Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Au moins 9 millions de personnes jouent à Candy Crush pendant 3 heures ou plus par jour

Au moins 9 millions de personnes jouent à Candy Crush pendant 3 heures ou plus par jour

Le comédien britannique Stewart Lee aime bien attirer l'attention de son public en les appelant "la génération des Angry Birds", mais il a peut-être choisi le mauvais jeu mobile. De nouvelles statistiques révèlent que Candy Crush Saga attire toujours plus de 9,5 millions de joueurs qui passent entre trois et six heures par jour sur l'application. Sont-ils dépendants ? Pas d'après les développeurs.

Candy Crush est un jeu qui rapporte toujours plusieurs milliards de dollars, toujours, en 2019. Avec plus de 270 millions de joueurs, dont beaucoup jouent pendant de longues périodes, le développeur King est de nouveau confronté à des questions concernant la dépendance et les mécanismes de jeu qui encouragent les joueurs à continuer à jouer.

L'an dernier, Alex Dale, un cadre supérieur de l'entreprise, fondée à l'origine en Suède, a déclaré à un comité spécial de la Chambre des communes mis sur pied pour étudier les technologies addictives et les jeux immersifs que Candy Crush ne crée pas de dépendance. Au cours des audiences, Dale a admis qu'un joueur avait dépensé 2 600 dollars (2287 euros) en une seule journée en monnaie du jeu pour avancer dans le jeu.

Candy Crush
Vous aurez presque certainement vu quelqu'un jouer à ce jeu dans le bus ou le métro. © King

Cette semaine, s'adressant aux députés britanniques, Dale a révélé des statistiques intéressantes sur le nombre actuel de joueurs. Sur les 270 millions de joueurs, 9,2 millions jouent trois heures ou plus par jour. Environ 432 000 personnes jouent six heures ou plus par jour. Ces chiffres sont énormes, mais ne représentent qu'un faible pourcentage de l'ensemble des joueurs (3,4 % et 0,16 % respectivement). Dale a également déclaré que le marché principal de Candy Crush est celui des femmes de plus de 35 ans, et que celles qui jouent plusieurs heures par jour sont issues d'une démographie qui a "beaucoup de temps libre".

"Nous avons un bon nombre de gens dans la soixantaine, la soixantaine et la quarantaine qui jouent à Candy Crush. Nous voulons que les gens jouent davantage", a déclaré l'exécutif de King.

L'Organisation mondiale de la santé reconnaît maintenant la dépendance au jeu comme une condition médicale officielle. Dans l'industrie du jeu au Royaume-Uni, les joueurs présentant des comportements de pari addictifs sont contactés et peuvent être auto-exclus des sites de jeu et des magasins de pari. Lors de l'audience sur Candy Crush Saga, un employé de King a admis qu'un seul joueur avait été bloqué au cours des 18 derniers mois.

Jouez-vous à Candy Crush ? Combien de temps passez-vous sur l'application par jour ?

Source : The Guardian

Articles recommandés

10 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Heureux ceux qui n'ont que ça à faire.


    • Luna depuis 5 mois Lien du commentaire

      C'est complètement faux, passer plus de trois heures par jour sur Candy Crush ou sur Netflix, c'est surtout parce qu'on a QUE ça à faire, quand on se retrouve sans travail , sans emploie et dans tous les cas , mieux que de ne rien faire du tout , est-ce que tu as une idée de l'horreur que de passer ses journées sans rien faire, bloqué chez soi entre quatre murs ?


      • Je veux bien admettre que certains soient sans travail, mais pas que, car globalement ça rapporte encore des milliards de dollars.


      • Quel témoignage émouvant...Et c'est pour ça que tu postes autant sur Android Pit? 😆
        Sérieusement, il faut avoir une piètre idée de soi-même pour trouver dans Candy Crush une solution à son vide existentiel.


      • Luna depuis 5 mois Lien du commentaire

        " Dale a également déclaré que le marché principal de Candy Crush est celui des femmes de plus de 35 ans, et que celles qui jouent plusieurs heures par jour sont issues d'une démographie qui a "beaucoup de temps libre".


        - Beaucoup de temps libre pour sans emploi pour x raisons diverses et variées

        - Des femmes avec enfants certainement dont les enfants à partir de 3 ans sont à l'école six heures par jours ou trois heures pour ranger et faire les courses et c'est déjà beaucoup, trois pour jouer à Candy crush .

        - Déjà 17 h, l'heure de la sortie de l'école pour les plus petits , de rien du tout pour les grands , il n'est pas si tard , j'ai encore trois heures , qu'il fait bon d'être une femme au foyer qu'on paye pour rester à la maison.


  • Luna depuis 5 mois Lien du commentaire

    3H à jouer Candy crush, à regarder un match de foot , un film sur Netflix ou à chatter sur WhatsApp, peu importe si c'est intelligent ou utile d'ailleurs, c'est à la taille de la vaisselle ou du linge qui trainent que ça devient un problème.


  • Dépenser des sommes pareilles dans un jeu sur mobile...
    Il faut plusieurs ingrédients pour cela :
    - Avoir cet argent
    - Avoir du temps à perdre
    - Être complètement abruti

    Aucune pitié pour des gens comme ça qui trouveront assurément des prétextes pour s'affranchir de leurs responsabilités.

    Il ne faut pas incriminer l'éditeur du jeu (King). Son intérêt est de gagner de l'argent. Et ça fonctionne à merveille, avec de telles personnes au cerveau ramolli.


    • Chacun fait avec le cerveau dont il dispose.
      Et certains ont de meilleures dispositions... que d'autres.
      Le plus insupportable, à mon idée, ce sont ceux qui l'ont bien compris et qui exploitent cette faiblesse.

      Mais supporter cette faiblesse n'est pas toujours évident... j'en conviens facilement.


  • phil depuis 5 mois Lien du commentaire

    Quel perte de temps.... :/


  • 0 secondes par jour, semaine, mois, année...

    J'ai déjà vu une personne (une seule fois correspondant à peu près à la description de l'article) jouer depuis Facebook (sur le fixe)
    Je peux connaître des jeux addictifs sur Internet mais cela ne dure pas au point d'y perdre mon argent 😉
    J'aime bien varier ce qui doit rester un plaisir.

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition