Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.
Tesla demande à son prétendu saboteur 167 millions de dollars
2 min de lecture 3 Commentaires

Tesla demande à son prétendu saboteur 167 millions de dollars

Tesla anime l'actualité automobile et il ne se passe pas un jour où le fabricant américain de voitures électriques n'occupe pas les pages des journaux. Le constructeur automobile a poursuivi en justice l'un de ses anciens employés et exige 167 millions de dollars (environ 147 millions d'euros). Pourquoi ? Martin Tripp (c'est son nom) aurait volé des informations confidentielles de l'entreprise.

C'est une guerre qui a commencé il y a longtemps. Tesla a licencié Tripp au milieu de l'été pour avoir révélé des secrets de fabrication à des tiers. C'est pour cette raison et à cause de fausses déclarations de l'ancien ingénieur de Tesla Gigafactory qui accusait l'entreprise d'utiliser des composants de mauvaise qualité ou des batteries défectueuses que le procès est intenté.

Dans le procès initial de Tesla, le constructeur automobile a déclaré : "Martin Tripp a admis avoir écrit un logiciel qui pirate le système d'exploitation de fabrication de Tesla et transfère plusieurs gigaoctets de données de Tesla à des entités extérieures".

androidpit tesla model 3
Le populaire modèle 3 de Tesla / © AndroidPIT

Elon Musk l'a traité de saboteur, mais ce n'est rien comparé aux informations qui ont été extraites des courriels de chacun d'eux, dans lesquels ils se qualifiaient mutuellement d'"être humain horrible" parmi d'autres joyeusetés. Pendant ce temps, même le compte Twitter de l'ancien employé a été bloqué pour avoir filtré une image de l'email de Musk, ainsi que pour s'être opposé à Tesla à plusieurs reprises.

Aujourd'hui, l'entreprise lui réclame un montant "absurde", selon les termes de l'avocat de Tripp. "Le montant présumé des dommages réclamés par Tesla se rapporte à des chutes présumées du cours de l'action Tesla selon les informations que M. Tripp a fournies à la presse l'été dernier", a déclaré la société.

Selon CNBC, Tesla n'a pas rendu Musk disponible pour une déposition. En outre, le dossier indique que les avocats de Tripp doivent renvoyer plus de 10 personnes impliquées dans Tesla, ce qui, selon l'avocat de Tripp, n'a aucun sens en raison du montant élevé qu'ils réclament à leur client.

Pensez-vous que le chiffre qu'ils demandent à l'ex-employé est fou ?

Source : Engadget

3 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Zzz depuis 5 mois Lien du commentaire

    Vous pourriez faire relire vos articles par un humain avant de publier svp ?
    L'avant dernier paragraphe est incompréhensible, la traduction est surréaliste...


  • Vouloir déterminer ce qui est raisonnable dans cette histoire dont on ne connaît réellement que la partie superficielle et tapageuse me semble de bien peu d'intérêt.
    De plus, le buzz et la justice des affaires ne peuvent pas faire bon ménage, à mon idée.


  • Le montant peut paraître fou, mais je le trouve à la hauteur du marché et des pertes de chiffre d'affaires potentielles suite à la divulgation de secrets industriels et de brevets essentiels pour conserver le leadership dans le secteur.
    Reste à démêler le vrai du faux dans cette histoire, et des accusations mutuelles que se lancent au visage les deux camps. Laissons la justice américaine faire son enquête et son travail.