Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Amazonie vs Amazon : 8 pays contre le géant du e-commerce

Amazonie vs Amazon : 8 pays contre le géant du e-commerce

La guerre entre le géant Amazon et huit pays d'Amérique du Sud a débuté. Le domaine ".amazon" est l'objet d'une dispute. Ces huit pays propriétaires d'une partie de la forêt amazonienne, dont le nom a inspiré la célèbre société, jouent bien plus qu'une adresse Internet.

C'est ce que disent les gouvernements du Brésil, du Pérou, de la Colombie, de l'Équateur, de la Bolivie, du Venezuela, de Guyana et du Suriname à la demande d'Amazon pour acquérir le domaine. Pour eux, l'enjeu est important. La forêt Amazonienne est un symbole de leur pays, mais aussi parce qu'ils ne voudraient pas que le nom de leur trésor naturel le plus précieux remplisse encore plus les poches d'Amazon.

Androidpit Amazon devil
Les ennemis d'Amazon grandissent partout. © AndroidPIT

Et ainsi de suite, 12 ans plus tard. Oui, ce conflit remonte à très loin, lorsque l'entreprise de Jeff Bezos a tenté de reprendre le domaine sans succès. Malgré les tentatives et les dénonciations des gouvernements des pays concernés, Amazon ne se retire pas de la lutte.

"Ce n'est pas un problème classique entre deux parties différentes qui demandent le même nom ", a déclaré Rodrigo de la Parra, le vice-président régional de l'Icann (Assigned Name and Number qui fournit des adresses Internet) pour l'Amérique latine et les Caraïbes. "Les gouvernements n'ont pas demandé .amazon, ils se préoccupent seulement de l'usage qu'une entreprise privée peut en faire pour le patrimoine culturel et naturel de la région.

Mais il pourrait aussi y avoir d'autres motifs. Comme le souligne le New York Times, ces nations sud-américaines peuvent vouloir dominer ".amazon " pour leurs propres intérêts commerciaux. Cela serait utile pour les sites Web d'entreprises touristiques.

Il y a quelques jours, et après sept longues années de litige, Amazon a dû envoyer une nouvelle proposition qui prend en compte les préoccupations des pays qui s'opposent à l'acquisition du domaine. Nous verrons ce qu'elle a été, quand elle sera rendue publique, et s'il y a une solution à ce problème. Toutefois, la décision est entre les mains de l'organisme Internet qui supervise les noms de domaine.

Articles recommandés

4 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • C'est toujours et encore toujours une question d'argent; est-ce que ces pays entrent en guerre avec tout ceux qui utlisent le mot amazone et ses déclinaisons.
    Ce débat n'aurait pas lieu si Amazon était petite boutique insignifiante.


    • Lol c'est étonnant de défendre un ogre ! Minable même... (sachant que les pays ne demandent pas d'argent d'après l'article...)


  • Pfff encore une querelle qui n'a pas lieu d'être, Jeff Pesos doit la fermer


  • Quel est l'intérêt de Jeff Bezos dans cette appropriation ?
    Difficile à l'imaginer en dehors que de démontrer sa domination de pays qu'il considère médiocrement... à mon point de vue.

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition