Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

YouTube décide que l'homophobie n'enfreint pas ses règles

YouTube décide que l'homophobie n'enfreint pas ses règles

YouTube a décidé de ne pas agir après le scandale ayant opposé deux modérateurs. Il a décidé de ne pas prendre de mesures contre le conservateur Steven Crowder, accusé par le présentateur de Vox, Carlos Maza, d'avoir publié de nombreuses vidéos avec des insultes homophobes et racistes. Selon Maza, cela a entraîné un harcèlement généralisé de la part des partisans de Crowder.

Il est assez ironique que YouTube arbore aujourd'hui les couleurs de l'arc-en-ciel sur son compte Twitter, montrant sa sympathie envers la Gay Pride. En réalité, cependant, l'entreprise fait face à une controverse majeure car la décision prise indique que, pour l'entreprise, le harcèlement homophobe ne constitue pas une violation des règles.

2019 06 05 youtube pride
Sur son compte Twitter, YouTube arbore un arc-en-ciel, mais en réalité fait face à une grande controverse. © AndroidPIT

Mais comment tout cela a-t-il commencé ? Le journaliste Carlos Maza, qui présente une série populaire intitulée Strikethrough pour la chaîne Vox, affirme avoir été victime de harcèlement persistant de la part du vidéaste Steven Crowder, qui compte à son tour plus de 3,8 millions d'abonnés sur YouTube.

Le harcèlement dont parle Maza a eu lieu comme suit : chaque fois que Maza a posté une vidéo, Crowder a posté sa propre vidéo "en réponse", seulement sa version était caractérisée par un langage offensant concernant l'orientation sexuelle et l'ethnicité de Maza.

La semaine dernière, Maza a publié une compilation documentant le harcèlement dont il est victime. Dans les vidéos, Crowder se moque de l'accent de Maza et l'appelle "pédé avec un accent" ou "gay mexicain", entre autres choses. En conséquence, Maza a demandé à YouTube d'agir, car le nombre élevé de visionnages générés par les vidéos de Crowder provoquait une série d'insultes et de commentaires discriminatoires du public.

En réponse, YouTube a déclaré qu'elle enquêterait sur la situation et, mardi, a fait la déclaration suivante : "Bien que nous trouvions le langage clairement offensant, les vidéos publiées ne violent pas nos politiques".

Source : BBC

Articles recommandés

5 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • phil depuis 5 mois Lien du commentaire

    Moi je dis, "tous des PayDay...." :D (second degré inside) ;)


  • Je trouve quand même assez gênant pour les internautes européens qui ne connaissent pas assez bien le mode d'expression américain qui tolère toutes les expressions d'opinion, fût-elle en dehors des clous de la bienséance, OUBLIER de le préciser aux commentateurs et lecteurs non anglo-saxons.

    Cela aboutit à une stigmatisation bien facile (si elle était volontaire) d'une pratique sur YouTube que je réprouve sans hésitation (la stigmatisation autant que la pratique !) mais qui provoquera bien des incompréhensions aux personnes non averties.

    Je mettrai cela sur le compte de l'ignorance du rédacteur faute de pouvoir être plus affirmatif.
    Même si je sais que la bien-pensance peut se nicher...


    • Pour avoir lu le même article sur plusieurs sites différents je peux te dire que malheureusement LES auteurS de ces articleS savent très bien de quoi ils parlent et omettent volontairement de donner toutes les précisions nécessaires à la bonne compréhension du problème (qui au final n'est pas un problème).
      Ils font l'amalgame entre ce qui est immoral (se moquer d'une minorité en raison de son orientation se*uelle) et ce qui est illégal...et essayent de nous influencer dans ce sens.
      Les propos de M. Crowder sont probablement abjects mais si, après étude, YouTube estime qu'ils ne contreviennent pas à ses règles fin de l'histoire! De plus, sauf erreur de ma part, quand on estime être victime de harcèlement on s'en plaint aux autorités...

      EDIT: entre temps il y a eu du nouveau, YT est revenu en arrière et a démonétisé la chaîne de Crowder. YT a cédé sous la dictature de la "bien pensance" qui caractérise notre ô combien belle société.


      • Je n'osais pas aller au bout de ma pensée mais... je ne suis guère surpris.

        Tu fais très bien de souligner ou plutôt SURLIGNER 😉 "les auteurs" car cette pratique d'influence qui ne dit pas son nom se généralise et m'insupporte autant que toi.
        J'avais bien remarqué qu'il fallait lire assez loin dans l'article pour obtenir des précisions sur la localisation de cette histoire qui si elle était d'origine européenne serait incompréhensible.

        Et si Jérôme vient à rajouter "son grain de sel", je ne doute pas que l'on soit trois à pousser dans le même sens !

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition