Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Le marché des smartphones peut-il survivre à une nouvelle récession économique?

Le marché des smartphones peut-il survivre à une nouvelle récession économique?

Alors que l'activité économique est pratiquement au point mort dans le monde entier, la perspective d'une récession mondiale semble inévitable. Pour certains fabricants de smartphones, le moment ne pourrait pas être pire. Le marché peut-il survivre dans sa forme actuelle ? Qui gagne et qui perd ? Et à quoi ressemblera l'avenir ?

L'idée d'une récession frappant l'industrie de la téléphonie n'est pas nouvelle. En réalité, j'avais écrit un article en novembre 2018 dans lequel j'expliquais que l'industrie des smartphones était en récession. Je me basais à l'époque sur la baisse des ventes de téléphones. Alors comment une industrie déclinante peut-elle survivre à une récession mondiale ?

L'innovation stagne depuis des années

L'une des principales raisons de la baisse des ventes de smartphones est le fait que les gens conservent leurs appareils de plus en plus longtemps. Nous savons que c'est le cas grâce au transfert des données mobiles entre l'ancien et le nouvel appareil. L'époque où nous mettions à jour nos téléphones tous les deux ans en fonction des plans de nos opérateurs s'éloigne lentement. Les consommateurs de nos jours sont beaucoup plus à l'aise dès lors qu'ils achètent des téléphones déverrouillés, en tout cas en Europe.

Ensuite, il y a le manque d'innovation dans l'industrie de la téléphonie. Il est beaucoup plus facile de conserver son ancien téléphone lorsque la nouvelle version a le même aspect, offre les mêmes sensations et les mêmes performances, n'est-ce pas ? Les deux grands espoirs au niveau de l'innovation sont les possibilités ouvertes par les écrans pliables et la connectivité 5G. Ces deux secteurs sont certainement passionnants mais ils ne sont que très récents. Les écrans pliables peinent à trouver leur marque en termes de durabilité et de rapport qualité-prix pendant que la 5G n'est une réalité que dans certaines régions du monde pour le moment.

Vous pouvez trouver d'autres vidéos sur des sujets techniques d'actualité sur notre page vidéo.

Nous avons atteint un stade bizarre où Apple peut lancer un iPhone 8 remanié - un téléphone de 2017 - avec un A13 Bionic à bord, et tout le monde s'extasie devant le concept. Le retour du bouton Home suscite la nostalgie, mais la principale caractéristique du nouvel iPhone SE 2020 est son prix, et ce n'est pas quelque chose qu'Apple nous a habitué à voir.

Les perturbations des chaînes d'approvisionnement et de la fabrication dans l'industrie, comme l'a rapporté le Wall Street Journal cette semaine, vont probablement aller de pair avec une diminution de la consommation. Les livraisons mondiales de smartphones devraient chuter de 15 % cette année mais je ne vois pas de problème majeur à ce que l'offre ne puisse pas répondre à la demande. Il faut une véritable innovation si les fabricants veulent à nouveau vendre des téléphones phares en grandes quantités. Or, l'innovation coûte de l'argent et comporte des risques - les deux choses que les entreprises ont tendance à chercher à réduire en période de récession.

Nous voyons déjà les premiers signes de changement

En début de semaine, OnePlus a annoncé des plans pour sa restructuration européenne. Les changements organisationnels en Allemagne, en France et au Royaume-Uni vont permettre au fabricant chinois de réduire son personnel. L'entreprise va plutôt se concentrer sur les opportunités offertes par la région nordique ainsi que le Benelux. Selon une déclaration de OnePlus, la restructuration vise à "mieux rationaliser nos opérations tout en continuant à répondre aux besoins de notre communauté croissante".

Cette annonce intervient quelques semaines seulement après le lancement de la gamme de smartphones la plus chère jamais proposée par la marque, les OnePlus 8  et 8 Pro. Pendant ce temps, Xiaomi entre sur le terrain des smartphones à 1000 $ avec son nouveau Mi 10 Pro et Motorola revient dans la course au titre avec son nouveau Edge+. Ces nouveaux smartphones ont été développés et planifiés avant l'épidémie de COVID-19. Les conséquences économiques d'une pandémie mondiale ne faisaient bien évidemment pas partie des plans de lancement. Mais pour ceux qui cherchent à gravir les échelons supérieurs du marché des smartphones, la situation tombe vraiment mal.AndroidPIT vivo nex a front3

La Vivo NEX A de 2018 était équipée d'un appareil photo autonome / © AndroidPIT

Les nouvelles sont toutefois plus positives pour les fabricants moins connus du marché traditionnel du milieu de gamme. Des marques comme Realme, Vivo et Oppo, pourraient s'épanouir dans le nouvel ordre mondial. Vivo vend aujourd'hui plus de smartphones en Inde que Samsung. Mise à part ceux qui vivent dans notre bulle technologique, la marque est pratiquement inconnue en Europe et en Amérique du Nord.

Comme les magasins des opérateurs du monde entier sont actuellement fermés, les consommateurs ne sont plus soumis aux arguments de vente du personnel travaillant à la commission. Forcés de faire des recherches en ligne afin de trouver chaussure à leur pied, les consommateurs vont pouvoir saisir de nouvelles opportunités en découvrant ds fabricants qui pratiquent des prix inférieurs à ceux de leurs rivaux tout en fournissant un matériel similaire. Des fabricants qui ne sont pas très présents dans les magasins grand public et qui sont maintenant assis sur des étagères virtuelles juste à côté des grands garçons d'Apple et de Samsung. Cela ne peut être qu'une bonne chose.

AndroidPIT realme x50 pro 5g back
Avez-vous déjà entendu parler de Realme ? Vous devriez en avoir entendu parler ! / © AndroidPIT

L'avenir reste incertain

J'ai ouvert cet article par une question : le marché des smartphones peut-il survivre à une récession mondiale ? Et la réponse est oui. Les smartphones ne vont pas disparaître et resteront l'appareil technologique le plus utilisé par la majorité de la population mondiale. Cependant, personne ne sait à quoi ressemblera le marché lorsque nous sortirons enfin de cette situation difficile. 

Tous les fabricants se bousculeront pour trouver leur place dans un marché instable et en constante évolution. Les monopoles traditionnels pourraient être démantelés d'ici là. Je n'ai même pas évoqué la place de Huawei - une entreprise qui traverse sa propre période de transition, que nous avons largement couverte  les semaines précédentes. Qui sait à quoi ressemblera l'avenir ?

Une chose est sûre, cependant, pour reprendre les mots du grand Bob Dylan : les temps changent.

Derniers Articles

Articles recommandés

Les commentaires préférés des lecteurs

  • Luna depuis 2 mois

    Le marché des smartphones, c' est pas rose,
    Le marché des smartphones, c'est morose
    Alors prends-toi en main
    C'est ton destin, c'est ton destin
    Prends, prends, prends-toi en main, c'est ton destin 😁

  • Pardayec depuis 2 mois

    On peine quand même à voir où est l'ordre dans ce bordel généralisé 😆

19 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Quand on vois un paysan dans un trou en Colombie qui n'a même pas l'eau au robinet et qui a un cellulaire je croi qu'ont ce fait exploiter et que les compagnies vont juste faire moins de profit mais ils vont en faire quand même.


  • Les fabricants Chinois depuis qu'ils ont vu que Apple pouvait vendre moins de smartphones et gagné plus d'argent grâce à leur prix qui dépasse les 1000 EUR ont tous passé ce cap

    Il suffit de voir les résultats des bénéfices de Samsung cette année et pour ce dernier trimestre , Samsung à vendu moins de smartphones mais à aussi gagné plus d'argent qu'à la même époque l'année dernière , grâce notamment au Z Flip à 1500 EUR et le S20 ultra à 1300 EUR

    Donc malheureusement les prix ne vont que s'en volé car pourquoi vendre moins chère et gagné peu quand on gagné plus d'argent en vendant moins de smartphones à prix élevé c'est mathématiques


  • Y à rien qui change et qui va changé les entreprises qui ont le plus de capital qui sont aujourd'hui Apple , Samsung ,et les chinois seront demain à même de proposer les smartphones de demain qui n'ont pas beaucoup évolué

    mais je parierais que le futur sera les smartphones pliables genre Samsung Galaxy Z Flip en beaucoup plus solide et à un prix plus abordable que les 1500 EUR injustifiée, car les smartphones sont devenus beaucoup trop grand et surtout beaucoup plus lourd ,

    quand vous utilisez votre smartphones tout le temps les 210 grammes pèse sur la poignée ,donc grâce aux smartphones pliables ont aura un format compact et j'espère plus léger mais cela devrait peut-être passé par une nouvelle technologie des batteries où des puces en 5nm qui consommerait beaucoup moins on verra l'avenir nous le dira .


  • J'ai plaisanté à propos des grands groupes industriels...Apple Samsung .. je m'excuse sincèrement pour les nombreux artisans commerçants et bien d'autres qui risquent malheureusement de ne plus chanter pour toujours.


  • Les cigales ayant chanté tout l'hiver se trouvèrent dépourvues quand le printemps et l'été furent venus.


  • Franchement la différence entre mon smartphone d'il y a 5 ans et celui de maintenant est minime, sauf l"appareil photo qui est moins bon, le modem semble moins sensible, quand au système d'exploitation il est même moins ergonomique, à l'époque ça marchait par pages, maintenant ça se déroule, ça manque évidement de précision, bien sur je devrais le rooter et trouver quelque chose qui me plaise, mais tout reprendre à zéro, c'est ennuyeux, ranger toutes les photos, bof!


    • Luna depuis 2 mois Lien du commentaire

      C'est parce que tu es sur Apple au format 4,7" 😁


    • Je ne sais pas sur quelle machine tu tournes, mais je suis suis assez d'accord avec toi. J'ai un Xiaomi Mi Max 3 sous Android 10, une tablette Samsung Tab S 8.4 LTE (2014) sous Android 4.4, ma femme utilise un Samsung Note 4 (2014) sous Android 6.0, et je trouve qu'Android 10 ne m'offre rien de bien folichon par rapport aux anciennes versions d'Android qui me ne privent de rien par rapport à sa dernière mouture. Je trouve même les anciennes versions d'Android plus simples et plus claires. À force de rajouter des tonnes de fonctions, Android est devenu une belle usine à gaz. Je plains les utilisateurs qui ne s'y connaissent pas bien, ils doivent ramer. Mais ayant utilisé très récemment durant plusieurs semaines un iPad doté de la dernière mouture d'IOS, j'ai trouvé qu'IOS était également devenu une belle usine à gaz qui avait bien perdu de son ergonomie légendaire du début.

      Entre 2014 et 2020, certes la partie photo/vidéo, le processeur, la capacité mémoire interne, l'autonomie et le débit en 4G ont fait des progrès, mais rien qui me contraigne techniquement au bout de 6 ans à devoir changer mes appareils. Il me suffit de remplacer les batteries de mes appareils et ils repartent comme en 40. Quand au reste, il fait encore parfaitement l'affaire en 2020.

      Tout ceci explique probablement en partie pourquoi beaucoup de gens font durer leurs appareils. Et ceci explique également certainement pourquoi les constructeurs ont préféré rendre difficile le remplacement des batteries sur leurs appareils, ils ont en partie anticipé le manque d'innovation qui ralentirait les ventes.


      • ben je partage totalement votre analyse, ce sont des créateurs qui n'ont absolument aucune notion d'ergonomie, c'est pas parceque c'est beau que c'est mieux, un simple exemple qui m'agace mais c'est peut être que mon smartphone, le gps n'est plus désactivable, l'ancien oui.


      • Voilà un bon résumé. Pour faire plus court: le smartphone n'est plus qu'un marché de renouvellement qui n'apporte aucune réelle innovation. La 5G ne présente aucun intérêt pour les smartphones et il n'est pas certain qu'elle demeure prioritaire dans le contexte des deux ou trois ans à venir, pour les utilisations où elle serait vraiment fondamentale.


  •   34
    Compte désactivé depuis 2 mois Lien du commentaire

    s'il le faut je ressort mon Nokia 3310 il fonctionne encore mais bon je pourrais plus venir vous voir sur Androidpit 🤣🤣


  • Luna depuis 2 mois Lien du commentaire

    Le marché des smartphones, c' est pas rose,
    Le marché des smartphones, c'est morose
    Alors prends-toi en main
    C'est ton destin, c'est ton destin
    Prends, prends, prends-toi en main, c'est ton destin 😁


  • À mon humble avis, la récession qui s'annonce va peut-être faire du ménage parmi les nombreux constructeurs. Ceux qui n'ont pas les reins assez solides financièrement risquent bien de mettre la clé sous la porte. L'avenir le dira.

    En tout cas, on peut parier sans risquer de se tromper beaucoup qu'Apple ne sera pas le premier à disparaître. 😁 Idem pour Samsung, Huawei, Xiaomi et quelques autres. En revanche, pour Umidigi et d'autres petits constructeurs du même genre, cela risque d'être plus compliqué.


  • "nouvel ordre mondial" 🙄


    • On a remarqué la même chose 😉 Je pensais que c'était un concept de complotistes ? 😏 L'idée se banalise apparemment. Cela dit, quand certains présidents français en parlent eux-mêmes, on peut penser que ce n'est pas qu'un fantasme. Mais bon, le Français d'élevage continuera à croire au complotisme. 😷


      • On peine quand même à voir où est l'ordre dans ce bordel généralisé 😆


      • Pas faux 😁 Sauf que d'un chaos apparent mais savamment orchestré pourrait naître quelque chose de bien sombre. On le voit déjà avec des lois qui passent en catimini et qui ne seraient jamais passées en temps normal. Un peu comme après le 11 septembre 2001 avec le Patriot Act qui en a bien arrangé certains. J'ai aussi lu ce matin que les Chinois sont déjà en train de racheter plein d'entreprises occidentales... Ils profitent apparemment bien de cette crise. Tout comme les Américains avaient bien profité de la crise financière de 2008 pour racheter des entreprises du CAC40.
        Bref, ce monde est très complexe et les dés bien pipés.


      • Oui, la fameuse stratégie du chaos de Naomi Klein.
        Evidemment, il y a de quoi s'inquiéter sur la suite, mais il est très difficile de savoir à l'avance quelle est l'issue du chaos actuel. Et le virus n'est pas télécommandé pour frapper là où on le désire.
        Le meilleur allié de la Chine, c'est d'abord les gouvernements occidentaux (et certains plus que d'autres) qui, par leur inconséquence, organisent eux-mêmes l'effondrement de leur économie qui découle d'une gestion calamiteuse de la pandémie. Pas besoin de donner des noms j'imagine, si ?

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition