Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

5 min de lecture 3 Commentaires

5 anecdotes sur Facebook que vous ne connaissez peut-être pas

A moins de vivre en ermite, vous avez déjà entendu parler du réseau social Facebook. Que ce soit en bien ou en mal, il fait parler de lui depuis des années et s'il est surtout connu pour ses différents avec l'Union Européenne ou pour ses histoires de salaires mirobolants pour les stagiaires, il y a beaucoup de choses à dire sur Facebook.

Son fondateur est le plus jeune milliardaire de l'histoire

S'il y a un point commun chez les plus riches des milliardaires, c'est qu'ils ont tous travaillé pendant de nombreuses années pour arriver à obtenir leur fortune. Ainsi, il a fallu beaucoup de temps à Bernard Arnault pour devenir le 4e milliardaire du classement mondial de Forbes et le plus riche milliardaire français, est aujourd'hui âgé de 69 ans. Jeff Bezos, grand patron d'Amazon et détenteur de la première place de ce même classement, est âgé de 54 ans. 

Mark Zuckerberg, créateur de Facebook, est arrivé dans ce classement en 2008 à l'âge de... 23 ans. 10 ans plus tard, il occupe la 5e place. Il pourrait bien perdre son titre de plus jeune milliardaire avec la (probable) entrée de Kylie Jenner dans le classement, une jeune femme de 20 ans qui est surtout connue pour son rôle dans le show des Kardashian mais elle est également une femme d'affaires. 

unpacked 2016 006
Mark Zuckerberg est le plus jeune des milliardaires. © ANDROIDPIT

Plusieurs personnalités sont impliquées dans l'histoire de Facebook

Les plus anciens parmi vous ont peut-être connu Facebook à ses débuts. Le réseau social était très différent de ce qu'il est aujourd'hui, autant en matière de design que de fonctionnalités. L'une des caractéristiques du réseau était d'utiliser un visage (il s'agissait du "Face" dans le nom), et ce visage était celui d'Al Pacino. Exactement, Michael Corleone lui-même.

D'autres noms, certes moins célèbres auprès du grand public, sont également liés d'une manière ou d'une autre au réseau social. L'un des créateurs de Napster, Sean Parker, a joué son rôle dans les débuts du réseau social, il est d'ailleurs celui qui a acheté le nom de domaine facebook.com. L'un des créateurs de PayPal, Peter Thiel, était quant à lui le plus grand investisseur dans l'entreprise en 2004 avec un investissement de 500 000 euros.

androidpit money cash 2
Facebook rapporte gros. © ANDROIDPIT

Facebook n'arrive plus à modérer son réseau

Les réseaux sociaux sont victimes de leur propre succès : tellement de contenu est publié chaque minute par tellement d'utilisateurs qu'il est impossible d'empêcher les plus vils d'entre eux d'inciter à la haine / à la violence ou à commettre des bassesses repréhensible par la loi ou tout au moins la morale. Dans de telles conditions, comment modérer le réseau ? C'est d'autant plus important à cette époque où des organisations terroristes et/ou criminelles l'utilise comme plateforme de recrutement et de communication, comme le fait par exemple l'Etat Islamique.

Fustigé par la critique, son équipe de modération remis en cause, Facebook a dû réagir. Il a certes augmenté les effectifs mais leur efficacité étant discutable (qui n'a jamais vu des trolls insulter des gens à longueur de journée sur une page Facebook ?), il place ses espoirs sur une autre solution qu'il utilise et perfectionne depuis longtemps déjà : l'Intelligence Artificielle. L'objectif est d'arriver à détecter les éléments posant problème le plus vite possible, mais pour l'heure elle elle fait surtout  ses preuves au niveau de la reconnaissance de contenu inapproprié (sexualité, armes etc) sur les photos et les vidéos. Ce point est d'ailleurs lui aussi discutable, comme l'ont illustré les problèmes de censure des oeuvres d'art. Cela n'empêche pas Mark Zuckerberg de partir en croisade pour la "protection de la démocratie"

AndroidPIT shutterstock 670374046 HAge
Des humains et de l'Intelligence Artificielle pour la modération. Voilà un mélange des deux ! © AndroidPIT

Facebook est disponible en français grâce à sa communauté

Voilà un petit peu plus de 10 ans que les utilisateurs de Facebook peuvent utiliser la plateforme en français. C'était indispensable pour l'entreprise, l'utilisateur doit pouvoir accéder à Facebook dans sa langue maternelle : c'est la raison pour laquelle il y a aujourd'hui 101 langues disponibles et 60% des utilisateurs qui utilisent le service dans une langue autre que l'anglais. 

Facebook s'était à l'origine adressée à des traducteurs professionnels pour effectuer les traductions mais rapidement l'application "Facebook Translate" a été créée pour que la communauté puisse participer. Par la suite, Facebook a même été traduit dans des langues régionales, notamment le basque (pas d'occitan, en revanche). Les internautes francophones représentent la 4e population linguistique

france flag
Cocorico. © Pixabay

Facebook est associé à de nombreux divorces

Plusieurs parmi vous vont s'insurger en disant que dans le cas d'un divorce le problème n'est pas un outil technologique mais un problème relationnel entre deux humains, mais qu'on le veuille ou non un cabinet d'avocats du nom de Lake Legal a mené une étude et le résultat est le suivant : Facebook serait responsable d'un divorce sur 3. 

Facebook est un outil de communication, donc des conversations adultères sont possibles. C'est aussi un réseau, donc la rencontre y est également possible. Enfin, c'est une sorte d'album photo et un espace de libre échange, pour le meilleur et le pire. En l'occurence, le pire. Au-dela de l'adultère, le partage (souvent excessif) de la vie privée peut conduire à des tensions. Vous n'utilisez pas le réseau social ? WhatsApp (qui appartient à Facebook) était en 2014 (et probablement toujours aujourd'hui) impliquée dans 40% des divorces en Italie

AndroidPIT Valentines day androids 5269
"Je t'ai vu sur Facebook, tu as mis un like sur sa photo, tu me trompes !" © AndroidPIT by Irina Efremova

Connaissez-vous d'autres anecdotes à ajouter à cette liste ?

3 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Un réseau social n'est bon ou mauvais qu'en fonction de ce que les utilisateurs en font, c'est un outil au même sens que le feu ou un médicament.
    Raison suffisante pour que ses promoteurs soient bien plus vigilants pour ne pas laisser faire n'importe quoi par n'importe qui, n'importe comment.

    S'ils ont pu servir à faire élire le vilain petit canard (sans o et pas avec 2 n...) Trump, Obama s'en est lui aussi servi pour obtenir le même résultat.
    Les bien-pensants et les autres ont du mal à le reconnaître ! Chercher l'erreur.


    • J'ai peu de temps donc je vais à l'essentiel et confirmer, qu'en matière de bien-pensance, notre époque n'est pas en manque.


      • Elle déborde de toute part, en effet.

        Son origine est libérale de gauche (un synonyme sauf en France) provient des États-Unis et aujourd'hui principalement représenté dans (ou par) le monde de l'entreprise, du spectacle (le soft power) tout autant que celui de la politique.
        Elle a "l'avantage immense" d'étouffer toute critique en laissant imaginer que penser de manière autonome est dangereux.
        Je résume : Je veux voir qu'une seule tête, silence dans les rangs !

        Ses promoteurs aujourd'hui (que je ne nommerai pas... tout de suite) ont l'ambition de gouverner le monde, bien sûr sans lui demander s'il est d'accord... évidemment !
        Manquerait plus qu'il soit démocrate et respectueux des valeurs humanistes universelles.

Articles recommandés