Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.
Le CEO de Xiaomi perd 149 millions de dollars à cause d'un pari
Xiaomi 2 min de lecture 1 commentaire

Le CEO de Xiaomi perd 149 millions de dollars à cause d'un pari

Un milliard de yuans ou 149 millions de dollars, comme vous préférez. C'est le montant que Lei Jun, CEO et fondateur de Xiaomi, pourrait avoir à payer après avoir perdu un pari qu'il avait fait en 2013. Va-t-il l payer ? Rien n'est moins sûr.

Malgré le fait que les bénéfices du géant chinois Xiaomi et de son CEO étaient pratiquement les mêmes en 2018, soit quelque 956 millions de dollars, le chiffre auquel Lei Jun aurait à faire face n'est pas négligeable. 

AndroidPIT Xiaomi Shop Barcelona 6469
Xiaomi grandit vite mais pas au point de gagner le pari. © AndroidPIT

Il est indéniable que nous pouvons tous parfois perdre notre fierté et avoir un excès de confiance. C'est ce qui semble être arrivé au fondateur de Xiaomi en 2013 lors d'une émission de télévision nationale chinoise. Dans un moment d'extase, il a parié devant tout le public que dans 5 ans les revenus de Xiaomi dépasseraient ceux de la société chinoise Gree Electric Appliances. Et le pari est ensuite devenu un peu incontrôlable.

"Que toute la nation soit notre témoin, si nos revenus dépassent ceux de Gree dans cinq ans, Président Dong, s'il vous plaît payez-moi un yuan," a commenté Lei Jun sur le programme. Ce à quoi Dong a répondu : "Parions un milliard."

Ce qui à l'époque semblait être de la folie - à l'époque Xiaomi n'était même pas l'ombre de ce qu'elle est aujourd'hui - n'est pas si tiré par les cheveux aujourd'hui. Pourtant, le pari n'a pas fonctionné. Gree Electric Appliances vient de publier ses résultats financiers pour 2018 et ses bénéfices ont atteint 198 millions de yuans, soit environ 20 milliards de plus que ce que la société de Jun a empoché la même année. 

Nos collègues de Bloomberg ont contacté Xiaomi et Gree pour savoir ce qui se passe, mais ils n'ont pas eu de réponse. Le CEO de Xiaomi paiera-t-il sa dette ? Est-ce que tout cela ne sera qu'une anecdote télévisée ? Faites vos jeux, messieurs... Dans tous les cas, les jeux de hasard sont interdits en Chine.

Source : Bloomberg

1 commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition