Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Oui, la révolution des voitures électriques est en marche

Oui, la révolution des voitures électriques est en marche

Volkswagen, Porsche, Ford, BMW, Mercedes, Opel, Audi... Nombreux sont les constructeurs présents au salon automobile de Francfort (IAA 2019) à profiter de l'événement pour dévoiler leurs nouveautés, et parmi celles-ci les stars sont bien évidemment les nouveaux modèles électriques. Car, oui, que cela vous plaise ou non, la révolution des véhicules électriques est en marche !

Alors oui, je veux bien l'admettre, cela fait des années qu'on entend parler du bouleversement que va engendrer les voitures électriques sur le marché. Mais désormais la donne a véritablement changé. Le temps est enfin arrivé ! En effet, difficile ne pas reconnaître qu'en 2019 la révolution est bel et bien en marché.  En 3 ans, le nombre de voitures électriques en circulation dans le monde a presque été multiplié par 4 : 391 000 en 2016, 727 000 en 2017 et 1,26 million en 2018.

Si pour le moment, les ventes se concentrent en Chine et que les ventes ne sont pas aussi bonnes que l'aimeraient les constructeurs, l'Europe est en hausse et les fabricants automobiles, encouragées par les pouvoirs publics et par les utilisateurs de plus en plus sensibles aux enjeux écologiques, ont compris que la voiture électrique est à un tournant crucial. 

AndroidPIT tesla model 3 front
Tesla a été l'un des pionniers de la voiture électrique. © AndroidPIT

De nombreux absents à l'IAA mais un dénominateur commun : la voiture électrique

La nouvelle édition 2019 du Salon de l'automobile de Francfort (aussi appelé IAA) témoigne directement de l'importance des véhicules électriques dans le monde automobile. Fini le dieselgate, place à une nouvelle page de l'histoire aussi radical que le passage de la machine à vapeur au moteur à explosion. Les constructeurs allemands sont tous présents et proposent pour l'occasion de nombreux nouveaux modèles et concepts électriques. Ils ont enfin compris que ce marché représentait l'avenir et que le retard pris devait être rattrapé au plus vite, sous peine de peut-être disparaître à moyen-terme.

Ainsi, Volkwagen présente ainsi sa nouvelle citadine électrique iD.3 (qui a déjà fait l'objet de 30 000 précommandes), BMW électrifie ses modèles et amène sa nouvelle Mini électrique, Porsche dévoile sa sportive Taycan électrique, Skoda révèle sa citadine électrique Citigo... Bref, l'électrique est à la mode et aide à faire oublier la longue liste des fabricants automobiles allemands au salon allemand (Alfa Romeo, Alpine, Aston Martin, Bentley, Bugatti, Cadillac, Chevrolet, Citroën, Dacia, DS, Ferrari, Fiat, Infiniti, Jeep, Kia, Lada, Lexus, Lotus, Maserati, Mazda, Mitsubishi, Nissan, Peugeot, Rolls-Royce, Subaru, Suzuki, Tesla, Toyota, Volvo...). 

androidpit vw id3 6
La Volswagen ID.3 est certainement la plus grosse nouveauté du salon. © AndroidPIT

Un prix d’achat plus accessible et une meilleure autonomie

Si Tesla a fait plus pour l'industrie des véhicules électriques que toute autre entreprise, ce sont les fabricants historiques qui vont la démocratiser. Pour cela, ils annoncent enfin des modèles plus abordables. Renault (et sa Zoé) n'est plus seul sur le marché. De quoi offrir un plus grand choix aux automobilistes. Les véhicules sont aussi de plus en plus autonomes. Les performances des batteries lithium-ion ont en effet été améliorées permettant d'augmenter l'endurance, la rapidité de recharge mais surtout leur durée de vie. 

Surtout, les constructeurs ont aussi compris que l'un des défis pour séduire les consommateurs était d'offrir plus de solutions pour recharger son véhicule. Hyundai et Kia ont ainsi annoncé à l'IAA 2019 rejoindre la co-entreprise Ionity fondée en 2017 par BMW, Ford, Daimler et Volkswagen. L'objectif ? Densifier le réseau des bornes de recharges en Europe.

De plus en plus des géants du numérique, de moins en moins des fabricants automobiles

Enfin, la révolution de la voiture électrique est visible à travers le changement des fabricants automobiles. Les constructeurs historiques ressemblent de moins en moins à des fabricants automobiles et de plus en plus à des géants du numérique. A l'image de Tesla, le premier vendeur de voitures électriques en Europe, il y a de plus en plus d'ingénieurs informatiques au sein des équipes. Les méthodes de travail évoluent également et le traitement de données est de plus en plus important.

Dans un avenir proche, les automobilistes mettront à jour leurs voitures comme ils mettent à jour leurs smartphones

Les discours ont également changé sur les stands et il est désormais question davantage de services, de nouvelles applications ou encore de mises à jour. Car oui, dans un avenir proche, les automobilistes mettront à jour leurs voitures comme ils mettent à jour leurs smartphones. 

La voiture électrique vous intéresse-t-elle ? Pensez-vous que l'industrie automobile vive une nouvelle révolution ?

Articles recommandés

Les commentaires préférés des lecteurs

  • mimile53 depuis une semaine

    Mais qu'est-ce que cela, imaginons tout le parc des véhicules thermiques remplacé par des véhicules électriques... c'est remplacer une pollution par une autre pollution... voire pire encore ?

    Personnellement, je pense que le tout électrique est une connerie sans nom.

34 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Et l'énergie vous la prendrez où? aussi bien en Allemagne aux turbines à gaz et centrales à charbon et France avec centrales en perdition dans 10 ans, je ne parle même pas de la pollution due au recyclage des batteries, sombre inconscient ou pire...


  • Quasar depuis une semaine Lien du commentaire

    Au final, on stagne et l'homme actuel n'est pas assez évolué pour mettre au point des technologies non polluantes et non bruyantes tels les soucoupes volantes qu'on voit dans les films


    • Luna depuis une semaine Lien du commentaire

      Tiens quand on parle du loup et qui t'a dit qu'elles sont silencieuses ?


      • louis hory depuis une semaine Lien du commentaire

        On ne t'a pas dit que Quasar est un "petit homme vert" qui descend d'une soucoupe 😂


      • Luna depuis une semaine Lien du commentaire

        Non plutôt de misogyne et de tunnel sous la Manche, pas compris le rapport, mais faut de tout pour faire un monde allelouia !!


      • @Luna

        C'est un sujet que je connais très bien et l'écrasante majorité, pour ne pas dire la totalité des témoins décrivent des engins parfaitement silencieux. Et ce quelle que soit leurs tailles et leurs vitesses de déplacement. Vitesses qui défient les lois de notre physique ACTUELLE, puisque ces engins s'affranchissent clairement du frottement contre l'air et des "bangs" supersoniques. Je rappelle également qu'au moins 2 présidents Américains ont affirmé en avoir vu de leurs yeux (Carter et Reagan), ainsi que de nombreux pilotes civils et militaires, des astronautes, scientifiques, ingénieurs, forces de l'ordre et j'en passe. Sans compter des anciens ministres de la Défense de pays occidentaux (mais pas uniquement) qui ont également confirmé leur existence. Il est à noter que la plupart des témoins ayant des postes à responsabilité attendent d'être à la retraite pour dire ce qu'ils ont vu, aucun n'ayant envie de voir sa carrière s'arrêter net. C'est un sujet bien plus sérieux qu'il n'y paraît, mais tout a été fait après du grand public pour que celui-ci ne le prenne pas au sérieux. Pourtant, le CNES (la "NASA française" en quelque sorte) possède un service qui étudie en toute discrétion le phénomène depuis de nombreuses décennies. Lorsque le responsable de ce service, Jean-Jacques Velasco, qui a travaillé au CNES pendant 20 ans sur ce sujet, à fini par écrire un livre intitulé "OVNI : L'évidence", il a été mis immédiatement à la retraite anticipée. Toute vérité n'est pas bonne à dire, surtout avec un sujet qui peut déranger énormément de monde... Remise en question de la capacité de l'Armée à maîtriser et protéger notre espace aérien (valable pour tous les pays du monde, y compris et surtout pour le pays qui a le plus gros budget militaire au monde, les USA), remise en question donc de l'intérêt de certains budgets militaires, remise en question de pans entiers de l'économie (voire risque d'effondrement), de la science (qui voit d'un TRÈS mauvais oeil toute remise en question de ses connaissances), des religions (sujet ô combien sensible et explosif comme chacun sait), risque de troubles très important de l'ordre public, etc... Autrement dit, ce sujet est comme de la nitroglycérine. D'où son traitement permanent par le Système pour le décrédibiliser auprès du grand public afin de préserver l'ordre établi. Dernier exemple emblématique, J. Allen Hynek, astronome américain, a travaillé durant une vingtaine d'années pour l'US Air Force. Sa mission ? "Casser" les témoignages d'OVNI, décrédibiliser les témoins et expliquer ces apparitions de façon scientifique, quitte à utiliser la mauvaise foi la plus totale. Et puis un jour, Hynek a fini par comprendre qu'il travaillait pour le mauvais camp. Il a cessé de travailler pour l'US Air Force et a fondé...la plus grosse association ufologique des USA. Etonnant comme revirement à 180 degrés, non ? Et devinez qui l'on voit dans les dernières secondes de l'excellent film de Spielberg "Rencontres du troisième type" et qui a été conseiller scientifique de Spielberg pour ce film ? Hynek. Clin d'oeil historique qui voulait bien dire ce qu'il voulait dire.


      • louis hory depuis une semaine Lien du commentaire

        Tu parles du GEPAN.


      • Yenam depuis une semaine Lien du commentaire

        Je te conseille la chaîne "Astronogeek" sur YouTube... Tu es très documenté sur le sujet et tes commentaires sont toujours intéressants, je suis surpris que tu croies aux petits hommes verts...
        On arrive sur le week-end, si tu as le temps je te conseille de regarder Astronogeek jusqu'à l'overdose parce qu'il a fait plusieurs vidéos sur ce type de sujet (OVNIs, crop circles, etc). Il démontre en quoi ça n'existe pas (à priori).
        EDIT: il démontre que les soucoupes volantes n'existent pas, les OVNIs eux existent puisque n'importe quel objet volant est "non identifié" jusqu'à qu'il ne le soit.


      • Yenam depuis une semaine Lien du commentaire

        Oui il parle du GEPAN
        @ Jerôme: regarde sa vidéo “les preuves de l’existence des ovnis” (je ne peux pas partager de lien malheureusement)


      • @Louis

        Oui, ce service a changé de nom plusieurs fois, GEPAN, SEPRA etc...


      • @Yenam

        Crois-moi, pour ceux qui ont vraiment creusé le sujet, ça fait longtemps qu'ils n'en sont plus à se demander s'ils existent. Comme je l'ai dit, en dehors de témoins ordinaires comme moi pour lesquels AUCUN doute n'est permis étant donné ce qu'ils ont vu (et je ne parle pas de vagues lumières minuscules dans le ciel), de nombreuses personnes hautement qualifiées en ont vu. Et ce n'est pas cet "Astronogeek" qui pourra y faire quoi que ce soit.


      • Pardayec depuis une semaine Lien du commentaire

        Étant donné que l'univers connu comporte 100 milliards de galaxies, qui elles mêmes sont constituées en moyenne de 100 milliards d'etoiles, dont un grand nombre comportent des planètes en orbite, ce qui serait improbable, c'est qu'il n'existe aucune autre forme de vie dans l'univers que sur Terre.
        Maintenant, étant donné que les exoplanètes habitables les plus proches sont à plusieurs millions d'années-lumière de la Terre, alors si des extraterrestres sont venus ici, c'est qu'ils maîtrisent des putains de technologies infiniment plus avancées que les nôtres. Il reste donc a expliquer pourquoi, munis de telles technologies, ils n'ont pas franchi le cap de la communication lors de leurs visites, voire pourquoi ils ne nous ont pas massacré la gueule. Je me dis qu'un être aussi intelligent, qui parcourt une telle distance pour venir visiter un autre milieu favorable à la vie, a forcément d'autres intentions que juste "voir comment c'est". Mais sait-on jamais...


      • louis hory depuis une semaine Lien du commentaire

        @ Pardayec

        Les exoplanètes supposées habitables, en fonction de nos connaissances toutes récentes en l'occurrence, ne sont qu'à quelques dizaines d'années-lumières (à plusieurs millions d'a-l sinon elles se trouveraient dans la galaxie d'Andromède ou une galaxie naine du Groupe Local)
        Mais cela ne change rien à ton raisonnement, seul le temps de vie d'une espèce extra-terrestre supposée limitée (comme sur Terre) à l'échelle de l'Univers pourrait grandement limiter les possibilités de contact.


      • Pardayec depuis une semaine Lien du commentaire

        Au temps pour moi, tu as raison, je voulais dire quelques dizaines d'années lumière.


  • Luna depuis une semaine Lien du commentaire

    Faudra pas non plus tomber en panne en plein milieu du tunnel du Mont Blanc ;-)


  • Mais c'est qu'ils sont têtus et obstinés chez AndroidPit :)
    Ce n'est pas tant que le fait que les constructeurs d'Automobiles misent sur l'électricité pour les automobiles et pour tenir les objectifs de réduction de la pollution, ni le fait qu'il y a ait de plus en plus de véhicules électriques en circulation (entre nous soit dit, 1,26 millions de voitures électriques en circulation, c'est rien comparé au parc mondial :) d'automobiles, c'est plus le discours qui est tenu autour de cette technologie, et qui occulte soigneusement autant que possible le fait que ces véhicules sont quasiment autant polluants que les véhicules à énergie fossile, mais différemment, par les matériaux de fabrication, les procédés d'extraction des terres rares employés dans les batteries... et non par leur rejets dans l'atmosphère (vous pensez bien, c'est bien moins sexy et vendeur :), et que vous, vous en fassiez de même, participant au grand mensonge...

    Alors oui la technologie s'améliore, les véhicules sont de plus en plus performants, et sexy en même temps, les batteries offrent de plus en plus d'autonomie et la technologie de recharge s'améliore (mais les batteries sont toujours aussi polluantes... ça, ça ne change guère), devient de plus en plus rapides... n'empêche que les conditions propices à un succès franc et massif (avec des dizaines de millions de véhicules électriques vendus par an, hein, hein, pas quelques centaines de milliers comme maintenant) sont très très loin d'être réunies : on est encore très loin de véritablement propres, avec une autonomie confortable (au moins 800 km), une charge rapide (moins de 10 minutes) et un coût raisonnable (moins de 20 00 euros, voire même moins de 15 000 même) accessible au plus grand nombre. On en reparlera dans 20 ans.... et encore... D'ici là, d'autres technologies auront pris le dessus (hydrogène...) et seront bien plus intéressantes...
    Et ce qu'on vous reproche, c'est que vous soyez trop de parti pris pour l'industrie automobile, pas assez clairs, pas assez nuancés... alors, oui vous ne devez pas trop fâcher vos partenaires qui vous prêtent des véhicules pour les essayer et vous apportent des financements, mais là ça se voit trop, beaucoup trop, inutile de nous prendre pour des idiots.... Nous ne sommes pas contre le progrès, au contraire, mais cessez de nous prendre pour des idiots qui vont tout gober tels de petits oisillons fragiles sans réfléchir, nous poser des questions et nous renseigner ailleurs, approfondir nos infos... oui, il y a des abrutis finis à la capacité intellectuelle très très réduite, que vous pourrez berner assez facilement, parmi vos lecteurs, tels Cdf, mais c'est une toute toute petite minorité....
    Et ce n'est pas avec des articles tels que celui-ci, très maladroit, que vous allez nous convaincre, au contraire... ça donne plutôt envie d'aller voir ailleurs...


    • Pardayec depuis une semaine Lien du commentaire

      C'est sûr que quand on voit l'autre mégalomane d'Elon Musk se pavaner comme le pape de la voiture écolo, tout en proposant d'atomiser la planète Mars à coups de bombes nucléaires pour y créer une atmosphère et coloniser la planète, comment dire....on a du mal à croire que les concepteurs de voitures électriques sont réellement soucieux de préserver l'environnement 😁


      • C'est vrai que ce mec, génial et précurseur par certains côtés (Paypal, Tesla, Hyperloop [c'est lui aussi]...), commence à devenir légèrement (euphémisme) inquiétant et à quelque peu dérailler depuis un certain temps...
        A croire qu'ils n'ont que le profit à court terme en tête, et les actionnaires poussent derrière pour se gaver encore plus, peu importe les dégâts (sociaux, environnementaux...)...


    • louis hory depuis une semaine Lien du commentaire

      Toujours dans la nuance, Emmanuel, concernant le ton de cet article...

      Dire que le développement des véhicules électriques est à un tournant n'est pas une apologie de cette technologie mais seulement montrer qu'il "se passe des choses" en ce moment dans cette industrie.
      J'imagine pas du tout un média, d'origine allemande au demeurant, dégommer l'industrie automobile de son pays (de plus, en mauvaise posture en ce moment) pour faire plaisir aux lecteurs conscients des limites atteintes aujourd'hui.
      D'ailleurs, c'est sous entendu dans l'article, il suffit de bien vouloir le comprendre (même si cela pourrait être bien plus explicite)
      Parler d'une révolution dans ce secteur ne sous-tends pas une réussite obligatoire mais seulement un virage.

      Et réduire le lectorat d'AP à cdf, c'est quand même réducteur et pitoyable... à moins que tu me mettes dans le lot aussi 😜


      • Je n'ai pas réduit le lectorat d'AndroidPit à Cdf, au contraire, j'ai bien dit qu'il ne représentait qu'une toute petite (quand je dis petite, c'est vraiment toute petite petite :) partie de celui-ci, relis bien mon commentaire (tu as dû aller trop vite), tu verras...
        Dans l'article, c'est surtout " que ça vous plaise ou non " qui ne m'a vraiment pas plus, non mais pour qui ils nous prennent.... et c'est quoi ce part pris (plus que discutable.. ) ?
        A les écouter (ou plutôt les lire..), tout va bien, tout est parfait, et on cache bien sous le tapis ce qui dérange... on croirait lire un communiqué rédigé par les constructeurs eux-mêmes... et ça c'est très dérangeant :(

Montrer tous les commentaires
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition