Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Android pour débutants 4 min de lecture Pas de commentaire

Comment fonctionne un scanner d'iris

Le scanner d'iris est une technologie qui existe depuis les années 90, bien que l'idée d'identifier des personnes par le motif de l'iris remonte au début du XXe siècle. Aujourd'hui, nous pouvons voir cette technologie dans les contrôles de sécurité de certains aéroports du Royaume-Uni et même dans les smartphones. Voici comment fonctionne un scanner d'iris.

Comment fonctionne un scanner d'iris

Le principe de cette technologie, en résumant au maximum, est fondamentalement de convertir la carte de l'iris en un ou de nombreux numéros. L'iris est la zone de couleur qui entoure la pupille, la partie noire qui laisse passer la lumière dans l'œil. Avec cette carte, il est possible de calculer les coordonnées polaires de chaque irrégularité et de les convertir en cercles concentriques, qui ont pour centre les coordonnées de la pupille. Les coordonnées de chaque irrégularité sont uniques pour chaque personne.

AndroidPIT eye sensor scanner
Le scanner crée une carte de l'iris de l'œil. © AndroidPIT

Afin de convertir cette partie si colorée de l'œil en une carte, un ton spécifique est défini. Dans le Galaxy S8, par exemple, il ne s'agit pas d'une couleur que l'on puisse voir à l'œil humain car il s'agit d'une couleur infrarouge. Avec cette carte infrarouge, le S8 est capable de reconnaître une personne à partir de 200 points caractéristiques, au lieu de 40-60 points en ce qui concerne les empreintes digitales.

AndroidPIT Samsung Galaxy S8 372
Le scanner d'iris est de plus en plus populaire © AndroidPIT

La reconnaissance par scanner d'iris est environ 10 fois plus sûre que par scanner d'empreintes digitales. Comme nous avons pu lire récemment, les empreintes digitales sont facilement copiables, mais concernant l'iris de l'œil c'est bien plus compliqué, d'où le niveau de sécurité plus important.

Nous ne devons pas confondre cette technologie avec le scanner de rétine, qui nécessite d'approcher l'œil de très prêt. Le scanner d'iris fonctionne lorsque le téléphone est a plusieurs centimètres du visage, dans une position naturelle, en prenant soin d'enlever ses lunettes et dans certains cas ses lentilles de contact, en particulier celles de couleur.

Sur le Galaxy S8, le scanner d'iris fonctionne plutôt bien et rapidement (si vous n'avez pas de lunettes ou de lentilles). Il suffit d'appuyer sur le bouton de marche, de placer ses yeux dans les cercles qui apparaissent à l'écran, et le dispositif est débloqué. En bref, avec le S8, vous n'avez qu'à regarder votre téléphone pour le débloquer.

Les dispositifs qui utilisaient déjà cette technologie ou qui l'imitaient

Le scanner d'iris est l'avancée en matière de sécurité biométrique qui prend son envol en 2016, bien qu'il y ait déjà eu des tentatives timides par le passé.

Le Lumia 950 XL (sorti en octobre 2015), ce smartphone avec une âme de PC, qui de plus intègre un excellent appareil photo, propose un système de déverrouillage avec scanner d'iris. Il est peut-être moins rapide que celui du Note 7, mais il est capable de reconnaître un utilisateur de nuit ou portant des lunettes.

En 2015 toujours, mais un peu avant le Lunia 950 XL, le premier smartphone possédant un scanner d'iris vit le jour en Asie, le Fujitsu Arrows NX F-04G avec Android Lollipop. Un dispositif qui fut commercialisé uniquement au Japon.

alcatel onetouch idol 3 16
EyeVerify n'était pas très efficace. © ANDROIDPIT

Avant les scanners d'iris, certains dispositifs utilisaient un système de déverrouillage basé sur EyeVerify. Il ne s'agit pas d'un scanner. Cette technologie est basée sur la reconnaissance faciale, au niveau de la zone où se trouvent les yeux, et qui permet de mesurer la distance entre les yeux et la position des sourcils. Un bon exemple de dispositif utilisant EyeVerify est l'Idol 3, bien que ce système n'était pas très efficace, et à des années lumières du scanner du Note 7.

Que pensez-vous des scanners d'iris ?

13 partages

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

Articles recommandés