Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Opinion 6 min de lecture Pas de commentaire

Blizzard mérite-t-il l'enfer pour Diablo Immortal ?

Blizzard vient d’annoncer un nouveau jeu Diablo et les gamers sont aussi rouges de colère que les braises de l’Enfer. Diablo Immortal, dévoilé en clou du spectacle de la keynote Blizzcon 2018, sera un MMORPG pour smartphones. Il est facile de voir pourquoi les fans de la première heure se rebellent contre un tel chamboulement, mais est-ce que le tollé est justifié ?

Diablo est pratiquement synonyme avec le RPG hack’n’slash pur et dur. Tuer, piller, changer de niveau, recommencer : un credo aussi fun qu’addictif. Pas étonnant que chaque plateforme soit remplie de jeux à la Diablo (de qualité variable). Mais Diablo était pionnier du genre et reste un grand classique, les attentes des fans sont donc très hautes. Mais, comme tout un chacun qui connaît un peu les communautés de fans en ligne, celles-ci sont très protectrices vis à vis de la "pureté" de leur franchise favorite, et la réaction à Diablo Immortal - qui est disponible d’ores et déjà en précommande sur Google Play - n’a pas été très tendre. Et c'est un euphémisme.

Les bande-annonces officielles de Diablo Immortal sur YouTube sont envahies par une avalanche de pouces rouges et le subreddit Diablo est rempli à ras-bord d’indignation et de réactions négatives. Le phénomène est illustré le mieux par cette session questions/réponses pendant la BlizzCon :

Si j’étais un fan de Diablo impatient, j’aurais été déçu également. Malgré tout, c’est difficile de ne pas compatir un peu avec l’équipe de l’éditeur qui a été chargée d’annoncer et de défendre le jeu sur scène, face à un public particulièrement hostile.

Pourquoi tant de haine ?

Un autre problème est l’implication d’une entreprise chinoise, Netease, qui sort ses propres jeux sur mobile, et qui est partenaire de la sortie de nombreux jeux Blizzard en Chine. Diablo Immortal est donc accusé d’être un reskin du MMORPG mobile free to play de Netease, Crusaders of Light.

Le potentiel du jeu sur mobile a fait des pas de géant, mais évidemment graphiquement ces jeux seront toujours à la traîne par rapport à un PC gamer ou une console. L’autre motif d’inquiétude : la monétisation… Beaucoup de jeux sur mobile, et les MMORPG en particulier, utilisent un modèle free to play soutenu par des microtransactions. Pour inciter les joueurs à dépenser de l'argent, les jeux sont souvent conçus pour être d’abord addictifs, puis deviennent frustrants ou répétitifs au bout d'un moment – à moins que le joueur paie pour sa progression. Et ce que l’on paie peut être insolite, voire inutile, grâce à la tendance de systèmes de récompense - qui est inspirée des jeux d’argent.

Regardez la prestigieuse bande-annonce de Diablo Immortal ci-dessous (et lisez les commentaires à vos risques et périls) :

Les jeux mobiles en free-to-play avec un système de microtransactions sont populaires sur le territoire chinois, où les PC sophistiqués pour gamers sont plus rares, mais leur modèle économique fait polémique partout ailleurs et fait que le marché des jeux sur mobile a mauvaise réputation. Cependant, ce n’est pas tout à fait mérité.

Le mobile n’est pas forcément un mal…

Je suis un joueur sur PC chevronné, et je me suis mis à apprécier les jeux sur mobile, je suis d’ailleurs toujours en train de tester de nouveaux titres à vous recommander. Pendant ce temps, vous vous doutez que j’ai aussi essayé beaucoup de jeux nuls qui ne sont pas forcément évoqués ici, et j’ai appris à reconnaître un clone éhonté ou un attrape-nigaud à microtransactions à des kilomètres. Cependant, on trouve encore des petites pépites. En réalité, rien que sur Android, il y a plein de bons jeux.

AndroidPIT Razer Phone Gaming 03
Si vous prenez la peine de les chercher, il existe plein de bons jeux sur mobile. © AndroidPIT

Des jeux offline ? Des RPG ? Des jeux d’aventure ? De stratégie ? Bien sûr, je recommande l’achat (même à petit prix) de jeux sans microtransactions, mais il y a encore plein de jeux gratuits. On trouve même des jeux Diablo-like sur Android comme Titan Quest (payant) et Eternium (gratuit). Le format hack’n’slash peut être très bon sur mobile, si Blizzard ne loupe pas le coche.

En tout état de cause, la transition de Fortnite vers le mobile devrait servir de leçon à Activision Blizzard. Un jeu multijoueurs qui est gratuit, accessible sur toutes plateformes, et génère des profits énormes à partir de l’achat d’accessoires sans avoir recours à des pratiques d’extorsion - comme rendre le jeu plus difficile, voire impossible à jouer à moins de payer.

…mais il y a toujours une raison de se méfier

J’ai toutefois mes réserves à chaque fois qu’une franchise populaire sort une déclinaison sur mobile. Selon mon expérience, les jeux sur mobile dérivés d’un grand nom peuvent devenir des arnaques de piètre qualité.

Les journalistes qui ont pu tester Diablo Immortal à Blizzcon pourront témoigner que c’est plutôt fun, mais d’après le petit avant-goût disponible, il y a encore beaucoup de questions sur son avenir à long terme, et sur son vrai modèle économique.

La bande-annonce de gameplay pour Diablo Immortal :

Les microtransactions et loot box tant redoutés ne sont pas que l’apanage du mobile. Ils ont récemment fait leur transition dans des jeux PC AAA de grands studios, dont un jeu de Blizzard : Overwatch. Débattre de l’éthique de ces modèles de profit ne devrait pas se limiter au mobile, mais devrait être étendu à toute l’industrie du jeu vidéo. Parmi tout le raffut autour de la polémique Diablo Immortal, on se doit de souligner que Blizzard développe plusieurs projets autour de Diablo, dont l’un sera certainement un épisode de la série sur PC. Cependant, être présent sur PC ne garantit pas un retour sur investissement ces derniers temps.

Si Diablo Immortal s’avère être un mauvais jeu sur mobile, cela n’aura rien à voir avec la plateforme. Blizzard peut se planter tout seul, comme un grand. Et oui, si je devais prendre les paris, je dirais que ce sera sans doute le cas. C’est seulement en passant du temps à y jouer que l’on pourra se faire une opinion quant à la légitimité de Diablo Immortal à porter son nom, ou si c’est encore un tour pendable et diabolique.

Et vous, que pensez-vous de l’annonce de Diablo Immortal ? Est-ce que vous attendez toujours fébrilement de l’essayer ?

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

Articles recommandés