Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

2 min de lecture 2 Commentaires

Après Alexa, Google Assistant arrive dans les voitures BMW

La dernière édition 2017 du Salon de l'automobile de Francfort l'avait suggéré. L'avenir de l'automobile passe par la voiture connectée. Dans ce sens, le géant bavarois BMW vient d'annoncer l'intégration de Google Assistant au sein de ses véhicules et de sa solution BMW Connected. 

Après Amazon Alexa, c'est au tour de Google Assistant de débarquer au sein des voitures de la firme à l'hélice. BMW veut ainsi faire bénéficier à ses clients de tous les assistants vocaux disponibles sur le marché en adaptant sa solution BMW Connected au nouveau style de vie de ses utilisateurs. La marque allemande confirme ainsi ses ambitions en matière de services digitaux et de voiture connectée. 

Concrètement, les possesseurs d'une BMW pourront désormais activer facilement et de manière pratique les fonctions du véhicule, depuis le domicile avec un Google Home ou un Home Mini, ou en déplacement avec un smartphone Android ou un iPhone. En utilisant les commandes vocales, vous pourrez donc vérifier si les fenêtres et les portes de votre BMW sont fermées où encore l'état de charge de votre voiture si elle est électrique. Pour activer BMW Connected, tous les utilisateurs doivent dire "Ok Google, demandez à BMW...". Ils peuvent ensuite faire un suivi avec des questions individuelles par commande vocale, par exemple : "quand est mon prochain rendez-vous ?" ou "quand dois-je partir ?".

AndroidPIT google home mini review 3239
Vous pourrez bientôt parler à votre voiture depuis votre Google Home Mini. © AndroidPIT

BMW n'est pas le seul constructeur à s'intéresser aux assistants digitaux. La voix prend de plus en plus d'importance dans les voitures. Récemment, c'est Seat qui est devenu la première marque automobile en Europe à intégrer Alexa, devançant ainsi de nombreux concurrents. Pour le moment, BMW Connected sera compatible avec Google Assistant à partir de décembre 2017 aux Etats-Unis. D’autres pays suivront par la suite.

Voyez-vous d'un bon oeil l'arrivée de Google Assistant au sein des véhicules ?

2 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • @Louishory (j'ai voulu te répondre, mais commentaire est passé comme un nouveau commentaire et non une réponse, enfin...) : Ouais enfin bon, Google Assistant n'est pas vraiment un " auxiliaire intelligent " mais évite d'avoir à utiliser différentes applications tierces pour effectuer simplement différentes tâches, et simplifie bien la vie. Tel qu'il est actuellement, il est très bien, tant qu'il ne va pas plus loin dans ses prérogatives. Et je ne vois pas en quoi en l'utilisant, on devient assisté. Cela permet à des personnes, parfois peu au courant des possibilités de leur smartphone, de mieux utiliser son potentiel. Cela peut aussi bien même rendre de multiples services à des personnes déficientes visuellement, handicapées... franchement, pour moi c'est une grande avancée, tant que l'IA n'est pas apte à prendre des décisions à notre place et ne se substitue pas à notre libre arbitre.


  • Je me demande jusqu'où peut aller le fait "d'être assisté" en général par des assistants (vocaux ou non) peut être un progrès pour l'être humain ?

    Le fait d'être dépendant "d'auxiliaires intelligents" qui prendrait de plus en plus d'initiatives et donc de place dans nos choix journaliers peut-il être une amélioration de notre confort personnel ?
    Si quelques responsables de très haut niveau "surbookés" pourrait déléguer des tâches subalternes à une IA, en quoi l'utilisateur lambda y trouvera-t'il réellement une aide plutôt qu'une dépendance.

    Je ne réponds pas à la question, je me contente de la poser ! Mais je nourris quelques doutes.

Articles recommandés