Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.
Microsoft veut développer la réalité virtuelle dans les écoles
HTC Vive Hardware Réalité virtuelle 2 min de lecture 2 Commentaires

Microsoft veut développer la réalité virtuelle dans les écoles

La plateforme de réalité mixte de Microsoft n'est pas la plus populaire dans le domaine de la réalité virtuelle, mais cela n'a pas empêché l'entreprise d'explorer ses possibilités. Cette semaine, Microsoft a révélé son partenariat avec VictoryVR, spécialiste de l'utilisation de la VR pour "le tutorat, la formation complémentaire et l'enseignement en classe". Ensemble, les deux sociétés veulent transformer la salle de classe grâce à un programme de réalité virtuelle.

Microsoft va lancer son projet en offrant gratuitement 25 heures de contenu VictoryVR aux écoles avec l'achat d'un casque Windows VR ou MR. Le contenu comprend de multiples expériences éducatives, y compris des livres de sciences virtuels, des excursions virtuelles à la Grande Muraille de Chine, des bandes dessinées 360 VR décrivant la vie de scientifiques célèbres comme Isaac Newton et plus, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous :

Sur son blog, Microsoft a expliqué que "des études montrent que l'engagement et la rétention des étudiants augmentent de 35% lorsque les étudiants apprennent avec des technologies immersives et 3D comme les casques VR. Le défi consiste à trouver le bon programme d'études pour commencer avec la réalité mixte - un obstacle pour de nombreux éducateurs."

Le projet vise également à améliorer l'alphabétisation, la vitesse d'apprentissage de la lecture et la compréhension. Selon Microsoft, leur application Immersive Readerpermet aux utilisateurs de modifier la mise en page ou l'espacement des mots et des lettres lors de la lecture et de mettre en évidence des mots-clés. L'entreprise affirme que son utilisation en réalité virtuelle peut être bénéfique pour les personnes ayant besoin de plus de concentration en lecture.

La réalité virtuelle en classe est-elle bénéfique pour les élèves selon vous ?

Source : UploadVR

2 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Si les écoles réservées aux cadres dirigeants de la Silicon Valley ont bannis tout enseignement à base de numérique cela ne doit pas être un hasard...

    La capacité de retenir en utilisant des outils numériques n'a jamais pu être démontré mais comme "le marché de l'enseignement" est gigantesque et les États toujours plus dépourvus de moyens financiers (en réalité, ils n'y croient plus) la solution de facilité, c'est le numérique plus un discours odieux et mensonger pour cacher la misère 😰

    Quant aux fils et filles de "riches", les cours particuliers et autres méthodes alternatives de rattrapage y pourvoiront pour faire "tourner" la machine économique.

    Ce discours insupportable les dirigeants ultra-libéraux l'assument et le justifient financièrement.

    Bonne chance aux "autres" 😱

    Certains diront que je me répète mais une réalité comme celle-là le mérite.


    • Entièrement d'accord avec toi 👍👍👍

      J'ajouterai simplement que mon épouse est enseignante depuis 24 ans et que je suis bien placé pour savoir que les enfants de 2019 ont besoin de tout sauf d'écrans supplémentaires, ils en sont déjà largement assez gavés quotidiennement chez eux. Par ailleurs, les gens n'imaginent pas le nombre grandissant d'enfants psychologiquement instables, à la limite de l'autisme, quand ce n'est pas carrément de l'autisme (dont il existe de nombreuses formes différentes). Avec 24 ans d'expérience et de recul, mon épouse voit très bien le changement et le vit difficilement au quotidien, avec de plus en plus d'enfants anormalement agités, n'obéissant plus et ne craignant plus les adultes. Les écrans ne sont certes pas la cause de tous les maux, mais il n'y sont certainement pas étrangers. Comme le dit Louis, les cadres dirigeants de la Silicon Valley mettent leurs enfants dans des écoles qui proscrivent l'enseignement numérique, qui peut être assez naïf pour croire que c'est un hasard ?

      D'autre part, les directives de l'Éducation Nationale limitent sévèrement l'utilisation de tablettes et notamment du wifi dans les écoles. Il y a donc là un paradoxe, mais cet article ne concerne peut-être pas les écoliers français.