Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.
3 smartphones sur 4 vendus en Europe sont Android
Xiaomi Mi 8 Hardware Huawei 3 min de lecture 4 Commentaires

3 smartphones sur 4 vendus en Europe sont Android

Trois smartphones sur quatre vendus sur les principaux marchés européens sont des smartphones Android. Les données de la prestigieuse société de conseil Kantar Worldpanel ComTech sont très convaincantes. Ils parlent du dernier trimestre de 2018 et attribuent cette croissance à Huawei et Xiaomi. Les deux fabricants chinois ont beaucoup augmenté et accumulent déjà près de 34 millions d'utilisateurs sur les principaux marchés européens (Royaume-Uni, Espagne, France, Italie et Allemagne).

Ce leadership d'Android sur un marché aussi compétitif que l'Europe est une très bonne nouvelle, surtout si l'on considère que le pourcentage a augmenté de 1,6 points sur la même période en 2017. Android augmente et d'autres systèmes d'exploitation perdent de l'ampleur. iOS continue de représenter une grande partie du reste des ventes, mais chute de 1,3 point. L'entreprise de Cupertino a connu des jours meilleurs, mais ce n'est pas nouveau.

Cuota de mercado de sistemas operativos en Europa occidental
Android monte, iOS descend..; © KANTAR

Huawei et Xiaomi à la conquête de l'Europe

Alors que Samsung et Apple restent sur le podium européen, les fabricants chinois continuent leur ascension imparable vers le sommet. Huawei, sa filiale Honor et Xiaomi continuent de gagner des adeptes et leur nombre croissant parle de lui-même. Et même s'ils ne font pas encore trembler les plus gros, ils représentent un véritable cauchemar pour d'autres fabricants tels que Sony et LG.

"Le marché européen des smartphones reste très concurrentiel. Malgré les récents problèmes des fabricants chinois, rien n'indique que ces problèmes aient affecté les ventes. Huawei, Honor et Xiaomi poursuivent leur effort vers l'Europe occidentale. Samsung et Apple ont encore réalisé des performances admirables, avec des interruptions limitées à une perte marginale de parts de marché.

Dominic Sunnebo, Directeur mondial, Kantar Worldpanel ComTech

Avec près de 6 millions d'utilisateurs, Xiaomi est la quatrième marque de smartphones la plus vendue en Europe. Une partie de son succès est due à son expansion à la France où le géant chinois continue d'ouvrir des magasins et d'étendre son réseau de produits technologiques. Notre pays est rejoint par l'Espagne et l'Italie, et plus récemment par le Royaume-Uni, où Xiaomi a débarqué en novembre 2018 (sa présence y est encore très réduite).

AndroidPIT Xiaomi Shop Barcelona 6628
Xiaomi continue à étendre ses tentacules en Europe. © AndroidPIT

Android règne également en Espagne

Si vous regardez notre pays, les chiffres de Kantar sont assez similaires à ceux du vieux continent. Android continue d'être le leader absolu en Espagne parmi les systèmes d'exploitation, atteignant 89,9%, soit 2,8 points de plus que l'an dernier. Apple, pour sa part, a conservé 9,9 % et a également perdu des parts de marché par rapport à 2017.

Cuota de mercado de sistemas operativos en Espana
En Espagne Android est roi / © KANTAR

Que pensez-vous de l'irrésistible essor des entreprises chinoises ? Pensez-vous que les jours de Samsung sont comptés ?

4 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Je pense que Samsung a encore un peu de temps devant lui, avant de devoir réagir en baissant considérablement ses tarifs, bien trop élevés par rapport à ce que ses produits proposent techniquement. Une baisse des prix chez Samsung est inéluctable, cela se produira lorsque Samsung considérera que les constructeurs chinois auront acquis une réputation en Europe. Pour le moment, Samsung mise sur sa notoriété, mais cela n'aura qu'un temps. Et je pense que Samsung a eu tort de voir à court terme, car c'est sa politique tarifaire qui aura permis aux chinois de s'implanter et de se développer grâce à leurs prix agressifs, accompagnés d'une qualité évidente. Samsung aurait pu tuer l'ascension des Chinois dans l'oeuf en réagissant tout de suite, il est aujourd'hui trop tard. Samsung ne coulera pas, mais il passera sans doute de la place de leader à celle d'un constructeur parmi d'autres.


  • Luna depuis 3 mois Lien du commentaire

    Faut croire que les européens sont encore plus crétins que prévu, vite notre prochaine leçon !!


  • enfin moi je pense que c'est plutôt comme si il vendait un Dacia au prix d'une merco


  • Logique, faut-il rappeler qu'Apple est perçue comme une marque de luxe et qu'il ne s'agit pas pour l'entreprise de vendre ses produits comme de l'accessible. C'est comme si on vendait du caviar au prix des oeufs de lompe ou une merco au prix d'une dacia