Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Comment quitter les réseaux sociaux et retrouver une vie normale

Comment quitter les réseaux sociaux et retrouver une vie normale

Ils sont conçus pour que vous en redemandiez, mais que faire si vous en avez finalement assez des réseaux sociaux et que vous en avez assez ? De plus en plus de gens prennent la décision de quitter Facebook et Instagram et de recommencer à vivre dans le monde réel. Voilà comment faire.

On a vraiment l'impression que 2019 marque le début des critiques fortes contre les réseaux sociaux. Nous sommes dépendants de ces réseaux depuis un certain temps, mais les scandales liés à la protection de la vie privée, comme la fuite de Cambridge Analytica et la rhétorique politique accrue entourant Trump, le Brexit et d'autres histoires, ont amené beaucoup de gens à se demander si les réseaux sociaux en valaient vraiment le coup.

Pour vous libérer des réseaux sociaux, vous devrez suivre ces étapes. Nous allons plus loin que la simple suppression des applications de votre smartphone. Si vous voulez faire quelque chose, faites-le bien !

Accès rapide :

Comment supprimer votre compte Facebook

Commençons par le plus populaire. Désactiver votre compte Facebook est en fait assez simple, mais cela ne veut pas dire qu'ils vous laisseront vous échapper sans essayer de vous rattraper à nouveau. Certaines personnes aiment se préparer à quitter Facebook en écrivant un message d'adieu. Si vous trouvez cela un peu complaisant, vous pouvez sauter cette étape et passer directement à la suppression de votre compte. Après tout, vos vrais amis trouveront un moyen de vous contacter même si vous disparaissez de Facebook.

  1. Se connecter à Facebook
  2. Cliquez en haut à droite de n'importe quelle page Facebook
  3. Sélectionnez Paramètres, puis Général dans la colonne de gauche.
  4. Choisissez Gérer votre compte, puis faites défiler vers le bas pour cliquer sur Désactiver votre compte.

Si vous voulez prendre une mesure plus permanente, et si vous êtes vraiment sûr de quitter Facebook, vous pouvez également supprimer votre compte Facebook. Le processus peut prendre jusqu'à 90 jours (vous ne vous en sortirez pas si facilement), mais c'est le seul moyen de vraiment éliminer la tentation de réactiver. Pour savoir comment faire, lisez cet article.

Facebook Dating 840x514
Facebook veut aussi faire partie de votre vie amoureuse / © Facebook

Comment supprimer votre compte Instagram

Une fois que vous avez supprimé Facebook, il est temps de commencer à supprimer le reste des applications de Zuckerberg. Le suivant sur votre liste devrait être Instagram. Avant de me débarrasser des réseaux sociaux, Instagram était l'application où mon temps d'utilisation commençait à me sembler le plus perdu. Il y a beaucoup de gens sur Instagram qui suivent et postent rarement. Pour supprimer votre compte Instagram, suivez ces étapes.

  1. Aller sur la page Supprimer votre compte d'Instagram
  2. Connectez-vous à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe
  3. Choisissez le motif de la suppression du compte.
  4. Entrez à nouveau votre mot de passe, puis cliquez sur Supprimer définitivement mon compte

Comme Facebook, Instagram vous offre la possibilité de désactiver temporairement votre compte. C'est très bien si vous voulez juste faire une pause, mais ce n'est pas conseillé si vous voulez vraiment abandonner pour de bon. Vous n'abandonneriez pas l'alcool et laisser un frigo plein de bière à la maison, n'est-ce pas ?

instagnam 01
Instagram est l'un des réseaux sociaux les plus addictifs. © AndroidPIT

Comment supprimer votre compte Twitter

Twitter est peut-être le réseau social le plus polarisant. Il peut être une source utile de nouvelles pour nous, journalistes, et de nombreux médias ne peuvent pas s'en passer, mais il peut aussi être une fosse septique de discours haineux, d'intimidation et des pires aspects de la vie en ligne. Vous pouvez désactiver votre compte Twitter sur Android, iOS ou depuis votre PC, et le processus est très similaire pour chaque méthode.

  1. Connectez-vous à votre compte Twitter et accédez aux Paramètres et confidentialité.
  2. Cliquez sur Désactiver votre compte
  3. Vous devrez entrer votre mot de passe à nouveau et cliquer plusieurs fois sur Désactiver.

Contrairement à Facebook, qui exige que vous entamiez un processus distinct pour supprimer définitivement votre compte, Twitter opte pour une approche différente. Vos données d'utilisateur resteront sur Twitter pendant 30 jours après la désactivation. Après cela, votre compte disparaîtra à jamais et l'entreprise commencera à supprimer vos données de ses serveurs. Vous devez passer par cette période d'abstinence avant de pouvoir sortir. Si vous vous connectez à n'importe quel moment au cours de la période de 30 jours, vous devrez recommencer à zéro.

Comment supprimer votre compte Snapchat

Snapchat n'est peut-être plus cool avec les jeunes générations, mais si vous faites une rupture nette avec les médias sociaux et que vous avez toujours un compte, il est préférable de le supprimer. Tout comme sur Twitter, Snapchat vous permet de faire une pause de 30 jours avant que votre compte ne soit enterré pour de bon.

Snapchat face filters
Ça va vraiment te manquer ? AndroidPIT / © AndroidPIT

Vous ne pouvez pas vous désinscrire de Snapchat de l'application elle-même, vous devrez donc vous rendre sur le site Web en utilisant un navigateur. Vous pouvez toutefois le faire sur votre ordinateur de bureau ou sur votre téléphone portable. Suivez ces étapes.

  1. Connectez-vous et confirmez que vous n'êtes pas un robot en cochant la case
  2. Confirmez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe
  3. Défilez vers le bas et trouvez Supprimer mon compte en bas de l'écran.
  4. Appuyez sur Confirmer

Tout ce que vous avez à faire maintenant est de résister à la tentation de vous connecter à nouveau pendant 30 jours et vous en avez fini avec Snapchat et vous n'aurez plus jamais à regarder ce filtre avec les oreilles de lapin.

Comment faire face aux envies des réseaux sociaux

Quitter les réseaux sociaux n'est pas si différent de renoncer à d'autres comportements addictifs tels que fumer ou boire de l'alcool. Vous devez vous préparer aux symptômes de sevrage. Ces sites Web et applications sont conçus pour vous faire revenir, et les boucles de rétroaction sont extrêmement efficaces. Vous aurez des envies, et dans le cas de Twitter et Snapchat, céder à ces envies ne fera que vous ramener à la case départ.

Il est essentiel de trouver autre chose à faire dans votre trajet que de faire défiler les flux des réseaux sociaux. Emportez un livre ou un journal avec vous, ou participez à des podcasts. Il faut aussi être patient avec ses amis et s'habituer au fait que l'on ne voit plus automatiquement leurs vies et leurs événements. Vous serez invité à des soirées en retard parce que vous n'avez pas reçu l'invitation Facebook, mais cela change avec le temps. Concentrez-vous sur les aspects positifs d'être libre des réseaux sociaux. Vous avez pris cet engagement pour une raison, alors acceptez-le !

En avez-vous assez des réseaux sociaux récemment ? Partagez votre expérience avec nous dans les commentaires ci-dessous.

Articles recommandés

31 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Osei Tutu depuis 4 semaines Lien du commentaire

    Et à la fin d'un article sur ‹‹ comment quitter les réseaux sociaux››, il y a la possibilité de partage dudit article sur Facebook, Twitter et WhatsApp qui sont... des réseaux sociaux ! Logique de l'article


  • skyrail depuis 4 semaines Lien du commentaire

    couper les notifications de chaque appli ou couper le son, ça peut déjà suffire sans pour autant s'infliger une désinstallation en règle.


    • C'est mon cas, je n'autorise que les notifications des sms, WhatsApp, Telegram et de ma banque N26 (tous les crédits et débits en temps réel) 👌. Pour les réseaux sociaux, aucune notification, je les consulte manuellement quand j'en ai l'envie et le temps.


  • Je suis d'accord sur le principe de quitter les réseaux sociaux afin de ne plus gaspiller son temps précieux dans des futilités, car on ne voit pas les heures passer lorsqu'on s'y trouve, mais il faut aussi avouer que si l'on ne doit compter que sur les médias mainstream pour être informés, alors je crains que nous soyons plus victime de désinformation que d'information. N'oublions pas que tous les médias mainstream sont la propriété de quelques milliardaires qui font la pluie et le beau temps dans les rédactions. Quant au service public, n'en parlons même pas, c'est digne de la Pravda, pas une tête ne doit dépasser, bien-pensance obligatoire, sinon siège éjectable. Certains réseaux sociaux ont au moins le mérite de faire connaître beaucoup de faits qui sont tout bonnement volontairement ignorés par les médias mainstream, sauf si justement ces faits sont massivement relayés par les réseaux sociaux. Enfin, tous les réseaux sociaux ne se valent pas, lorsque je vois ces zouaveries de Snapchat avec ces têtes d'animaux, je suis consterné. Là pour le coup, quel temps gaspillé pour rien, mais on est loin d'un Twitter ou d'un Facebook qui ont un vrai rôle d'information, en parallèle des médias traditionnels qui filtrent énormément d'informations dérangeantes pour l'oligarchie qui nous dirige, et pour ses laquais politiques qu'elle fait élire comme elle le souhaite, à l'aide des "instituts" de sondages et des médias qu'elle possède.


    • Luna depuis 4 semaines Lien du commentaire

      Ce n'est pas faux, mais à trop s'éloigner des sources traditionnelles, on finit par visionner l'atterrissage des extraterrestres en direct sur Facebook juste après le suicide et sans filtre d'un détraqué, donc bof ça ce discute sur le sérieux et l'utilité de leur plateforme


      • @Luna

        Ce que tu décris est accessible sur n'importe quel site web traditionnel, les réseaux sociaux n'ont pas l'exclusivité de certaines dérives, loin s'en faut. Ne nous laissons pas manipuler par nos dirigeants que cela arrange bien de faire passer les réseaux sociaux pour des diffuseurs de soi-disant fausses informations (informations qui les dérangent surtout...). En l'occurrence, si Internet a ses défauts, comme tout sur cette planète, les médias traditionnels ont prouvé d'innombrables fois qu'ils n'étaient ni sérieux, ni fiables, ni indépendants, ni objectifs.


      • Luna depuis 4 semaines Lien du commentaire

        Oui et ne me fait pas croire que tu crois sérieusement que Facebook est sérieux , fiable indépendant ou objectif , mais par contre ce qui est sûr, c'est qu'il n'est pas bon par défaut de s'enfermer dans une plateforme qui fait la pluie et le beau temps , hein rappelle toi l'histoire avec ta grenouille, c'est comme ça t'arrange à toi aussi (◕ᴗ◕✿)


      • Mais ce n'est pas Facebook qui produit le contenu des pages des internautes qui les ont alimentées, Facebook n'est que la plate-forme. Qui parle de s'enfermer ? S'il y a bien des endroits ouverts, c'est bien Twitter et Facebook, surtout si l'on compare leur accès par rapport à celui des médias traditionnels qui sont inaccessibles à tout un chacun. Je connais bien ces 2 réseaux sociaux que j'utilise depuis de nombreuses années et ils sont très utiles pour ceux qui veulent s'exprimer et s'informer autrement que via les médias traditionnels sous contrôle.


      • Yenam depuis 4 semaines Lien du commentaire

        @Jérôme:
        C'est joliment dit, il faut piocher les infos un peu partout (médias "mainstream", réseaux sociaux, journaux indépendants) et faire le tri avec un peu de bon sens. Tout n'est pas à jeter dans les médias mainstream quand on sait comment ils fonctionnent (RT: encense la Russie et ses intérêts, Euronews: ultra pro Europe, Arte: ultra écolo, etc) et tout n'est pas à prendre sur les réseaux sociaux. En cas de doute sur une info, ne pas hésiter à faire ses propres recherches on peut aussi apprendre de nouvelles choses en procédant ainsi. Par exemple: contrairement aux idées reçues la production d'électricité en Allemagne ne s'est pas reportée sur le charbon suite à leur décision d'arrêter le nucléaire, c'est une ENORME fake news qu'on nous balance à toutes les sauces (je ne peux pas partager de lien pour "sourcer" mes dires mais en 2-3 clicks vous pouvez vérifier l'info).
        Youtube, s'il est bien utilisé, peut aussi être une mine d'or d'information (comme Wikipédia....s'il est bien utilisé).

        EDIT: Un autre avantage des plateformes comme FB, YT, Twitter & Co c'est qu'on peut y discuter de l'info qu'on est en train de consulter avec d'autres personnes, ce qu'on ne peut pas faire derrière sa télé. Ca permet de mettre les choses en perspective et d'aborder un thème/une info sous toutes ses facettes là où le média "mainstream" te balance l'info selon SA vision, soit une seule facette du prisme (dont on n'est pas sûr qu'elle n'est pas biaisée pour complaire à un quelconque oligarque ou milliardaire (nouveau nom donné à la noblesse qui n'a pas disparue avec la révolution française mais juste changé de nom)).


      • Yenam depuis 4 semaines Lien du commentaire

        @Luna:
        Tu regardes trop la télé...


      • Luna depuis 4 semaines Lien du commentaire

        Pour info je n'ai plus de TV depuis presque 10 ans et je n'ai pas de PC non plus, par contre des personnes qui ne consultent des informations que sur Facebook ou Twitter , j'en connais des tonnes et je suis toujours sidérée par leurs informations " crédibles , objectives et sûres" , comme le nombre de fois où Macron est parti chié et pourquoi c'est aussi liquide, une gastro , un cancer ?


      • Yenam depuis 4 semaines Lien du commentaire

        Oups, j'ai parlé trop vite! Tu fais sans télé depuis plus longtemps que moi ;)


      • Luna depuis 4 semaines Lien du commentaire

        Et je vais te dire ce qui me sidère, c'est cette façon à la limite de l'hystérie d'être jugé quand je lis un ebook sur mon smartphone, quand j'écoute un podcast , ma musique où quand je réalise une illustration.
        Il y a des endroits où je ne sors plus mon smartphone en public, pour éviter des débats stériles sur ma santé mentale et sur ce qu'il faut faire dans "sa vraie vie" , parce que lire un livre papier, c'est bien mais lire un ebook, c'est devenu de l'addiction, donc j'en ai personnellement raz le bol d'être jugée à tous les coins de rue.


      • Yenam depuis 4 semaines Lien du commentaire

        C'est malheureusement trop facile et trop courant de juger les gens sans fondement, je trouve ça regrettable c'est pour ça que j'ai rectifié mon propos (sans censurer l'ancien). Je n'aime pas cette manie et essaye tant bien que mal de ne pas le faire, "IRL" c'est relativement facile mais sur le net ça vient moins naturellement.
        PS: tu tends une perche à Emmanuel avec ce message


      • Luna depuis 4 semaines Lien du commentaire

        Il y a trop d'agressivité sur notre temps passé derrière un écran, quand je cite au sujet de la dernière kindle kids Edition sur les Numériques " Amazon dévoile la Kindle Kids Edition, une liseuse destinée aux enfants. Si l’intention reste louable, ce énième écran débarque en plein débat sur la consommation intense des écrans par les enfants."

        https://www.lesnumeriques.com/liseuse/amazon-kindle-kids-edition-p54291/amazon-kindle-kids-edition-une-liseuse-que-pour-les-enfants-n141789.html

        Parce que lire des ebook sur un écran sans LED, sans connexion , sans internet et sans notification, mais avec dictionnaire et traduction hors ligne, c'est de l'addiction, un objet à ne pas mettre en toutes les mains , je pense que la niveau zéro vient d'être atteint, c'est de l'intégrisme !!


      • @Yenam
        Tout aussi joliment dit 👌 Je partage entièrement ton analyse et ton état d'esprit.


      • @Luna

        Qualifier une courte analyse d'un site techno comme "Les Numériques" d' "intégrisme" est un peu excessif me semble-t-il. Ne nous emballons pas, acceptons le fait que d'autres n'aient pas nos opinions. N'oublions pas que nous sommes tous l'idiot d'un autre... 😏 En ce qui te concerne, je pense connaître "l'autre"... 😁 En tout cas, je comprends parfaitement que tu n'aimes te faire juger sur ce que tu fais ou ne fais pas. Mais nous sommes en effet jugés en permanence, d'une manière ou d'une autre, sur un critère ou un autre. Il faut réussir à faire abstraction, avec l'âge on y arrive mieux me semble-t-il, c'est mon cas.

        Quant aux écrans, ne ne peux pas juger scientifiquement s'il y a une différence entre les écrans LCD/OLED etc... et les écrans à encre liquide, mais une chose est certaine, les écrans dans leur ensemble créent une addiction et les enfants en regardent infiniment trop (les adultes aussi). Mais le sujet est vaste et demanderait trop de temps pour développer, ce n'est pas forcément l'endroit adéquat.


      • Luna depuis 4 semaines Lien du commentaire

        Ben voyons, allons jeter au feu toute cette technologie et retournons vivre dans des grottes, notre habitat naturel où Maman fait popotte et Papa est parti chasser dans les bois, redécouvrons les joies de la nature, d'ailleurs va couper l'eau et l'électricité chez toi toute la semaine, c'est un très bon début pour commencer, tu verras comme c'est drôle d'aller chercher l'eau au puit et de laver son linge dans la rue et comme on se sent bien dans la vrai vie (ʘᴗʘ✿)


      • @Luna

        Propos très mesurés et pleins de sagesse. 😏 Tu devrais te mettre au yoga, tu as visiblement besoin de relaxation. 😁

Montrer tous les commentaires
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition