Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Non, Harmony OS de Huawei ne cherche pas à remplacer Android

Non, Harmony OS de Huawei ne cherche pas à remplacer Android

Derrière Huawei se cache un été agité. L'embargo américain a empêché un travail rigoureux sur les produits de l'entreprise. Le fabricant chinois prépare donc un OS alternatif (Hongmeng ou Harmony OS) pour continuer à commercialiser ses appareils en Europe. Mais Huawei veut-il vraiment remplacer Android ? Non, et ce n’est pas ce dont il s’agit.

Harmony OS, également connu sous le nom de Hongmeng, devait succéder à Android sur les appareils Huawei et établir un troisième système d'exploitation cohabitant ainsi avec Android et iOS. C'est en tout cas l'idée que l'on avait pu se faire de cet écosystème suite aux problèmes avec les Etats-Unis.

huawei hongmeng os
Harmony OS : est-ce un remplaçant d'Android ou non ? © Gizmochina

Harmony OS : pas un remplaçant d'Android, mais un complément

Joy Tan, le directrice de Huawei, affirme que le développement d'un véritable système d'exploitation alternatif est une question d'années. Un "changement du jour au lendemain" n'aurait jamais pu être un scénario réaliste. Une clarification surtout en direction de ceux qui avaient déjà assumé un nouveau système d'exploitation pour le Mate 30.

Le "problème" de se distancer de Google, concerne aussi les clients. Surtout en Europe et dans certaines régions d'Asi où les clients sont habitués aux services Google pour se sentir bien.

Cependant, Huawei veut progressivement remplacer ces services Google par Harmony OS, avec lequel Google complète le package Android de base. À moyen terme, Huawei a l'intention de remplacer ce support de Google Mobile Services, également connu sous le nom de GMS, par ses propres services - HMS. Avant tout, pour conserver son indépendance et son propre avenir. Bien évidemment, cela dépend des fonctionnalités et de l'acceptation des applications incluses.

Cette étape ne peut pas se produire "du jour au lendemain". Huawei pourrait faire un premier pas avec le P40 en proposant "plus de Huawei que de Google" avec une double interface pour les utilisateurs.

Huawei peut-il réussir à remplacer les services Google et rester attractif pour les utilisateurs ?

Via : Gizchina Source : My Drivers (CN)

Articles recommandés

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition