Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur.

3 min de lecture 6 Commentaires

Le monopole de WhatsApp fait peur : que font Google et Amazon ?

Pendant un moment, Google ne semblait pas avoir de grandes ambitions avec la messagerie instantanée. Aujourd'hui, il attaque d'une part avec Duo et d'autre part avec Android Messages. Pourquoi Google s'acharne-t-il tant à décevoir ?

Les messageries instantanées font partie intégrante de notre quotidien. Nous pouvons demander laquelle est la mieux, ou la plus techniquement évoluée, mais la question est vite réglée par un "tout le monde est sur WhatsApp" donc. Avec les messageries instantanées, vous pouvez discuter avec des services clients, partager des articles d'actualité, organiser des fêtes d'anniversaire.

WhatsApp a récemment lancé une solution de paiement (non fonctionnelle) en Inde et aimerait avoir son propre magasin d'applications in-app. Le modèle est clairement inspiré de WeChat : en Chine cette plateforme est devenue l'élément central du smartphone. Vous y trouverez des applications propres, des options de paiement, etc.

Google aimerait lui aussi expérimenter ce genre de fonctionnalités (sans que tout le monde se moque de lui), donc il commence déjà par améliorer ses messageries instantanées. Duo, par exemple, devrait pouvoir bientôt (enfin !) fonctionner sur plusieurs appareils en même temps. Allo reçoit des mises à jour et de nouveaux stickers. Hangouts, par contre, existe aujourd'hui en 2 variantes que personne ne semble utiliser.

Android Messages : la messagerie instantanée qui passe inaperçue

Une messagerie instantanée qui est différente des autres : Android Messages. Avec cette application SMS, Google aimerait proposer une alternative à iMessage. Pour ce faire, Google compte sur le successeur du SMS : RCS (Rich Communications Suite). Il s'agit d'un standard qui ne fait rien de plus que WhatsApp mais qui ne dépend pas d'une plateforme.

Google est convaincu par son potentiel. Non seulement Android Messages est compatible avec ce standard, mais Google développe également les paiements par Google Wallet et propose une interface web. Autrement dit, nous allons pouvoir envoyer des SMS directement depuis notre PC. 

Je comprend que Google veuille avoir sa propre messagerie instantanée. Je comprend également qu'il ait voulu avoir son propre réseau social. Mais honnêtement, je ne pense pas qu'il va y arriver, il faudra plus que ces tentatives pour que les gens cessent d'utiliser WhatsApp.

AndroidPIT amazon echo show 8844
La vidéotéléphonie évolue. © AndroidPIT by Irina Efremova

Un nouveau concurrent apparaît

Il est pourtant possible de faire de l'ombre aux géants. Des appareils tels qu'Amazon Echo, Echo Spots ou encore Echo Show proposent une nouvelle dynamique dans le marché des messageries instantanées. Les smartphones et les haut-parleurs intelligents créent un réseau de communication dans lequel les messages peuvent être envoyés par exemple d'un Echo Show à un autre. Lorsque ces appareils d'Amazon seront installés dans de nombreuses chambres à coucher, Amazon sera alors en mesure de contrer WhatsApp. Et cela, ce n'est pas du goût de Google.

Si l'on en croit les rumeurs, Facebook se sent également menacé par l'Echo Show d'Amazon. La rumeur indique qu'il travaille sur son propre écran spécialisé dans la vidéotéléphonie : Facebook Portal.

Google doit être plus clair

Google doit dire clairement quelle est sa vision d'une messagerie et quelles fonctionnalités il désire placer dedans. Idéalement, il prend en compte toutes les mesures de sécurité (chiffrement sécurisé, par exemple) et propose des fonctionnalités attractives (stickers, Assistant etc). Si le tout est accompagné d'une interface utilisateur aussi jolie qu'intuitive, alors là, il aura une chance.

Sinon, WhatsApp et Facebook Messenger resteront en tête pendant qu'Amazon grignote lentement des parts du gâteau. 

9 partages

6 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :

  • Lannig depuis 3 jours Lien du commentaire

    Le "monopole" de Whatsapp n'existe que pour les gens qui ne regardent pas plus loin que les limites de notre monde occidental. En Asie, c'est LINE qui domine, plus les messageries essentiellement limitées au marché chinois (QQ Messenger etc.), ce qui fait déjà beaucoup de monde.


  • Parce que Google et Amazon vous rassurent vous ???


  • Luna depuis 6 jours Lien du commentaire

    Google doit arrêter de vouloir copier WhatsApp, ceux qui l'aiment vont y rester, ceux qui le déteste ne veulent pas de sa photocopie.

    Je veux le retour de Hangout, il était déjà sur tout les supports et sans mélanger vie privée et vie publique.
    Parce ce mélange des genres est devenu nauséabond.


  • Je partage complètement l'avis de l'auteur de ce très bon article et j'ai bien aimé cette phrase qui résume bien les choses à propos de Google : "Pourquoi Google s'acharne-t-il tant à décevoir ?". C'est exactement ce que je pense et vu la puissance financière et technologique de Google, c'est difficile à comprendre.

    Autant Google avait eu une idée géniale au départ avec son moteur de recherche sobre et efficace, autant aujourd'hui ses applications pleuvent, mais on est tellement perdus devant ce "trop de choix tue le choix", qu'on se tourne presque d'instinct vers d'autres applis qui sont simples, ergonomiques, complètes et fusionnent tous les usages, comme l'excellent WhatsApp.

    Comme le dit très bien Rutjan, si Google veut convaincre, il doit fusionner toutes ses applis en une seule, il doit créer un second WhatsApp, en améliorant un peu le concept ou en y ajoutant des fonctionnalités tant qu'à faire s'il veut piquer des clients à WhatApp. S'il ne le fait pas, ça ne marchera pas, puisque "tout le monde est sur WhatsApp", comme le dit très bien l'article.

    Mais tout ceci est un mal pour un bien, autant que ce ne soit pas une seule et unique société qui ait le monopole de la communication mondiale, déjà qu'elles sont peu nombreuses à se la partager.


    • Le nombre de domaines extrêmement différents (par les compétences requises) auxquels Google voudraient montrer sa domination est difficilement imaginable.

      De là à penser qu'il se disperse beaucoup trop et perd en acuité dans sa stratégie à long terme est logique (à défaut d'être déjà vérifié) et semble être corroborée par diverses infos récentes concernant des ingénieurs ayant quitté le paquebot et qui tenaient un discours assez proche de cette idée.

      A suivre donc...


  • Rutjan depuis 6 jours Lien du commentaire

    Je crois surtout que Google devrait fusionner toutes ses apps de messagerie.

    J'aimais beaucoup le Hangouts d'il y a quelques années: il prenait en charge le protocole SMS/MMS, mais aussi la messagerie chat web et les appels visio.

    Le positionnement était clair, mais à présent Google dispose de 5 applications de messagerie, c'est trop!

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations