaçant le smartphone à côté d’un autre appareil lisant la même vidéo avec un écran HDR. Ce n’est pas le format vidéo qui est en cause, vu que les vidéos de test HDR10 de la galerie ou le lecteur VLC parviennent à les lire sans problème. Gageons que la version internationale de MIUI résoudra ce problème !

Une question de choix

L’écran du Mi 8 s’est avéré tout à fait valable. Il n’est certes pas équivalent à l’AMOLED du Samsung Galaxy S9 (classé comme le meilleur au monde) ni au magnifique IPS sans bords du MIX 2S. Mais l’expérience offerte est de haute qualité, et il est utile de pouvoir calibrer le logiciel selon vos besoins et vos exigences.

Si vous êtes intéressé par un smartphone phare de chez Xiaomi, vous devrez choisir : si vous recherchez un smartphone sans encoche et que vous n’avez rien contre les écrans IPS (quitte à renoncer à l’écran Always on), le Mi MIX 2S est le meilleur choix. En effet, les autres fonctionnalités du smartphone sont les mêmes, et la série MIX est conçue avec un corps en céramique du plus bel effet.

Mais si vous ne pouvez pas survivre sans un écran OLED (à cause des couleurs offertes) et si l’encoche vous importe peu, le Xiaomi Mi 8 ne vous décevra pas. Personnellement, je préfère la qualité de l’écran du Mi 8. Même si la différence entre les deux appareils n’est pas très importante, c’est à ce dernier que va ma préférence.

Au final, le choix est avant tout une question de goûts personnels : AMOLED ou IPS, avec ou sans encoche, design unique ou tendance du moment.

3 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • 500 nits pour de l'OLED sur smartphone c'est largement suffisant . Là où ils font 600nits sur de L'IPS . Après je suis pas un expert mais j'ai l'impression qu'au niveau de la luminosité ont se rapproche peu à peu de l'IPS (c'était quand même l'avantage de l'IPS écran plus lumineux que l'Amoled de manière général). Après ça n'empêche pas que les couleurs reste articielle (la où sur IPS les couleurs sont plus proche de la réalité). Mais bon l'OLED à énormément évoluer et n'a plus trop de quoi rougir face aux bonne dalle IPS . Et connaissant Xiaomi (ils savent très bien otpimiser leurs écrans choses que pas beaucoup sont capable de nos jours). Je pense que comme d'habitude ce genre de modèle restera dans le haut du panier . Dommage pour l'encoche (de mon point de vue c'est une perte d'espace inutile)...


    • Après pourquoi le comparé au mi Mix 2S ce n'est pas tout à fait le même type de produit mais bon on va attendre d'autres comparatif ;-)


  • Un smarthone qui aura une fiche technique haut de gamme du môment S845 etc mais en + avec de l'AMOLED qui va être très lumineux je pense

Articles recommandés