Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.
Faut-il vraiment s'inquiéter de la fusion des services de Facebook ?
Applications Opinion 6 min de lecture 13 Commentaires

Faut-il vraiment s'inquiéter de la fusion des services de Facebook ?

Il y a quelques mois, l'annonce de Zuckerberg nous a fait prendre conscience que Facebook est sur le point de subir un changement important, à tel point que ses propres produits pourraient avoir à changer.  Cette nouvelle stratégie nµen est encore qu'à ses débuts et il y a encore de nombreuses questions sans réponse. Nous allons ici tenter d'y répondre.

C'est quoi le plan Facebook ?

Fondamentalement, il combine ses trois principales applications de messagerie qui sont utilisées chaque jour par des milliards de personnes : Facebook, Instagram et WhatsApp. On s'attend à ce que, tout au moins au début de la stratégie, les trois applications continuent de coexister, mais cette fois-ci elles travailleront ensemble et chacune sera progressivement modifiée puis intégrée dans une plate-forme unique.

mark zuckerberg nbcnews
Zuckerberg est prêt à migrer Messenger, WhatsApp et Instagram vers une plate-forme unique. © NBC News

En bref, l'infrastructure sous-jacente qui alimente les trois applications sera regroupée. Messenger, WhatsApp et l'outil de messagerie d'Instagram auront des bases de données séparées mais synchronisées. En termes simples, un utilisateur qui utilise uniquement WhatsApp pourra envoyer un message chiffré à un autre utilisateur qui utilise uniquement Facebook, chose qui n'a jamais été techniquement possible auparavant.

Quelle est la situation actuelle ?

À l'heure actuelle, les trois services sont encore complètement séparés. Bien qu'ils soient tous sous le contrôle de la même société, ne partageant que quelques données entre eux, ce sont toujours trois applications différentes qui ne communiquent pas vraiment et qui s'adressent à trois utilisateurs cibles différents.

Whatsapp 04
Ce sont les utilisateurs de WhatsApp qui souffriront le plus de ce changement. © Nadir Keklik/Shutterstock

Cependant, plus le temps passe, plus les choses changent. Vous avez peut-être remarqué qu'avant même que la nouvelle n'arrive, WhatsApp a commencé à partager certaines de ses données avec Facebook il y a quelque temps, un choix qui a conduit les fondateurs de WhatsApp et d'Instagram à quitter la société. La raison ? Apparemment, aucun d'eux n'était d'accord avec la ligne adoptée. Bref, Zuckerberg aurait franchi les limites, mais vous savez ce que c'est : c'est Mark qui commande et si vous n'êtes pas d'accord avec lui, cela ne fait guère de différence... Les portes de la sortie s'ouvrent toutes seules, si vous voyez ce que je veux dire.

Pourquoi ce changement ?

Selon un rapport du New York Times, Zuckerberg espère que cette manœuvre facilitera la tâche à ses utilisateurs et, en retour, encouragera les gens à s'impliquer davantage et à cesser d'utiliser des applications concurrentes, telles que iMessage pour n'en citer qu'une.

"Nous voulons créer la meilleure expérience de messagerie au monde. Les utilisateurs veulent un système rapide, simple, fiable et privé ", a déclaré un porte-parole de Facebook. "Nous envisageons de nouvelles façons de faciliter la communication avec les amis et la famille par l'entremise des réseaux. Comme prévu dans ces cas, il y a beaucoup de discussions et de débats, mais en attendant, nous allons commencer le long processus pour comprendre comment le faire et comment cela va fonctionner".

Facebook 05
Ce qui inquiète le plus les utilisateurs, c'est l'énorme quantité de données que Facebook collecte. © TY Lim/Shutterstock

Par conséquent, Facebook estime que cette combinaison des services améliorera l'utilisation de ses applications. Cela permettra de générer plus de données et d'opportunités publicitaires sur lesquelles l'entreprise s'appuie dans son modèle de revenus. Il y aura certainement d'autres raisons qu'il nous tarde de découvrir.

Quand l'unification est-elle prévue ?

A notre connaissance, l'équipe Facebook en est encore à la première phase du projet et prévoit de mettre en œuvre l'unification des trois plateformes d'ici fin 2019 ou début 2020 au plus tard. De toute évidence, comme pour la plupart des projets Facebook, la première phase de lancement sera distribuée à un petit cercle de testeurs, puis atteindra la plupart des utilisateurs, surtout quand il s'agit de changements aussi importants que celui-ci.

Pourquoi s'en préoccuper ?

Jusqu'à présent, Facebook a décidé de garder ses applications séparées pour une conclusion inéluctable, de sorte que les données collectées ont également été partiellement synchronisées. De plus, les utilisateurs peuvent également partager différentes données avec chacun d'entre eux : WhatsApp, par exemple, n'a besoin que d'un seul numéro de téléphone, alors que Facebook a besoin de beaucoup plus de données personnelles, telles que le prénom, le nom, la date de naissance et le courriel du propriétaire du compte.

instagram 03
Instagram Direct pourrait enfin... disparaître. © BigTunaOnline / Shutterstock

C'est l'une des raisons pour lesquelles de nombreuses personnes choisissent de partager davantage sur WhatsApp ou même d'abandonner complètement Facebook. L'application de messagerie a toujours été plus "détendue" en ce qui concerne vos informations personnelles, et l'équipe de WhatsApp a souligné à plusieurs reprises combien il est important de protéger la vie privée des gens. Cependant, c'était la devise des deux fondateurs, donc, après leur abandon, il est juste de penser que les nouvelles lignes directrices ne suivront plus cette pensée.

La combinaison des trois applications pourrait intéresser tous ceux qui préfèrent garder leurs données séparées et, surtout, se tenir loin de Facebook. L'impression d'avoir des contacts, des informations ou des messages qui ne sont pas en possession de la maison mère peut disparaître, les dés sont jetlés. Ces données seront certainement utilisées à des fins de marketing, bien qu'aucune décision finale n'ait encore été prise quant à la façon dont l'entreprise entend monétiser son nouveau service.

global social network usage gen 2019
Les utilisateurs atteints par les trois produits phares de Facebook sont incroyables / © We Are Social

Qu'en est-il du chiffrement ?

Une autre préoccupation sérieuse concerne l'implémentation correcte du chiffrement de bout en bout, et ce n'est pas aussi simple que vous pourriez le penser. Par exemple, WhatsApp et Facebook Messenger utilisent le même protocole open-source, mais avec des implémentations complètement différentes, puisque l'un d'entre eux a intégré le cryptage, alors que l'autre n'en a pas. Par conséquent, la moindre erreur, même minime, peut avoir de graves conséquences sur la sécurité.

Whatsapp Encryption
Le chiffrement WhatsApp a été implémenté différemment sur les plateformes. © Wired

Non seulement cette question est-elle soulevée par les experts en sécurité mais c'est Facebook lui-même qui a admis le problème. "Tôt ou tard, nous serons en mesure de mettre à jour Facebook et Instagram avec le même type de chiffrement de bout en bout que WhatsApp, mais c'est un défi technique qui coûtera à Facebook l'accès à des tonnes de données ", a déclaré un porte-parole.

Enfin, il est très probable que diverses entités, y compris la garantie de la protection de la vie privée et l'antitrust, s'intéresseront de près à tout cela en temps et en heure. De toute façon, il est presque certain que de plus en plus de gens affirmeront que Facebook devrait être davantage contrôlé qu'il ne l'est actuellement.

Que pensez-vous de cette fusion des trois services de messagerie ? Faites-nous part de votre opinion ci-dessous dans les commentaires.

Source : We Are Social

13 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Il faudra toujours s'inquiéter de Facebook. Non ?


  • HFE depuis 3 semaines Lien du commentaire

    Tout ces monstres financiers qui souhaitent dominer la planète par la corruption, l'esclavage et la censure n'ont plus guère de temps à vivre. Seuls les naïfs resteront...


  • HFE depuis 3 semaines Lien du commentaire

    FB, jamais eu confiance comme toutes les applis de communication américaines d'ailleurs . Ayant utilisé FB au tout début, il y a des années que j'ai abandonné. Connaissant Microsoft depuis sa naissance, la stratégie est toujours la même. D'ici quelques années toutes ces applis américaines seront rejetée et Google sera aussi dans la même situation. Tout à une fin...


  • Ce que je pense de cette fusion ? J'utilise et utiliserai de plus en plus Telegram, auquel il ne manque plus que les appels vidéo pour être le top du top.


  • Luna depuis 3 semaines Lien du commentaire

    Un projet de fusion horizontale qui va à l'encontre des lois Anti Trust américaine

    ◾Une fusion horizontale, pourquoi ?

    Le membre du Congrès démocrate californien, Ro Khanna, a été l'un des premiers à commenter, suggérant sur Twitter que cette décision soulevait des inquiétudes antitrust concernant les acquisitions d'Instagram et de WhatsApp par Facebook en 2012 et 2014 respectivement.

    "C’est la raison pour laquelle les acquisitions d’Instagram et de WhatsApp par Facebook auraient dû faire l’objet d’une surveillance beaucoup plus poussée, ce qui apparaît désormais clairement comme une fusion horizontale qui aurait dû déclencher un contrôle antitrust", a-t-il tweeté.

    ◾Une fusion horizontale bien-sûr quand on réunit plusieurs entreprises exerçant les mêmes activités, position dominante sans aucun doute, quand on réunit les trois plus grandes messageries, alors ?

    Imaginez à quel point le monde serait différent si Facebook devait concurrencer Instagram et WhatsApp. Cela aurait encouragé une concurrence réelle qui aurait favorisé la protection de la vie privée et profité aux consommateurs.

    Un projet de fusion qui dans tous les cas, va une nouvelle fois changer des lignes dans notre libre arbitre.

    https://www.androidpit.fr/forum/781068/l-actualite-des-messageries/page/2


    • louis hory depuis 3 semaines Lien du commentaire

      La seule fois où la loi anti-trust a été appliquée avec succès remonte à 1911 avec l'éclatement de la Standard Oil en 30 compagnies plus petites.
      Mark Zukerberg ne prend pas tant de risque que cela 😉 surtout avec le vilain petit canard 🦆 Donald.


      • Luna depuis 3 semaines Lien du commentaire

        Il m'a demandé ce que j'en pense, j'ai répondu en essayant d'être le plus explicite possible car une fois de plus ce qui se passe là bas aura des conséquences ici où Facebook fait régner la terreur, le spectre de l'exclusion, la mise en quarantaine de milliers de gens.


      • louis hory depuis 3 semaines Lien du commentaire

        Je veux bien écouter ton discours mais quand je vois des milieux progressistes et dits ouverts (par eux-mêmes surtout...) comme les radios de service public comme France-Bleu, France-Inter ou même France-Culture censés être à l'abri de ces contraintes réelles dont tu parles, je me dis que le problème est peut-être AUSSI plus large et AUSSI ailleurs.

        Comme le disait mieux que moi, Etienne de La Boétie, la servitude volontaire a encore de beaux jours devant elle, en clair, les "serfs" aiment leurs servitudes, c'est désolant mais c'est ainsi.
        La seule explication que j'y vois étant que cette situation les rassurent.


      • Luna depuis 3 semaines Lien du commentaire

        Hors sujet dans son quotidien le Monde de l'emploie, c'est avec Facebook où celui qui n'est pas bien vu, crève comme un chien, sans aucun moyen de s'en sortir quand il n'y a pas d'alternative à la hauteur de ce trio


      • louis hory depuis 3 semaines Lien du commentaire

        Je te montre la contradiction de ce système, libre à toi de voir autre chose...
        J'aimerais comprendre si le trouve cohérent... ou pas ?