Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.
5G : voici les réponses à toutes vos questions !
Communauté 5G 6 min de lecture 8 Commentaires

5G : voici les réponses à toutes vos questions !

Afin de vous aider à mieux comprendre la 5G, nous vous avions demandé il y a quelques semaines de nous poser vos questions sur la nouvelle génération de connexion de données mobiles. La raison était simple : faire la lumière sur la 5G et différencier le vrai du faux. Après avoir collecté tous vos doutes et interrogations sur tous nos sites (France, Allemagne, Espagne, Italie et Etats-Unis), nous avons sélectionné quelques-unes de vos questions pour y répondre dans cet article.

La 5G sera-t-elle une technologie fiable ? Les machines peuvent-elles continuer à communiquer/fonctionner en cas de panne ?

La fiabilité est l'un des principaux avantages de la 5G. Les antennes 5G embarquent en effet de nombreuses petites antennes (presque une centaine) capables de focaliser le signal directement sur l’utilisateur. L’intelligence de la 5G assure une meilleure réception : elle offrir toujours à l'utilisateur le meilleur débit. Certains ingénieurs expliquent ainsi que les informations sur le réseau qui sont affichées sur nos smartphones ne seront plus nécessaires. La recherche du réseau par les appareils sera aussi limitée.

Selon Verizon, la 5G fournira une fiabilité de 99,999% à ses clients. Cependant, il convient de rester prudent. Une panne de réseau est toujours possible. Dans ce cas, tout dépend du type de panne mais on peut imaginer que dans certains environnements les machines bénéficieront de méthodes de secours. Un peu à la manière dont les hôpitaux bénéficient de groupes électrogènes en cas de panne d'électricité.

Est-il possible d'appeler directement sur le réseau 5G ou des obstacles supplémentaires tels que VoLTE sont-ils nécessaires ? Et si oui, est-ce proposé et supporté par tous les opérateurs ?

Si la 5G est surtout connue pour ses débits et sa faible latence, elle offrira aussi de meilleures performances pour la voix. La Vo5G, l'abréviation de Voice over 5G (la voix par la 5G) devrait donc offrir des capacités vocales considérablement améliorées et prendre en charge des appels vocaux en ultra haute définition.

Bien que les appels vocaux restent importants, ils perdront petit à petit de leur importance en tant que service indépendant. D'autres services 5G comme la réalité augmentée, la réalité virtuelle ou encore le streaming devraient également bénéficier des avantages de la Vo5G. 

Pour se développer, la Vo5G utilisera notamment certaines infrastructures existantes, telles que le sous-système multimédia IP (IMS) et l'architecture de communication voix/vidéo de la 4G. Si on va plus dans les détails, la Vo5G tirera ainsi parti de la voix sur la nouvelle radio (VoNR, c'est-à-dire) Voice over NR) et remplacera finalement la voix sur LTE (VoLTE).

Pour en revenir à la question, il faudra donc utiliser la VoNR, l'équivalent de la VoLTE pour la 5G. Hélas, on ne sait pas encore si ce service sera offert par les opérateurs dans leurs offres ou s'il s'agira d'une option. Aucun opérateur n'a en effet présenté son offre pour le moment.

mwc 2019 tech fair 5g 02
Au dernier MWC 2019, la 5G était au centre de tous les débats. © AndroidPIT

Y'aura-t-il des obligations pour les opérateurs d'occuper tout le territoire avec la 4G pour avoir le droit de proposer la 5G ? 

Non, il n'existe pas d'obligations. Cependant, il existe dans la plupart des pays européens une obligation de couvrir tout le territoire en 4G et de mettre ainsi fin aux zones dites "blanches", c'est-à-dire non couvertes. En France, par exemple, le territoire doit être couvert en 4G à 75% d’ici fin 2020 et 100% d’ici fin 2022. La 5G devra aussi respecter les exigences des gouvernements avec un calendrier propre.

Quelles différences entre la couche IoT de la 5G et les réseaux LoRa et Sigfox ?

Les objets connectés communiquent sur deux types de réseau. Pour ceux qui l'ignorent, Lora et Sigfox sont deux entreprises qui offrent une solution d’accès à des réseaux IoT (Internet of Things). Elles ont permis notamment le développement des premiers objets connectés grâce à leurs réseaux économes en énergie. Les réseaux dérivés de la 4G (LTE-M ou Narrow Band IoT) plus énergivores permettent d’envoyer des messages plus lourds.

La 5G IoT qui ne devrait pas arriver avant 2023, voire 2025, permettra aux objets connectés de diffuser plus de messages. Son avantage est qu'elle embarque nativement l’aspect IoT dès la spécification. Par conséquent, elle sera en concurrence avec les réseaux existants, tout du moins sur le périmètre européen car Lora et Sigfox offre une couverture mondiale. Si la 5G remplit sa mission et ses promesses, LoRa et Sigfox pourraient toutefois survivre pendant quelques années compte tenu de leur coût plus faible en termes de maintenance pour une entreprise et de leur longue portée. 

AndroidPIT WTH is Internet of things 2
L'Internet des Objets va connaître un plein essor avec la 5G. © AndroidPIT

Jusqu'à quelle distance un relais 5G peut-il porter ?

Cette question étant très technique, nous allons tenter de vulgariser un peu la réponse. Si la 4G utilisait des bandes fréquence en dessous de 6 GHz, la 5G a besoin des ondes millimétriques, dont la fréquence est comprise en 30 et 300 GHz. L'avantage, c'est que ces dernières sont libres et qu'elles sont parfaitement adaptées au haut-débit.

Néanmoins, qui dit fréquence plus haute dit portée moins importante. Il va donc falloir construire un nouveau réseau d'antennes et avoir recours aux smallcells. Il s'agit de petites antennes dont la portée est de quelques centaines de mètres tout au plus. Ces antennes sont ensuite connectée à de plus grosses antennes, installées hors des agglomérations. La technologie Massive MIMO (Multiple-Input Multiple Output) est aussi utilisée pour le déploiement du réseau 5G. Il s'agit là encore du même principe plus ou moins avec des centaines de petites antennes capables d’offrir des débits importants tout en économisant de l’énergie.

Est-ce utile de se lancer sur les smartphone 5G dès cette année ?

C'est une question qui est revenue souvent. Nous y avons répondu dans un article dédié. Voici notre réponse. Spoiler : nous ne vous recommandons pas d'acheter un mobile compatible 5G (pour le moment).

AndroidPIT xiaomi mi mix 3 5g front
Le Xiaomi Mi Mix 3 5G est le moins cher des smartphones 5G pour le moment. © AndroidPIT

Le déploiement de la 4G va t-il continuer ?

Comme cela a été le cas avec les anciennes générations, l'arrivée de la 5G ne va pas faire disparaître les réseaux 4G et 3G dès son déploiement. Celui-ci se fera progressivement et il n'est pas possible de ne compter que sur ce réseau. Les opérateurs vont donc continuer à déployer de nouvelles antennes 4G sur tout le territoire pendant encore quelques années. Le réseau 3G, en revanche, sauf pour quelques opérateurs, risque toutefois de ne plus être développé.

Par ailleurs, les fabricants et les équipementiers vont continuer d'améliorer leurs appareils et leurs infrastructures pour améliorer les débits. C’est notamment le cas de la LSA (Licensed Shared Access) qui permet de se partager une même fréquence, de la LAA (LTE-U aux Etats-Unis) qui permet d’ajouter du WiFi avec de la 4G, de la LTE Direct qui permet aux appareils de se connecter entre eux ou encore de la LTE Broadcast qui permet d’envoyer un même flux à des milliers d’utilisateurs sans saturer les cellules. La 4G est donc loin d'être morte 

Vous avez d'autres questions ? Il suffit de laisser un commentaire et nous y répondrons du mieux possible !

8 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Quasar depuis une semaine Lien du commentaire

    Déjà que Macron a changé de version sur le déploiement de la fibre et qu'on n'en a pas besoin au fond de la campagne en bout de ligne alors déployer des antennes 5G comme il l'a dit c'est même pas la peine. En plus il ignore que les forfaits illimités en mobile n'existent pas, et regarder du Netflix ou autre en haute résolution sera toujours impossible.


  • Article intéressant mais qui me laisse dubitatif. J'attendrai que les plâtres aient été essuyés avant de plonger ou non vers des mobiles 5G. De toute façon, j'ai l'impression que j'ai encore du temps devant moi et ce ne sont pas les excellentes performances de la 4G+ dont je bénéficie qui me rendront impatient de passer à la 5G. Pour tout dire, la 5G me laisse totalement de marbre.

    Je suis aussi étonné que ShaxXx qu'aucune question relative à la santé n'ait été posée. Peut-être que cette question n'a pas été posée suffisamment pour qu'AndroidPit en parle ?

    Au fait, j'y pense, qu'en est-il du fameux nouveau nom d'AndroidPit ? 🤔 Non pas que je m'impatiente, ni que ça changerait quoi que ce soit à ma vie, mais j'y pense à l'instant. 😊


  • ShaxXx depuis une semaine Lien du commentaire

    Et aucune question sur la santé !?


  • louis hory depuis une semaine Lien du commentaire

    Cet article est très bien fait pour essayer de se faire une image globale ou généraliste de ce que sera un réseau 5G intégré aux autres (réseaux) existants.

    Mais je pense que chacun aimerait comprendre le plus concrètement possible comment se présentera cette "révolution" pour son cas personnel.
    Je veux dire en fonction du type de paysage où il a le plus l'habitude de vivre (grande métropole ou plus petite, campagne à forte densité ou montagne très faiblement peuplée, un mélange de ces différentes options)
    Quelles améliorations SENSIBLES ou pas trouvera-t-il et en acceptant quelle limitation ou danger ?