Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Volkswagen aurait également triché avec les moteurs diesel Euro 6

Mis à jour : Volkswagen dément l'information
Volkswagen aurait également triché avec les moteurs diesel Euro 6

Même les moteurs diesel les plus récents dans les véhicules VW dotés de la norme d'émissions Euro 6 auraient encore été équipés d'un dispositif illégal pour aider à réduire les émissions lors des tests. Les moteurs concernés sont installéd depuis 2012 dans divers véhicules diesel du constructeur.

Mise à jour :

Des doutes ont été exprimés sur les révélation de la Südwestrundfunk à propos de la nouvelle fraude au diesel à Volkswagen. Dans un communiqué à la disposition de la FAZ, le groupe déclare : "Aucun véhicule équipé du moteur diesel EA288 après la norme européenne actuelle sur les émissions de l'UE6 dans l'UE28 ne contient de détection de cycle." Cela contredit le coeur de la recherche de la chaîne de télévision publique allemande ARD. Il faudra probablement quelque temps avant que la question ne soit clarifiée hélas.

News original :

Les nouveaux moteurs diesel de VW disposeraient en effet d'un logiciel dans la commande de moteur, qui détecte si un test d'émissions de gaz d'échappement est actuellement en cours. La Südwestrundfunk, l'équivalent de France Télévisions, en fait état, citant des documents internes du constructeur automobile.

C'est la série de moteurs VW "EA 288", qui faisait suite à la "EA 189" au centre du scandale du dieselgate, qui semblerait concernée. Depuis 2012, selon SWR, il a été installé dans des centaines de milliers de véhicules de Golf, de Tiguan, de Passat et autres. Audi, Skoda et Seat utilisent ce moteur en conséquence également dans divers véhicules.

androidpit vw id3 6
Tout récemment, VW a dévoilé la voiture électrique ID.3. Mais le scandale du diesel ne semble pas encore avoir été résolu. © AndroidPIT

Selon SWR, les documents internes décrivent en détail le fonctionnement du logiciel. Cette soi-disant reconnaissance de cycle a également été intégrée dans l'"EA 189". VW n'a pas souhaité commenter les documents car ils sont confidentiels. D'autre part, le groupe a nié que les nouveaux modèles aient cette reconnaissance du cycle. Aucun dispositif d'arrêt n'est disponible.

Selon SWR, les documents techniques mentionnent des méthodes permettant de détecter un test de conduite pour pour le contrôle des émissions d'échappement sur un banc à rouleaux et la commutation en conséquence. L'additif ("AdBlue") est alors injecté pour la purification des gaz d'échappement.

SWR a également montré les documents à l'expert en échappement Axel Friedrich, qui a également découvert le scandale du diesel. Après les avoir vérifiés, il en vient également à la conclusion que le véhicule détecte un test d'émissions d'échappement et injecte donc plus d'"AdBlue".

Des procédures toujours en cours

Le cabinet d'avocats Baier und Depner de Karlsruhe, qui a mené plusieurs procédures pour manipulation de gaz d'échappement, confirment également l'allégation selon SWR : "Pour nous, cela signifie que Volkswagen a trompé ses clients, même dans ses nouveaux modèles".

Selon le rapport, les propriétaires de VW se plaignent actuellement devant plusieurs tribunaux au sujet de l'"EA 288". De l'avis des avocats, ces derniers auraient de bonnes chances de gagner l'affaire. Le tribunal de district de Wuppertal a désigné un expert pour vérifier si le logiciel approprié est disponible pour ce modèle de moteur. Toutefois, il faudra peut-être encore plusieurs mois avant que ce rapport ne soit disponible. Ni l'Autorité fédérale des transports routiers ni le ministère fédéral des Transports n'ont répondu aux demandes de renseignements de la SWR.

En 2015, on a appris que VW avait utilisé un tel dispositif d'arrêt sur les véhicules diesel, bien qu'il ait déjà été interdit par un règlement européen en 2013. Les véhicules d'autres constructeurs sont également touchés. La Commission européenne enquête actuellement sur ces violations.

Source : SWR

Articles recommandés

Les commentaires préférés des lecteurs

  • louis hory depuis une semaine

    Il n'y a pas que les clients qui ont été trompés et volés.

    Les États qui distribuent généreusement des "bonus verts" pour les véhicules neufs qui ne dépassent pas les normes en vigueur devraient assigner en justice les constructeurs responsables de ces malversations indignes et destructrices.
    Or, ce n'est pas le cas car le chantage à l'emploi sournoisement institué par ces entreprises peuvent retourner l'opinion contre nos gouvernants.

    Conclusion, nous sommes deux fois "les dindons de la farce", pas de vrai avantage à rouler en "voiture verte" et pas de restitution des impôts que nous payons pour pouvoir bénéficier de ces bonus.
    Il serait temps que les citoyens s'insurgent radicalement contre ce trafic de corruption généralisé... s'il est encore temps pour maintenir une vie acceptable et agréable sur notre planète.

    Après ces pratiques insupportables, comment s'étonner que les populations ne puissent plus faire confiance au système politique tel qu'il existe dans ce qu'on appelle ENCORE nos démocraties mais qui sont pour moi (depuis longtemps) que des oligarchies et qui font ainsi le lit à de futures dictatures.

21 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Le lit est fait depuis longtemps...maintenant ils sont que la couette..


  • Ericdu71 depuis une semaine Lien du commentaire

    A l époque quand les anciennes voitures fumaient noires, elles rejetaient toutes les particules, fines ou grosses, on s éloignait du pot d'échappement car on le voyait. Maintenant les pots ne crachent plus, ça sent comme une odeur de gaz et on met presque le nez devant le pot par curiosité, et la on se prend plein les poumons de particules fines..... Belle idiotie.... Ce n est pas que les diesels l essence aussi, même le E85 n échappe pas..... Belle idiotie que ses filtres qui nous font baisser la garde.....


  • louis hory depuis une semaine Lien du commentaire

    Volkswagen dément, quelle surprise 😜
    J'aurais appris qu'elle menace de diffamation tous les auteurs de ce type de révélation, je n'en aurais pas été plus étonné !


  • Konsau depuis une semaine Lien du commentaire

    Ils ont peut-être un logiciel pour tricher sur leur voiture électrique pour faire croire à plus d'autonomie par exemple.


  • francki depuis une semaine Lien du commentaire

    je déborde un peu du sujet, mais moi ce qui me fait rire (ou pleurer) c'est qu'on nous casse les pieds pour rester poli, avec les nouvelles vignettes pollution et autre circulation diverses, en flinguant les vieilles voitures sous prétextes qu'elles sont polluantes. quelle belle farce! il n'y a jamais eu autant de voitures récentes puissantes et donc polluantes qu' aujourd’ hui, mais pas grave elles sont neuves, elles ont le droit de polluer, elles ont la bonne vignette. en plus ca remet une pièce dans le systeme qui est bidonné de A à Z. Bravo les hommes en bleus et merci pour la planète!


    • Bien d'accord avec toi 👍 On pourrait multiplier les exemples de cas de pollution planqués sous le tapis, comme les particules nocives de freins des métros et RER, que des millions de gens respirent abondamment et quotidiennement. Là-dessus, motus, comme par hasard. Forcément, il n'existe pas de solution au problème, alors on laisse faire. Et surtout la solution ne rapporterait rien et ne ferait qu'engendrer des dépenses énormes pour l'État, ou les régions. Et les gros navires commerciaux et touristiques (paquebots, porte-containers etc...) ? Ils polluent infiniment plus que nos voitures et on laisse faire. En revanche, pour taxer les automobilistes, là comme par hasard nos dirigeants ne manquent pas d'inspiration.


  • On pourrait peut-être aussi se poser la question de savoir si l'on exige pas l'impossible de la part des constructeurs. Je ne suis pas un grand connaisseur du sujet, mais à force de demander aux constructeurs de faire cracher par leur moteurs diesels toujours moins de particules et de substances nocives, alors que le produit de base et la technologie utilisée ne le permettent pas, n'est-on pas dès le départ dans l'utopie ? Je pose juste la question.


    • louis hory depuis une semaine Lien du commentaire

      Certes, la question mérite qu'on s'y arrête.
      Mais les constructeurs ont "très bien joués" le coup avec des démonstrations aussi spectaculaires que médiatisées, type le gant blanc collé derrière le pot d'échappement qui ressortait après une bonne accélération aussi blanc que si le moteur n'avait pas tourné.
      Mais quand les gouvernements leurs ont demandés, au début des années 2000, de produire des moteurs qui consomment 3 l/100 km, ils n'ont pas bronché mais n'ont jamais réellement réagi pour répondre au cahier des charges.


    • Ericdu71 depuis une semaine Lien du commentaire

      Vous êtes exactement dans le vrai, il existe depuis longtemps une solution, l hydrogène, un moteur à combustion interne peut très bien fonctionner à l hydrogène, un système similaire au gpl, mais voilà le soucis c est que ce gaz ne rejette que de l eau, donc comment justifier les taxes si vous ne polluez plus.......


  • Manolhippo depuis une semaine Lien du commentaire

    Avec des "aurait", la France "aurait" 10% de croissance annuelle...


  • phil depuis une semaine Lien du commentaire

    Même pas je suis étonné... malheureusement... 🙄


  • Pardayec depuis une semaine Lien du commentaire

    Est-ce qu'AndroidPit est devenu un site d'information sur l'actualité automobile ?


    • louis hory depuis une semaine Lien du commentaire

      Le salon de Francfort est une facilité un peu compréhensible vu l'attrait des nouvelles technologies.
      Quand je lis ce genre d'article, je me console (comme je peux aussi) en comparant avec ce que fait la concurrence. Si tu penses à un magazine comme "Auto-moto", le ton et le discours n'est pas comparable... à mon idée.

      Il reste encore possible d'écrire sur "une vérité qui dérange" au pays de l'industrie automobile autrefois triomphante (mais qui ne va plus aussi bien que cela...) et cela reste quand même bien rassurant.

      Il faut en profiter pour écrire ce que l'on a "sur le cœur" et je me gêne pas pour le faire...


      • Pardayec depuis une semaine Lien du commentaire

        Si c'est "l'attrait pour les nouvelles technologies" qui est désormais le coeur de la ligne éditoriale, alors pourquoi se limiter aux automobiles? De nouvelles technologies, on en a dans tous les domaines: hardware et software PC,électroménager, bâtiment, transports en commun...
        Mais si alors AndroidPit devient un concurrent des Numériques, de CNET et plus de Frandroid ou Phonandroid, un changement de nom ne serait pas inutile, histoire d'annoncer la couleur


      • @Pardayec

        Pas faux non plus.


      • louis hory depuis une semaine Lien du commentaire

        @ Pardayec

        Mais je suis pleinement d'accord avec toi sur le nouveau choix éditorial... d'ailleurs le site s'appelle maintenant : NEXTpit.
        Tout un (nouveau) programme !


  • louis hory depuis une semaine Lien du commentaire

    Il n'y a pas que les clients qui ont été trompés et volés.

    Les États qui distribuent généreusement des "bonus verts" pour les véhicules neufs qui ne dépassent pas les normes en vigueur devraient assigner en justice les constructeurs responsables de ces malversations indignes et destructrices.
    Or, ce n'est pas le cas car le chantage à l'emploi sournoisement institué par ces entreprises peuvent retourner l'opinion contre nos gouvernants.

    Conclusion, nous sommes deux fois "les dindons de la farce", pas de vrai avantage à rouler en "voiture verte" et pas de restitution des impôts que nous payons pour pouvoir bénéficier de ces bonus.
    Il serait temps que les citoyens s'insurgent radicalement contre ce trafic de corruption généralisé... s'il est encore temps pour maintenir une vie acceptable et agréable sur notre planète.

    Après ces pratiques insupportables, comment s'étonner que les populations ne puissent plus faire confiance au système politique tel qu'il existe dans ce qu'on appelle ENCORE nos démocraties mais qui sont pour moi (depuis longtemps) que des oligarchies et qui font ainsi le lit à de futures dictatures.

Montrer tous les commentaires
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition