Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Comment bien choisir un bon photophone

Comment bien choisir un bon photophone

Pour de nombreux utilisateurs, la qualité photo d'un smartphone est le critère d'achat le plus important au moment de choisir. C'est pourquoi afin de mieux vous aider dans votre sélection, nous vous expliquons dans cet article plusieurs éléments importants au niveau de la photographie afin d'éviter de tomber dans le piège des arguments marketing des fabricants.

Sommaire

Ne vous fiez pas aux mégapixels, c'est du flanc...

Avant d'entrer dans le vif de sujet, voici les critères de base que nous avons pris en compte. Pour le premier, la résolution en mégapixels est importante pour la largeur de l'image, mais ne veut strictement rien dire. Un capteur de 5 mégapixels peut être aussi bon qu'un 8 mégapixels, voire même meilleur dans certains cas. Le second n'est autre que la qualité du capteur, sa taille, son placement, la qualité et la vitesse de traitement restent des points cruciaux.

honor view 20 07
Le nombre de millions de pixels définit la résolution de la photo, mais en aucun cas la qualité de ce dernier. Cela évitera peut-être à certains néophytes de se laisser prendre au piège par une vendeuse à la voix sensuelle. © AndroidPIT

Plus l'ouverture est basse, mieux c'est !

Pour prendre un exemple parmi tant d'autres, HTC est connu pour sa technologie maison UltraPixel. En quelques mots, cette technologie ne met pas l'accent sur le nombre de pixels de l'appareil photo, mais sur sa taille pour capturer le maximum de lumière. Parmi les autres points importants, il y a également l'ouverture (f/1.8, f/1.9, f/2.0, f/2.2, etc.) qui exprime la quantité maximale de lumière que l'appareil photo est capable de percevoir. Concrètement, plus le chiffre qui suit le «f/» est petit, meilleure sera la qualité de la photo en basse luminosité.

MGL2015
Le potentiel d'un appareil photo dépend de nombreux facteurs. © AndroidPIT

Le traitement des photos, un moment délicat 

Pour faire une photo, il y a obligatoirement besoin de lumière, mais plus elle est basse et plus les grains (le bruit) sont présents. C'est justement un problème que beaucoup de constructeurs essaient de résoudre en apportant des optimisations logicielles supplémentaires, de sorte à offrir la meilleure qualité photo possible. Dans ce chapitre, le traitement de l'image entre aussi en ligne de compte. Sur le papier, il est complexe d'analyser et de comparer les résultats, mais le traitement de la photo est toute la magie qui compressera et optimisera la photo pour vous offrir le meilleur rendu. 

section1 original zoom
Sur un smartphone, l'optimisation d'une photo dépend aussi beaucoup de l'optimisation logicielle. © CNRS

Entre le moment où vous avez pris votre photo et celui où elle est traitée par votre smartphone, il y a une courte fenêtre durant laquelle tout un traitement de la photo se fait. Oui, oui, des nains mineurs travaillent dans votre smartphone pour vous offrir la pépite d'or, enfin pas toujours. Quoi qu'il en soit, le traitement dont il est question va notamment permettre de réduire le bruit des photos, réduire la pixellisation, appliquer des filtres correcteurs, etc. Le résultat final dépend de la conjugaison de tous ces facteurs et des compétences du photographe qui a réalisé la photographie.

Les constructeurs s'essaient aussi à des folies

Que ce soit sous Android ou d'autres systèmes d'exploitation mobiles, il se trouve un nombre incalculable de constructeurs et de marques qui se sont essayés à la photo, par le biais d'expérimentations qui sont parfois allées jusqu'à une commercialisation. Malheureusement pour les fabricants, nombreuses sont celles qui se sont soldées par un échec cuisant.

MGL1862
Nokia a opté pour 5 capteurs sur son Nokia 9 PureView. © AndroidPIT

Sortis en deux variantes à l'époque, les capteurs Sony QX10 et QX100 étaient attendus sur le marché et ce après une immense campagne de teasing. Au final, les produits n'étaient pas très réceptifs à l'utilisation puisqu'ils présentaient des ralentissements et un temps de traitement de l'image vraiment trop long, ce qui est bien loin de l'esprit «mobile» et «nomade» si prisé des utilisateurs. Bon l'avantage de ces capteurs portables est qu'ils peuvent être utilisés sous Android et iOS (iPhone), mais ceci ne résout pas les lags.

Il est parfois préférable d'opter pour des accessoires qui vont pouvoir améliorer votre potentiel photo.

Dernier facteur important, la stabilisation optique (OIS) qui améliore la netteté de l'image dans TOUS les cas.

 

Articles recommandés

3 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • jgspain@free.fr


  • Luna depuis 6 mois Lien du commentaire

    À l'heure des appareils à 48MP est ce que l'on peut sérieusement encore dire que plus de mégapixel c'est du flan ?


    • Je vais te faire une réponse de normand, moi qui suis bourguignon 😉

      Utilise-le en 12 Mpx plutôt qu'en 48 et tu ne le regrettera pas.
      Mais c'est bien plus sensible si tu agrandis tes photos qu'en te contentant d'un visionnage de l'écran de ton smartphone, c'est comme cela que tu apprécies le mieux la qualité d'un capteur et du traitement logiciel des images produites.

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition