Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
4 min de lecture 8 partages 21 Commentaires

10 choses sur les téléphones avant Android que les moins de 20 ans ne voudront pas croire

Dans le passé, les choses étaient différentes. Le monde de la mobilité débutait et les possibilités offertes par les téléphones étaient nettement moins développées qu'elles ne le sont aujourd'hui. Voici donc 10 choses que vous ne connaîtrez seulement si vous avez eu un téléphone avant l'existence d'Android.

1. Les batteries duraient des jours et des jours

Regardez-nous aujourd'hui à installer des tasks killers ou à installer des économiseurs de batterie pour espérer prolonger la durée de vie de notre téléphone quelques heures supplémentaires avant de retrouver son chargeur tous les soirs... Dans les années 1990, vous pouviez recharger votre téléphone et attendre presque une semaine avant de le recharger.

2. Les téléphones ne se ressemblaient pas tous

De nos jours, tous les téléphones sont essentiellement les mêmes. Bien sûr, le logo ou la couleur de la coque peuvent être différentes, ou encore le téléphone plus fin de 0,.01 mm. Mais, fondamentalement, ils se ressemblent beaucoup. On retrouve toujours un grand écran et une coque (en plastique ou en métal) autour.

Ce n'était pas forcément le cas avant 2007 et le premier iPhone. Il existait des téléphones de toutes les formes : à clapet, coulissant, avec des claviers, sans clavier, avec deux écrans... Le Motorola RAZR V3 fut certainement l'un des plus beaux dans le domaine. 

razrv3
Le Motorola RAZR V3 a rencontré un succès incroyable. © Motorola

3. Internet ne fonctionnait pas

Imaginez si Internet impliquait d'écrire un message sur un bout de papier, fixer ce papier à un petit oiseau, attendre que celui-ci s'envole et revienne avec une réponse six mois plus tard. Bref, ça, c'était l'Internet mobile avant la 3G.

Nous ne pouvions pas naviguer sur Internet comme aujourd'hui, écouter de la musique en streaming ou lire des vidéos. Nous n'avions même pas Google. Ce que nous avions à la place s'appelait le WAP, ce qui signifiait « Oubliez l'Internet mobile pendant au moins 10 ans ». Cela était basé sur du texte et les pages se chargeaient lentement, très lentement.

4. Le meilleur jeu était le Snake

La scène se passe dans une boutique de téléphonie mobile.

Client : Bonjour, je voudrais acheter un téléphone.
Vendeur : Bien entendu. Que pensez-vous de ce modèle ?
Client : Y'a t-il le Snake à l'intérieur ?
Vendeur : Non mais il a...
Client : Pas de Snake ? Je le prends pas alors.



Cela peut faire sourire mais la réalité n'était pas très différente à la fin des années 90. Le jeu du Snake de Nokia peut paraître très sommaire aujourd'hui mais c'était l'un des critères d'achat les plus importants pour de nombreux utilisateurs. 

snake
Le jeu du Snake était l'un des plus populaires. © Nokia

5. Personne ne voulait un écran tactile

Il y avait une très bonne raison à cela : tous les écrans tactiles étaient mauvais. Les écrans tactiles capacitifs que l'on connait désormais sont rapides et fluides, mais avant 2007 les écrans tactiles étaient résistifs et leur usage était une horreur, tout comme la calibration de leur écran.

6. Windows était le futur

Non, honnêtement. Ca l'était. Nous nous extasions devant le Orange SPV, un smartphone sous Windows Mobile construit par HTC. Imaginez l'excitation : Windows ! Sur un téléphone ! Comme cela arrive souvent, Microsoft était en avance sur tout le monde, mais a fini par regarder ses concurrents prendre ses idées et mieux les développer.

windowsphone
Ce téléphone était jugé comme sexy à l'époque ! © AndroidPIT

7. Nokia était Apple

II est impossible d'exagérer l'importance que Nokia avait. Tous leurs terminaux créaient un engouement extrême chez les passionnés de technologie. Un téléphone qui se transforme en ordinateur ! Boom ! Un téléphone dont le clavier apparaissait en cliquant sur un bouton ! Boom ! Ces gens en Finlande étaient incroyables.

8. Nous payions pour tout !

Pensez-y ! Nous payions pour tout ! Les SMS, les sonneries, les fonds d'écran, le répondeur, le double-appel, la présentation du numéro... Le monde avant WhatsApp ou le WiFi était dur.

9. Crazy Frog était un phénomène

Une terrible, terrible chose. Cette chanson a été un terrible phénomène populaire et de nombreux téléphones ont alors adopté cette sonnerie qui reste gravée dans votre cerveau à jamais.

Pour ceux qui ignorent ce dont il s'agit, vous pouvez toujours regarder la vidéo ci-dessous mais on vous aura prévenu de ses effets. Vous ne pourrez pas dire que vous n'étiez pas au courant.

10. Les téléphones étaient incassables

Ce mois-ci, rien qu'au sein de l'équipe, deux écrans de smartphones se sont brisés à la suite d'une chute. Autrefois, si vous laissiez tomber votre Nokia sur le plancher, cela aurait cassé le sol mais pas le téléphone. Si vous le mettiez sur voie ferrée, le train aurait déraillé... Le bon vieux temps !

nokiameme
Les Nokia avaient une réputation de solidité impressionnante. © unknown

Avez-vous d'autres souvenirs du passé ? Dites-les nous dans les commentaires ci-dessous !

8 partages

21 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :

  • Et le Bi-Bop, le téléphone portable dans un rayon de...50 m

    Et le Tam-Tam ?

    Et le téléphone filaire, gris, avec un combiné, un cadran qu'on tournait, et, pour les modèles évolués, un écouteur ? Pour téléphoner on allait à l'appareil et on restait debout... (mais au moins on pouvait prendre le train tranquillement !)

    Et Lulu la Nantaise ? (heu, non pardon, rien à voir)

    Ah, toute une époque...


  • Et avant?....eh oui les téléphones portables n'ont pas toujours existé ... Eh non ce n'était pas la préhistoire.
    On téléphonais quand même ....dans les cabines téléphonique. il fallait toujours avoir un peu de monnaie sur soi.

    Je me souviens au boulot on avait un petit boitier qui marchait avec eurosignal. celui qui voulait vous joindre appelait par téléphone un serveur , ça faisait sonner le petit boitier et il fallait aller a une cabine rappeler le numero (on en voit encore dans les vielles séries americaines). c'était dans les années 96.


  • Je me souviens encore l'époque où je piquais le phone de ma soeur pour jouer à snake ^^


  • moi mon premier un Panasonic GD910 qui a une la chance de goûter à une immersion dans l'eau. après séchage l'écran ne marchait plus mais à cette époque il n'y avait pas trop de fonctions donc on arrivait à le faire fonctionner par coeur sans écran. a


  • Petite erreur relevée : 9. Crazy Frog était un phénomène

    Une terrible, terrible chose. Cette chanson a été un terrible phénomène populaire et de nombreux téléphones ont alors adopté cette sonnerie qui reste graver [gravée]dans votre cerveau à jamais.


  • L'époque où l'on ne se souciait pas du DAS....😏
    Mais c'est vrai quand on pense que tout était payant, j'en ai donné de l'argent aux opérateurs à l'époque.
    Le meilleur phone que j'ai eu de cette époque c'est le Sony Ericcson K750i: le seul mobile que j'ai gardé 3 ans avant de le remplacer par un ....... Nexus One!


  • rah le bon vieux de l'antenne et des batteries qui tenaient 1 semaine, et la decouverte des sms


  • DANS 8 déc. 2015 Lien du commentaire

    Pour la tenu de la batterie, Nokia étais le champion, 1 semaine sans problème, par contre d'autre marque comme LG avais sa batterie qui ce vidais très rapidement, en veille et surtout écran allumé, avec le fameux jeux snake, il tenais pas 2 heures. L'écran très consommateur de batterie étais déjà en couleur, rare à l’époque, l'écran non tactile avais 4 centimètres de diagonale. Cette appareil étais par contre quasiment incassable. Une chute dans les escaliers ne lui fait pas peur, la coque arrière ce détache, la batterie s'éjecte, et il suffit de retrouver ça, de les remonter, le téléphone se rallume et l'écran est intacte.


  • Ah la la ... mon motorola D210 et mon StarTac ... la classe !! lol


  • Ah le bon vieux temps ! moi j'ai eu un Ericsson A1018 et son énorme antenne, un Alcatel le gros en forme de 8, un Siemens, l'Ericsson T18 et puis le fameux 3310 Nokia


  • Ah je suis Nostalgique de mon premier Alcatel violet. Incroyable, le tel était tombé lorsque je faisait le fou à vélo lors d'une belle descente. Il était cassé en deux, je l'ai recollé avec un de la glu et un bout de scoth et il fonctionne toujours jusqu'à aujourd'hui ! (de temps en temps je le rallume pour lui faire un petit coucou)


  • Nokia sanaga bleu ciel que du bonheur


  • Pour certains téléphone, on devait déployer l'antenne.
    Pour écrire un SMS il fallait appuyer plusieurs fois sur la même touche pour changer de lettre.


  • Alain 7 déc. 2015 Lien du commentaire

    Mon premier phone: un Nokia 3210. Que de souvenirs. Je l'ai gardé plusieurs années. Je regrette de l'avoir vendu. Maintenant c'est pratiquement un nouveau phone tous les ans. :-(


  • le Mitsubishi Trium Geo ! l'un de mes premiers téléphones. la grande classe, avec son clapet et son antenne rétractable. J'allais sur le chat orange sur le wap, et c'est là que j'ai rencontré ma femme...

Montrer tous les commentaires

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris