Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Un wearable pour éviter les agressions sexuelles

Un wearable pour éviter les agressions sexuelles

Et si je vous disais qu'un wearable pouvait vous sauver la vie ? C'est le but de Bindi, un prototype conçu pour détecter et prévenir les agressions sexuelles. Le système d'alarme innovant, composé d'un bracelet et d'un pendentif, est relié au smartphone via une application et n'est activé qu'en cas de situation dangereuse. Les wearables ne sont pas seulement utilisés pour vérifier vos courriels, contrôler vos appareils domestiques intelligents ou compter vos pas. Maintenant, ils pourraient vous sauver la vie.

Derrière cette idée se cache UC3M4Safety, une équipe multidisciplinaire composée de différents groupes de recherche de deux Universités à Madrid. Le bracelet et le pendentif qu'ils ont conçus ne passent pas seulement inaperçus, car n'importe quelle femme peut les porter comme accessoires dans sa tenue habituelle, mais ils sont connectés au téléphone avec une application reliée à son tour aux "gardiens" ou cercle de confiance choisis par l'utilisateur en question.

Wearables Fitness 03
Pouvez-vous imaginer aller courir tranquillement n'importe où dans le monde. © Jacob Lund/Shutterstock

Grâce à des algorithmes d'intelligence artificielle, le bracelet pourra détecter si la personne qui le porte souffre d'un épisode d'anxiété en détectant un changement soudain dans ses signes vitaux. C'est là qu'entre en jeu ce que l'on appelle le "cercle de confiance ou de protection", qui recevra la localisation de la victime potentielle de l'agression. Le pendentif, d'autre part, activera le microphone et commencera à enregistrer la voix de l'utilisateur pour analyser votre niveau lorsque vous parlez, ainsi que d'enregistrer tout ce qui s'est passé au cas où il y a une plainte ultérieure et être en mesure d'utiliser l'enregistrement comme preuve.

De plus, l'équipe Bindi disposera d'un bouton de panique sur chacun des appareils - bracelet, pendentif et smartphone - que le porteur pourra activer d'une simple pression à tout moment dans une situation qui compromet sa sécurité.

Il y a encore beaucoup d'étapes à améliorer, comme la mise au point d'algorithmes d'IA pour éviter qu'un rythme cardiaque accéléré pour toute autre raison ne soit confondu avec une agression. Mais il s'agit d'un prototype qui n'a pas encore les fonds nécessaires pour devenir une réalité. 

Ce que cela signifie, c'est un énorme pas en avant face à un problème croissant dans le monde : les agressions sexuelles, la violence sexiste et le meurtre de femmes dans le monde entier. 

Aimeriez-vous que ce wearable arrive bientôt sur le marché ?

Articles recommandés

9 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Agression sexuelle. Il est malheureusement vrai que les femmes ont plus de risques d'être agressées. Mais à notre époque, je dirais agression tout court car tout le monde est concerné et donc que système doit être générique.


  • Luna depuis 5 mois Lien du commentaire

    Ce que pense que Apps Elle a reçu cette année le prix du CES 2019 « Tech for a Better World » pour je cite :

    "App-Elles est la première application française solidaire des femmes et des filles victimes de violences récompensée au CES 2019
    Elle permet d'alerter et de contacter rapidement ses ami-e-s, ses proches, les secours, les associations et tout autre interlocuteur-trice de son choix. Répondant aux principaux besoins d'assistance face à une situation de violence, App-Elles propose dans une interface simple et intuitive des fonctions d'alerte, d'appel et de recherche optimisées."


    ◾Écoute d'ambiance

    Grâce au dispositif d'alerte WaryMe, lorsqu'une alerte est déclenchée, le microphone de votre mobile est instantanément activé. Un lecteur audio permet alors à vos 3 contacts de confiance d'écouter en direct les bruits, les voix et les sons environnants. Ils pourront à tout moment revenir au début de l'enregistrement (si l'écoute en cours ne leur permet pas d'identifier l'urgence) et reprendre ensuite le cours du direct.

    ◾ Suivi GPS en temps réel

    En plus de l'écoute d'ambiance, la position GPS de votre mobile est lui aussi instantanément récupéré au moment du déclenchement d'une alerte. Votre position est alors visualisée et partagée en temps réel sur le mobile de vos 3 contacts de confiance. Même en mouvement, ils seront en mesure de vous suivre et de connaitre l'adresse exacte de votre position (coordonnées GPS, noms des rues, de la ville, date et heure..)

    ◾Enregistrement

    L'ensemble des données de chaque alerte (audio et suivi GPS) est automatiquement enregistrée et sauvegardée sur votre mobile et sur celui de vos 3 contacts de confiance (vous pouvez ainsi les effacer pour ne laisser aucune trace). Ces enregistrements pourront vous servir à constituer et à présenter des preuves audio, datées et géolocalisées dans le cadre d'une enquête sociale ou judiciaire.

    ◾Un bracelet

    Le bracelet d'alerte connecté App-Elles est un accessoire additionnel qui a été spécialement conçu et développé afin de communiquer en Bluetooth avec l'application. Un simple appui long de 4 secondes déclenche l'alerte. Simple, rapide et discret il est le moyen le plus efficace pour lancer une alerte sans se munir de son portable. Dans de nombreuses situations, il est primordial de pouvoir lancer une alerte rapide et discrète, pour appeler de l'aide mais aussi pour constituer des preuves audio.


    Merci d'en parler aussi :-)


    https://www.androidpit.fr/forum/766309/la-cybermalveillance


    • Pierre Vitré
      • Admin
      • Staff
      depuis 5 mois Lien du commentaire

      Je ne connaissais pas. Merci !


      • Luna depuis 5 mois Lien du commentaire

        On va tous vu au CES pourtant ...


      • Pierre Vitré
        • Admin
        • Staff
        depuis 5 mois Lien du commentaire

        Je reconnais modestement ne pas l'avoir vu. J'étais présent mais il est difficile seul de voir tout ce qui est annoncé :)


      • Je me rappelle de ton commentaire dithyrambique concernant le dispositif.

        Mais je suppose aussi que j'avais cherché à atténuer ton enthousiasme habituel.
        Le fait de s'autosurveiller soi-même m'emballe pas plus que ça 😨
        C'est avec les meilleures intentions que l'on peut arriver PARFOIS à des résultats plus que douteux.

        Un petit exemple tout récent, il date d'hier, la volonté de condamner pénalement l'antisionisme par certains décideurs sous le coup légitime de l'émotion vis-à-vis des agressions et dégradations inacceptables de personnes ou symboles juifs.

        Or l'antisionisme (pas l'antisémitisme évidemment, je préfère prendre quelques précautions vu les facultés limitées ou orientées de certains...) est un idée politique légitime dont certains juifs eux-mêmes comme l'historien et universitaire Shlomo Sand défendent la thèse.

        Même Alain Finkielkraut, le principal agressé a refusé de participer à la manifestation...


      • Luna depuis 5 mois Lien du commentaire

        Une femme meurt sous les coups de son compagnon tout les trois jours en France, si c'était un juif tous les trois jours on appellerait ça comment ?


      • Tu sais Luna que de bonnes questions (comme la tienne) peuvent amener à des comparaisons que tu adressera toi-même à n'importe quel Juif ou à un autre peuple ayant connu le même sort que les Juifs entre 1933 et 1945.

        Alors contente-toi de comparer des choses comparables dans un cas aussi délicat.

        Pour l'instant les génocides de femmes en France ou ailleurs par des hommes ou non sont plutôt rares 😠😠😠


      • Luna depuis 5 mois Lien du commentaire

        Appelle ça comme tu veux mais une femme tout les trois jours meurt en France dans l'indifférence la plus complète et les moqueries parce qu'elles le méritent bien.

        Maintenant remplace le mot femme parce ce que tu veux et tu verras que ça ne te fera pas le même effet à chaque fois :

        ◾Un juif tout les trois jours meurt en France sous les coups

        ◾Un noir tout les trois jours meurt en France sous les coups

        ◾Un français tout les trois jours meurt en France sous les coups

        ◾Un américain tout les trois jours meurt en France sous les coups

        ◾Un enfant tout les trois jours meurt en France sous les coups

        Alors si ce n'est pas au minimum un cas d'urgence à chaque fois alors c'est quoi ...Non assistante à personne en danger dans tous les cas à tous les âges et pour toutes les races , sauf pour les femmes où c'est de la violence domestique !!

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition