Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

EmoNet : une intelligence artificielle qui reconnaît les émotions d'un selfie

EmoNet : une intelligence artificielle qui reconnaît les émotions d'un selfie

EmoNet est une intelligence artificielle développée par des chercheurs de l’Université du Colorado et de l’Université Duke, capable de comprendre 11 types d’émotions autres qu’un simple selfie.

Des modèles d'apprentissage automatique capables de détecter notre visage et ses mouvements font désormais partie de notre quotidien. Nous ne sommes pas étrangers à des fonctionnalités telles que Face Unlock et Animoji. Cependant, ces modèles d'intelligence artificielle ne sont pas capables de reconnaître dans quel état émotionnel nous sommes. Voici où EmoNet entre en jeu.

Des chercheurs de l’Université du Colorado et de l’Université Duke ont mis au point un réseau de neurones capable de classer avec précision les images en 11 catégories émotionnelles. Pour former ce modèle, les chercheurs ont utilisé 2187 vidéos classées en 27 catégories d’émotions distinctes, notamment l’anxiété, la surprise et la tristesse. L’équipe a ensuite extrait 137482 images et exclu certaines séries d’émotions avec moins de 1000 échantillons. Après avoir formé l'IA, l'équipe a utilisé 25 000 images pour valider les résultats.

Macaca nigra self portrait large2
Je me demande si la même expérience s'applique également aux singes !  © Wikipedia

Finalement, les chercheurs ont conclu que leur intelligence artificielle pouvait prédire avec précision des émotions telles que le désir sexuel ou la terreur. Malheureusement, cependant, elle n’a pas pu prévoir la confusion, la peur ou la surprise avec une grande précision. L'équipe a déclaré que d'autres émotions, telles que la joie, le plaisir et l'adoration, étaient confondues pour le réseau de neurones car elles présentaient des caractéristiques faciales très similaires.

Bref, ce n'est pas un résultat parfait, mais c’est quand même un résultat impressionnant dans le panorama de l’intelligence artificielle.

Via : TNW

IA

Articles recommandés

5 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • louis hory depuis 2 semaines Lien du commentaire

    Tant que cette "intelligence" ne saura pas distinguer ce qui est culturel (donc attaché au temps présent, aux différences culturelles d'une société, d'une histoire nationale ou ethnique, d'une génération...) de ce qui est attaché à la profondeur de l'esprit humain, cela restera assez aléatoire et artificiel.

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
[Error]