Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Comment Huawei compte-t-il renverser le marché avec le Mate 30 Pro ?

Comment Huawei compte-t-il renverser le marché avec le Mate 30 Pro ?

Cette semaine, Huawei va organiser sa conférence de presse pour sa dévoiler sa nouvelle gamme des Mate 30. L'un de ces smartphones, le Mate 30 Pro, sera extrêmement important pour le fabricant chinois, mais peut-être aussi pour l'ensemble du marché. En effet, le smartphone peut marquer un tournant.

Juste un smartphone, qui s'en soucie me direz-vous ? Et de toute façon, sans Google Play Store ni les applis Google, Huawei va connaître une grave désillusion puisqu'on peut penser au premier abord que personne n'achètera un tel smartphone dans nos contrées. Et pourtant, le Mate 30 Pro (et ses frères) pourraient changer le marché dans son ensemble.

Les problèmes avec les États-Unis obligent Huawei à livrer le Mate 30 Pro sans services Google préinstallés, et c'est assez triste. La majorité des clients seront en effet hésitants et se demanderont si Baidu Maps ou WeChat sont vraiment des alternatives intéressantes à Google Maps ou Gmail. Non, ils ne devraient pas, du moins pas directement.

Huawei doit sortir de sa zone de confort

L'embargo de l'administration Trump force Huawei et indirectement aussi les clients à sortir de leur zone de confort. Cela fait mal, car bien sûr, Huawei s'est installé très confortablement ici. La plateforme Google et les nombreuses autres relations d'affaires avec des entreprises américaines établies ont permis à la société sous la direction de Richard Yu pour passer en quelques années du statut de fabricant inconnu à celui de marque de premier plan. Peu importe que Trump cède ou non, des approches créatives dans une direction différente sont nécessaires.

huawei ceo richard yu
Ce sont des moments passionnants pour Huawei et Richard Yu. © Huawei

J'avais déjà écrit il y a quelques semaines que Harmony OS et d'autres développements pourraient marquer la fin d'Android tel que nous le connaissons aujourd'hui, et que même pour Google cela ne serait pas forcément mauvais. Le Mate 30 Pro et les autres smartphones de cette série participeront à une nouvelle étape dans l'émancipation de Google, qui touchera non seulement Huawei, mais aussi les autres fabricants de smartphones Android.

Le fait que Huawei fabrique le meilleur matériel sur le marché est un fait avéré. L'appareil photo est parmi les meilleurs que vous pouvez acheter, les puces Kirin ont la technologie la plus avancée, la 5G de Huawei est en avance, la fabrication et le design sont à un niveau supérieur. L'entreprise a les ressources, à la fois financières mais aussi en termes de personnel, et la persévérance nécessaire pour créer quelque chose de nouveau dans le domaine du logiciel. Même si la route est semée d'embûches et que le succès n'est pas toujours au rendez-vous, Windows Phone, Blackberry OS et de nombreux autres peuvent en témoigner.

Les premiers pas vers l'émancipation

Si Harmony OS peut ou devrait maintenant être capable de surpasser Android à partir de 2020 n'est pas le point que je veux faire valoir. Huawei est contraint par les développements actuels de réduire sa dépendance vis-à-vis de Google et d'autres sociétés américaines qui dominent le marché des smartphones avec une puissance écrasante, si elle veut continuer à être au premier plan. Ainsi, avec le Mate 30 et les prochains smartphones Huawei, nous verrons de plus en plus loin Google et nous dirigerons vers un avenir moins marqué par l'influence américaine.

Samsung, Xiaomi, Oppo, Sony et Co. suivront ce développement de très près, non seulement en raison de la concurrence de Huawei, mais aussi pour leur intérêt personnel. Qui sait quelle cible le sort frappera la prochaine fois ? C'est un peu comme les YouTubeurs et Influenceurs qui basent leur activité uniquement sur des plateformes dont les règles sont complètement hors de leur contrôle. Si ceux-ci changent les règles du jeu ou bloquent l'accès, l'activité s'effondre. S'il est possible de mettre son propre modèle économique d'entreprise sur plusieurs piliers, de nombreux fabricants vont y réfléchir sérieusement. C'est la grande chance que Huawei a pour l'avenir.

Bien sûr, la route ne sera pas facile et Huawei n'y arrivera pas probablement avec le Mate 30 Le smartphone aura du mal à convaincre les clients d'acheter du bon matériel dans les deux sens. Mais la première étape est toujours la plus difficile, et il est fort possible que la direction choisie mène au succès !

Articles recommandés

13 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Luna depuis 1 mois Lien du commentaire

    Je pense que Steffen peut aller habiter dans le rue une petite semaine pour sortir de "sa zone de confort" et voir comme c'est agréable ...De rentrer chez soi !!


  • cdf depuis 1 mois Lien du commentaire

    Le seul moyen que huawei renverse le marché serait de mettre du polonium 210 dans ses produits


  • Ce système est sûrement au point. Les systèmes existants ou ayant existés ont dû être soigneusement étudiés voire disséqués dans leurs avantages défauts échecs réussites. Conscients également de la crainte d'une trop grande partie de la clientèle potentielle de changer d' OS encore existants actuellement...Ce système extra- Googlesque ne risquant d'intéresser qu'une poignée de geeks passionnés. Ce ne sera pas évident de convaincre la grande majorité à ce nouveau OS 🦴?🍖❓.Huawei a sûrement prévu, anticipé ce risque d'échec commercial..tout de même !!


  • Grâce aux sanctions américaines, Huawei est en train de devenir l'avenir du smartphone
    Et je suis certains qu'ils vont y arriver !


  • Rien que pour faire chier Trump je m offrirai un mate 30 pro


  • En effet, ça s'annonce difficile pour eux. Pas sûr que les gens achèteront le meilleur smartphone du marché si celui-ci ne leur permet pas de télécharger leurs apps favorites assez simplement.


  • Pour qui a possédé des BlackBerry des années, qui tourne sur Ubuntu sur ses 4 PC, bien obligé de penser qu'android n'est qu'un système pas ergonomique du tout et mal fini, qu'il faut des puissances considérables bouffeuses de batterie pour un résultat très moyen (sans un octocores ou decacores 4 go de mémoire tu tournes pas) avez-vous déjà ouvert un terminal sous androïd ?, Ça n'utilise même pas les mêmes termes que linux d'où ¢a provient, du coup obligé de passer par des installs approximatives, on ne va tout de même pas se former pour un truc qui aura vite disparu, la preuve cet article!


  • C'est rare que je me plaigne de ça mais il y a de nombreuses tournures de phrase "exotiques", l'article est difficile à comprendre...
    De plus il y a tout un paragraphe qui jette des fleurs à Huawei, pour l'objectivité du journalisme on repassera: "Le fait que Huawei fabrique le meilleur matériel sur le marché est un fait avéré."-> Avéré par qui? Depuis quand? Sur quels critères?
    Je ne veux pas dire que les Huawei sont mauvais, loin de là, mais ils ne sont pas mieux que les téléphones d'autres marques et inversement.


    • Il faut bien flatter le souffre-douleur de "l'affreux" canard Donald.
      Principe classique pour rendre la victime encore plus présentable... alors tous les moyens sont bons même les abus de langage.


  • Coucou un bel article plein de vent et de suppositions grand merci !

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition