Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Chez Amazon, c'est l'IA qui décide qui doit être licencié

Chez Amazon, c'est l'IA qui décide qui doit être licencié

Amazon utilise des processus automatisés, pilotés par l'intelligence artificielle, pour surveiller et évaluer le travail de ses employés Si nécessaire, cette IA peut même en déterminer les conséquences. Un rapport de l'entreprise montre que même les avertissements et les préavis de résiliation sont parfois envoyés automatiquement.

Le magazine américain The Verge se base sur une lettre d'avocats d'Amazon que le magazine a pu lire. Il rapporte que dans les centres logistiques d'Amazon aux USA la productivité des travailleurs est enregistrée et évaluée par un système. Si les salariés chargés de l'expédition ne respectent pas leurs quotas, le système écrit non seulement un avertissement au supérieur hiérarchique ou un message au salarié, mais en cas d'urgence, il peut même écrire directement l'avertissement ou terminer le contrat de travail.

L'un des caractéristiques spécifiques est ce que l'on appelle le "Time off Task", il indique combien de temps s'écoule entre deux opérations enregistrées par un même employé. Si ce temps, abrégé TOT, est trop long et est est enregistré trop souvent, il y a des problèmes. Cela a pour conséquence que les employés ne prennent pas de pauses et évitent même d'aller aux toilettes pour garder le système dans la bonne humeur.

Il est vrai que le supérieur hiérarchique des salariés concernés peut opposer son veto et ainsi empêcher les licenciements décidés par l'IA. Mais soyons honnêtes :combien de fois est-ce qu'un responsable reviendrait sur cette décision, surtout s'il s'agit d'un poste peu qualifié qui peut être remplacé facilement ?

Les chiffres figurant dans le document font état de 300 licenciements en un an, tous dus à l'inefficacité des employés dans le centre logistique américain, ce qui représente fièrement 10 % des effectifs. On ne sait pas encore s'il en est de même ailleurs.

amazon logo hero amazon 01
Amazon est devenue une énorme entreprise en peu de temps. / Ioan Panaite/Shutterstock

N'en rajoute pas !

Des pratiques comme celle d'Amazon (à propos : Amazon Prime mérite-t-il vraiment le détour ?) peuvent représenter un problème pour toute notre société. Dans de nombreux pays, y compris aux États-Unis, l'écart entre les salaires est déjà beaucoup trop important. En conséquence, le lien entre le salarié et l'entreprise devient de plus en plus faible - la structure sociale du "lieu de travail" s'effrite de plus en plus. Mais surtout, les personnes qui gagnent peu d'argent sont les moins en sécurité.

"Ce que nous entendons encore et encore de la part des employés, c'est qu'ils sont traités comme des robots, ce qui est prévisible étant donné la surveillance et le contrôle par des systèmes automatisés", déclare Stacy Mitchell, critique d'Amazon du Institute for Local Self-Reliance.

Utiliser la technologie moderne à des fins d''optimisation dans le monde de l'entreprise est en soi une bonne chose, et bien sûr l'IA d'Amazon ne jette personne simplement parce qu'un paquet a été emballé trop lentement une fois. Pour moi, le problème se situe surtout que si licenciement il doit y avoir, ce serait au supérieur d'intervenir seul de l'effectuer et à l'IA d'éventuellement émettre un avis, et non l'inverse.

Êtes-vous d'accord avec l'idée qu'une IA gère du personnel de cette façon 

Via : Winfuture Source : The Verge

Articles recommandés

Les commentaires préférés des lecteurs

  • locupus depuis 5 mois

    vous vouliez de la technologie, toujours plus de technologie et bien vous êtes servit. L'IA d'Amazon ou de Google ne sont que le prémisse de ce qui vous attends dans les 5 à 10 ans, vous n'aurez plus de contacts humain, plus d'interactions avec vos collègues, amis, familles, finit les longues discussions, vous enverrez des Snap ou que sais-je de nouveau et vous réduirez vos relations à quelques emoijs uniformisés et 5 mots abrégés. Continuez donc avec Facebook (le truc des vieux) et les autres snapchat, messenger, tik tok, ... qui ne reflètent que la vie que vous voulez montrer et non celle que vous vivez. Je suis aussi un utilisateur de ses nouveaux moyens de communication, mais je ne les utilisent pas pour converser, mais pour informer, " Coucou j'arrive " via Messenger, pour le reste je parle encore et encore, car c'est bien la pensée et la parole qui nous différencient du singe et qui font de nous des êtres intelligents, tiens les robots d'aujourd'hui parlent aussi et se mettent à penser comme nous, devrions nous nous inquiéter ? ben oui car maintenant ils peuvent même décider de qui doit être licencié sans même prendre en compte nos problèmes passagers, nos petits bobos du moment, aujourd'hui tu n'as pas été bon demain tu pointeras au chômage s'il existe encore. Ce sont les petits chefs qui devraient se méfier, hier ils avaient encore du travail et un peu de pouvoir aujourd'hui ils ne décident déjà plus, demain ils ne seront plus la ! Cela me rappel Matrix, ça commence à y ressembler.

12 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Je préfère l'intelligence humaine à l'intelligence artificielle qui elle fera toujours un choix inhumain.


  • nas depuis 5 mois Lien du commentaire

    c'est pas l'ia qui a défini les critères de quotas de tâches et a quelle moment le sup doit être averti. dire que c'est l'ia qui licence est mensonger.


  • Pourquoi vous émouvoir ? Vous cherchiez un usage à l'Ia vous l'avez ! Réjouissez vous donc


  • vous vouliez de la technologie, toujours plus de technologie et bien vous êtes servit. L'IA d'Amazon ou de Google ne sont que le prémisse de ce qui vous attends dans les 5 à 10 ans, vous n'aurez plus de contacts humain, plus d'interactions avec vos collègues, amis, familles, finit les longues discussions, vous enverrez des Snap ou que sais-je de nouveau et vous réduirez vos relations à quelques emoijs uniformisés et 5 mots abrégés. Continuez donc avec Facebook (le truc des vieux) et les autres snapchat, messenger, tik tok, ... qui ne reflètent que la vie que vous voulez montrer et non celle que vous vivez. Je suis aussi un utilisateur de ses nouveaux moyens de communication, mais je ne les utilisent pas pour converser, mais pour informer, " Coucou j'arrive " via Messenger, pour le reste je parle encore et encore, car c'est bien la pensée et la parole qui nous différencient du singe et qui font de nous des êtres intelligents, tiens les robots d'aujourd'hui parlent aussi et se mettent à penser comme nous, devrions nous nous inquiéter ? ben oui car maintenant ils peuvent même décider de qui doit être licencié sans même prendre en compte nos problèmes passagers, nos petits bobos du moment, aujourd'hui tu n'as pas été bon demain tu pointeras au chômage s'il existe encore. Ce sont les petits chefs qui devraient se méfier, hier ils avaient encore du travail et un peu de pouvoir aujourd'hui ils ne décident déjà plus, demain ils ne seront plus la ! Cela me rappel Matrix, ça commence à y ressembler.


  • Luna depuis 5 mois Lien du commentaire

    📣Des licenciements chez Google aussi !!

    "La stratégie antimalware du Google Play Protect, c'est des milliards d'utilisateurs à protéger à l'aide d'un processus automatisé qui exclu des applications... qui exclu des développeurs à la pelle pour cause bien sûr de malware où bien sûr il y a des erreurs et où une erreur c'est un développeur qui perd tout son travail en deux secondes et dans l'incapacité de joindre quelqu'un au téléphone bien sûr quand c'est l'IA qui est au commande !!"

    ◾Un connaissez vous quelqu'un de chez de Google qui fait froid dans le dos déjà ici en France avec nos développeurs !!

    "J'ai eu la mauvaise surprise de recevoir un mail de la part de Google me disant qu'ils avaient suspendu mon compte Google Play Publisher ainsi que toutes mes applications, j'ai donc perdu toutes mes fichiers description, mes classements, notes... 
    La raison ? On ne sait pas, ils ne savent pas à vrai dire et apparemment c'est un phénomène courant et je ne suis pas le seul."

    🙋Julianinho n'est pas le seul et personne pour lui répondre depuis le mois de février, licencié par un robot sur notre forum dans l'indifférence la plus totale !!


    https://www.androidpit.fr/forum/786965/google-play-publisher-compte-suspendu


  • bon courage les jeunes !!! bien content d'avoir fini 😂😂😂


  • phil depuis 5 mois Lien du commentaire

    Les nouvelles générations ont du soucis à se faire... A chaque époque ses problèmes... bonne chance...


    • ben je dirais plutôt qu'elles ont leur futur entre les mains, malheureusement beaucoup d'entre les jeunes sont trop fainéant pour réagir et préfère rester le cul dans le divan ou devant un stupide écran que de se bouger et rencontrer des gens. Quand j'étais jeune on sortait et on s'amusait en groupe de 20 ou 30, maintenant quand ils sont 30 c'est dans une partie de Fortnite ou Pubg, ils sont même devenu trop paresseux pour rencontrer les filles, sans doute le virtuel est-il moins contraignant, il n'y a personne à séduire, pas d'efforts à faire pour plaire, je suis heureux que mes gamins ne sont pas " totalement " pris par ce système.


      • Luna depuis 5 mois Lien du commentaire

        Et n'oublie pas au passage que sont les parents de cette merveilleuse génération ...


      • Et bien je suis informaticien, je baigne dedans depuis l'âge de 14 ans, ça fait oufti longtemps maintenant, mais j'ai fait en sorte non pas de leur interdire car il y a du bon, mais de leur expliquer que le virtuel c'est bien mais que la vie c'est mieux. Les parents sont souvent sans défense et largués devant cette jeunesse avide de nouveautés et de technologie mais sans savoir les impactes que tout cela avait sur elle, ils doivent apprendre, peut-être seront-ils la génération sacrifiée avant une génération qui rejette la technologie.


      • Luna depuis 5 mois Lien du commentaire

        Ce n'est pas de cette façon que ça c'est passé.

        On leur a donné des PC et des jeux pour qu'ils restent à la maison au lieu d'être harcelés dehors et ils ont créé le même le système sur leur plateforme communautaire, car dans toutes les générations, de toutes les couleurs et dans toutes les langues, l'homme est un loup pour l'homme.


    • On s'en sortira très bien sans les anciennes gén. qui sont responsable de la situation

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition