Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.
Le droit à la réparation : voici pourquoi les consommateurs doivent l'exiger
HTC U12+ Opinion 5 min de lecture 45 Commentaires

Le droit à la réparation : voici pourquoi les consommateurs doivent l'exiger

Au cours des dix dernières années, les smartphones sont devenus un élément essentiel de notre vie : ils sont souvent une source de divertissement, notre façon de communiquer avec des amis et des proches et bien sûr un outil pour rester informés. Pourtant, en même temps, ces gadgets coûteux sont devenus jetables. Les smartphones sont plus difficiles à réparer que jamais, les batteries amovibles appartiennent au passé et les mises à jour logicielles sont souvent rares. Il est temps de dire stop !

Le marché des smartphones est en crise. De multiples théories ont été avancées sur les raisons de cette situation - manque d'innovation, designs copiés et hausse des prix. Pourtant, une chose est claire : les fabricants comptent sur les consommateurs pour acheter de nouveaux smartphones. Autrement dit, les fabricants n'apprécient pas trop que l'on puisse réparer leurs smartphones. Tim Cook, par exemple, a ouvertement admis dans une lettre aux investisseurs que le fait que les gens s'accrochent plus longtemps à leurs appareils a affecté les résultats financiers d'Apple.

Le droit à la réparation

Il n'est donc pas surprenant d'apprendre que la société Cupertino a fait pression contre la législation sur le droit à la réparation et a poursuivi des ateliers de réparation indépendants. Pour ceux qui ne sont pas familiers avec le mouvement du droit à la réparation (right to repair, en anglais), les principaux objectifs sont d'obliger les fabricants d'électronique grand public à publier des manuels de réparation et à vendre les pièces, logiciels de diagnostic ou outils spécialisés nécessaires pour réparer leurs produits à des ateliers de réparation tiers ou même aux consommateurs eux-mêmes - ce que les constructeurs automobiles aux États-Unis sont déjà tenus de faire.

iPhone xs 01
Apple s'oppose ouvertement au droit de réparation. © AndroidPIT

Apple prétend vouloir protéger sa propriété intellectuelle. Cependant, à mon avis, la motivation est tout à fait différente. L'option de réparation dans un atelier d'une tierce partie coupe une source de revenus. Les réparations hors garantie ne sont pas du tout bon marché. En même temps, il n'est pas difficile de voir le conflit d'intérêts potentiel - si les consommateurs peuvent seulement se tourner vers les centres de service du fabricant quand ils ont besoin que leur téléphone soit réparé, l'obsolescence planifiée peut devenir une stratégie commerciale intéressante.

Si vous pensez que cela ne vous affecte pas en tant qu'utilisateur d'Android, détrompez-vous. La grande majorité des grands noms d'Android ne sont pas différents d'Apple. Ils produisent des appareils difficiles à réparer, qui sont presque impossibles à démonter (les pièces sont collées ensemble) et ils ne fournissent pas de manuels de réparation. Les batteries amovibles ont également disparu discrètement, soi-disant au nom de l'imperméabilisation (des appareils comme le Samsung S5 étaient en quelque sorte capables d'avoir les deux). Vous ne pouvez pas acheter de pièces détachées officielles chez des revendeurs tiers ou même chez des revendeurs de première partie. La seule exception est Motorola, qui fournit des kits de réparation officiels avec des pièces de rechange.

samsung galaxy s5 battery
Un téléphone étanche avec une batterie amovible existe depuis des années : le S5. © ANDROIDPIT

Bien sûr, on peut soutenir que le consommateur moyen n'a aucune raison d'essayer de réparer seul un élément technologique compliqué, mais pour l'instant, nous ne sommes même pas autorisés à essayer. À mon avis, nous devrions nous y opposer car les prix des smartphones sont en constante augmentation. Les flagships coûtent aujourd'hui des milliers d'euros et même les appareils de milieu de gamme atteignent parfois des prix qui, il y a seulement deux ans, n'auraient été acceptables que pour un téléphone haut de gamme. Le fait d'être obligé d'avoir à acheter tous les deux ans environ un nouveau modèle qui n'est qu'une version légèrement améliorée de l'appareil que vous possédez déjà n'est pas seulement mauvais pour votre portefeuille, c'est aussi terrible pour l'environnement, car la plupart des smartphones ne peuvent pas être entièrement recyclés.

samsung galaxy a9 colors
Le Samsung Galaxy A9 (2018) est l'exemple parfait d'un téléphone de milieu de gamme trop cher. © AndroidPIT

Le droit à un logiciel plus performant et exempt de bloatware

Bien que rarement mentionné, le logiciel joue également un rôle. Après la diminution de la durée de vie de la batterie, le manque de mises à jour du système d'exploitation est l'un des principaux problèmes. Dans ce domaine, les fabricants d'Android sont en fait pires qu'Apple. Comme vous pouvez le voir dans notre article, 21% des utilisateurs sont toujours coincés avec Marshmallow, 28% avec Nougat et seulement environ 18% avec Oreo, malgré la sortie d'Android 9 Pie depuis l'année dernière et malgré le fait qu'Android Q est déjà en cours de développement.

AndroidPIT android pie 0112
La plupart des gens n'ont toujours pas eu leur part de Pie. © AndroidPIT par Irina Efremova

Les fabricants ne se gênent pas non plus pour installer des logiciels indésirables sur votre appareil. Samsung a récemment fait la une après qu'un utilisateur ait découvert qu'il ne pouvait pas désinstaller complètement Facebook. C'est une pratique qui dure depuis des années. Les fabricants de smartphones ont fait des affaires lucratives avec des sociétés de logiciels pour remplir votre téléphone avec des logiciels bloatware. Cela soulève la question suivante : votre appareil vous appartient-il vraiment ? 

Facebook 07
Il n'y a pas d'échappatoire à Facebook - l'application est préinstallée sur plusieurs téléphones Android depuis des années. © MichaelJayBerlin/Shutterstock

Eh bien, je pense qu'en tant que consommateurs, nous avons parfois été un peu trop complaisants. Nous devons exiger des changements directement des fabricants ou faire une déclaration avec nos portefeuilles en n'achetant plus de produits jetables. Il faut aussi qu'il y ait une loi qui empêche ces pratiques. Bien sûr, il doit y avoir de graves conséquences pour les fabricants qui enfreignent la loi, sinon une petite amende ici et là ne changera rien à la situation. L'industrie des smartphones ne peut pas se réguler elle-même et si elle continue sur sa voie actuelle, son avenir ne semble pas brillant.

Que pensez-vous qu'il faudrait faire ?

45 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • HFE depuis 3 mois Lien du commentaire

    Juste un commentaire sur les batteries amovibles qui ne le sont plus pour une histoire de business et non de design. 80% des batteries fabriquées en Chine et sont inférieures de 50 à 90% de la capacité d'origine. Depuis 2015 des millions de batteries ont été mises sur le marché sans que la répression des fraudes ne fasse quoi que ce soit. Une bonne opportunité pour les fabricants de vendre leurs batteries 4 fois plus cher pour une durée de 1 an... Passer un phone haut de gamme de 600 euros en 2014 à 1000 voir 1500 euros en 2019 n'est pas justifié ou au contraire, justifié par des naifs, "soyez vous même". PS pour info passer à la 5G est inutile, vous allez dépenser 300 euros supplémentaires pour un réseau qui n'existe pas et pas optimisé quelque soit la technologie de processeurs ou modems. A bon entendeur...


  • Nous nous plaignons pourtant nous achetons sans en avoir réellement besoin.


    • Parle pour toi, moi ce n'est pas le cas, crois moi. Mes revenus ont certes diminué ces derniers temps, mais je me suis adapté, le pli est pris, j'ai constaté que finalement je ne me porte pas plus mal, et même si ceux-ci gonflent beaucoup dans les prochains temps, je doute que je me remette à consommer à outrance, c'est fini, j'ai appris à ne pas consommer au-delà de mes moyens et à éviter le superflu, le gaspillage (qui ne sert en rien du tout, la satisfaction du moment est très vite oubliée et après on se dit vite fait - enfin c'est mon cas " à quoi bon ? "


      • Apprendre à se limiter apporte aussi de réelles valeurs, celle d'apprendre ses véritables besoins et non ceux que cette société basée sur la consommation comme ultime et seule valeur humaine en devient un parfait non-sens et une absurdité complète, idéale pour "l'usine à crétins" qu'est cette hypermodernité vantée comme seul horizon enviable et envisageable.

        Beaucoup peuvent le comprendre mais bien peu l'acceptent. Et la survie de notre civilisation ne pourra faire longtemps l'impasse sur ce constat sinon à encourager l'autodestruction globale qui est inconcevable autrement que dans ces temps ayant perdu tout sens de l'Histoire.

        Et Osei Tutu n'a jamais soutenu ce type de valeur, bien au contraire. Il est très proche des critiques que j'adresse à nos sociétés d'hyper-consommation, en tout cas il réagit positivement à mes réactions.

        Ne te contente pas d'interpréter en fonction de ta vision personnelle, lis mieux les réactions des autres.

        Tu es bien le seul à avoir tout compris...
        Penser ainsi est non seulement une erreur mais relève du mépris.
        Chacun représente un apport de valeur personnel à ne pas négliger.

        Qui pense mieux savoir dans sa singularité et refuse la vision forcément différente de l'autre commet une erreur en plus de l'absence de respect que cela représente.

        Cela ne peut se concevoir que dans l'ouverture d'esprit pas dans l'autosatisfaction rassurante que justement véhicule notre société pour éviter toute intelligence collective qui refuserait certainement les débilités que l'on nous imposent délibérément.


      • Merci. J'ai cessé de me justifier sur la toile depuis que j'ai compris que les gens ne lisent pas les commentaires pour les comprendre mais seulement pour y répondre.


      • Je n'aurais mieux dit.

        J'aurais pu ajouter que le manque d'humilité des individus fabriqués par cette société l'entraîne aussi à sa perte et correspond à ton expérience... qui du coup m'enrichit 😉 Merci aussi !

        Mais je reconnais qu'il est facile de se laisser aller à cette suffisance actuelle qui est un trait caractéristique de notre temps.

        J'attends la dénégation d'Emmanuel avec envie (d'y répondre évidemment 😉) quoique je me nourris de très peu d'illusions 😜 un moyen de le motiver ?


  • Mani depuis 3 mois Lien du commentaire

    La seule exception est Motorola, qui fournit des kits de réparation officiels avec des pièces de rechange.

    Et où Facebook n'est pas préinstallé, ce n'est pas si compliqué d'être bien accueilli sur Android , faut acheter Motorola.


    • Luna depuis 3 mois Lien du commentaire

      Excellence de Lenovo Motorola , c'est pas pour rien que Lenovo a été acheté par Google à l'époque.

      Google n'installe pas non plus, par force Facebook sur Android Stock, sur Android One, par contre à part Chrome, ce ne dérange pas UE qu'il le soit 🤔


  • Luna depuis 3 mois Lien du commentaire

    En même temps quand le sport numéro un des hipsters sur leur Huawei Mate 20 Pro, c'est de viser les chiottes pas très encourageant pour nous les petits consommateurs et qu'on fait même des efforts pour essayer de protéger nos smartphones et même de les réparer
    Ouais on les fait ces efforts même sur un smartphone à 89€, pas la pochette hein, le smartphone.


    • Les hipsters ils n'ont pas des Huawei Mate 20 Pro, ils ontd es iPhones. Ah oui, oups, c'est vrai , " ils avaient " des iPhones, maintenant c'est un smartphone de has been, de boloss :)


      • C'est toi le boloss avec ta copie asiatique


      • Et Huawei, c'est quoi ? Américain ? Pauvre tâche, tu fais vraiment pitié.Mon smartphone est de conception coréenne (Nexus 5, fabriqué par LG)
        Le Nexus 5 est une copie de quoi ? Bon courage... vas y, affabule, après tout t'es habitué...


  • phil depuis 3 mois Lien du commentaire

    Très bon article "coup de gueule"... ;)


  • HFE depuis 3 mois Lien du commentaire

    L'industrie des téléphones portables à pris les clients pour des pompes à fric depuis la disparition des batteries amovibles. Les technologies chinoises n'ont jamais respecté les normes européennes et françaises. La chine continue à vendre des produits, plus principalement des batteries ne correspondants aux définitions techniques marketing définies et envahi la planète avec des produits qui ne répondent pas aux normes de qualité française, tant sur le plan mécanique, électrique, électronique ( composants). Cela doit il s'arrêter ?...


  • Je me suis bien marré en lisant les commentaires 😂😂😂

    Pour ce qui est de la réparation des smartphones, il est évident que les consommateurs se sont faits pigeonner par les fabricants avec cette histoire de batteries non-amovibles, ce n'est que de l'obsolescence programmée à peine déguisée.

    Cela dit, j'ai réglé en quelque sorte le problème en n'achetant plus de smartphones chers, du coup même une réparation hors garantie ne serait pas compétitive et il sera plus rentable d'acheter un modèle neuf. L'article parle des flagships, mais ces derniers sont tout sauf indispensables à l'écrasante majorité. Un smartphone à 200/300 € comblera de bonheur la quasi-totalité des utilisateurs.

    En tout cas, je suis moi aussi pour une loi qui obligerait les fabricants à rendre leur modèles réparables. On ne peut en aucun cas compter sur leur bonne volonté, ni sur leur honnêteté, il faut passer par la contrainte.

Montrer tous les commentaires