Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
8 partages Pas de commentaire

Test de PDLP : faut-il payer pour avoir un bon contrôle parental ?

PDLP, acronyme de Parents Dans Les Parages, est une application de contrôle parental payante qui existe sur Android mais aussi sur ordinateur. Quels sont ses avantages ? Quelles options la démarquent des autres concurrents ? Devez-vous investir pour avoir de la qualité ? Toutes les réponses dans notre test !

Note

Plus

  • Multiplateforme (tablette, smartphone, ordinateur)
  • Gestion à distance et notifications par email
  • Navigateur spécialisé
  • Langue française

Moins

  • Payant
  • Créneaux horaires personnalisables uniquement depuis internet
Testé sur Version Android Root Modifications Version testée Version actuelle
Motorola Moto G 4.3 Non 1.28 2.768

Fonctions & Utilité

Parents Dans Les Parages (PDLP) est une application de contrôle parental plutôt globale, car elle a comme caractéristique principale de s'appliquer à votre tablette ou smartphone Android, ainsi que sur votre ordinateur. Cela est un point positif, mais peut aussi jouer en sa défaveur : pour une utilisation optimale de l'application, il vous faudra faire un tour par votre ordinateur. Cependant, la plateforme en ligne de PDLP est très complète et vous permet un véritable suivi de l'activité de vos enfants (tout en respectant leur confidentialité).

Même si l'objectif aujourd'hui est plus de se concentrer sur l'application Android de PDLP, voici un résumé des fonctions que vous retrouvez depuis votre ordinateur : établir une sécurité internet en fonction de l'âge ou avec des sites spécifiques, choisir les applications utilisables par votre enfant, observer les temps de connexion et de jeu des utilisateurs, modifier les profils, ou encore établir des créneaux horaires spécifiques personnalisés ou depuis des modèles établis.

pdlp 1
Une inscription et un mot de passe vous sont nécessaires pour utiliser l'application. / © AndroidPIT

Revenons donc maintenant à l'application PDLP : si vous n'êtes pas encore inscrit à parentsdanslesparages.com, il vous faudra alors créer un compte. Celui-ci vous permet d'utiliser PDLP sur plusieurs plateformes, mais vous permet aussi de recevoir des notifications qui vous informent sur l'actualité du compte. Les emails ne sont pas invasifs, et sont à mon goût très pratiques pour vérifier que votre enfant ne tente pas de déjouer le système. C'est aussi un moyen pour lui de communiquer avec vous et de vous demander l'autorisation pour un site internet ou une application : cela vous laissera le temps de consulter la demande en question avant de dire oui sans vraiment savoir.

Vous pouvez facilement créer des comptes depuis l'application, ceux-ci se synchroniseront avec tous vos supports et auront donc les mêmes paramètres. Par rapport à d'autres applications de contrôle parental, j'ai apprécié le fait que l'enfant puisse personnaliser son compte par quelques détails : un mot de passe, un fond d'écran, une photo... Cela ne paraît pas grand chose, mais lui permet tout de même d'avoir son propre univers.

pdlp 2
Lors de la création d'un nouvel utilisateur, vous pouvez choisir une liste d'applications autorisées pour votre enfant. / © AndroidPIT

PDLP n'est pas, comme certains de ses concurrents, une application dans laquelle votre enfant ne pourra jamais "sortir" : ici, en appuyant simplement sur la touche Menu ou Retour, on peut quitter PDLP en une seconde. Cependant, si l'application est quittée depuis un compte enfant, les paramètres qui lui sont appliqués resteront les mêmes et il ne pourra pas ouvrir les applications non-autorisées. Cela reste à mes yeux plutôt gênant :  sortir aussi facilement de l'application PDLP ne me donne pas tellement confiance dans l'efficacité du contrôle en dehors des murs de l'application. Mais certains apprécieront peut-être la liberté (maîtrisée, certes) ainsi offerte.

L'application propose un navigateur spécialisé qui permet à votre enfant, normalement, de se balader sur Internet sans trop de risques. Le filtre est maîtrisable depuis la console d'administration, sur votre ordinateur. Après plusieurs tests incluant des mots-clés peu recommendables, j'ai pu noter l'efficacité du filtre en question. Vous pouvez lui faire confiance, mais peut-être pas les yeux fermés : certains sites sont surprenants en créativité quand il s'agit de tromper les filtres.

pdlp 3
Ouf, le navigateur spécialisé permet tout de même d'aller sur AndroidPIT ! / © AndroidPIT

Ecran & Commandes

L'application PDLP est visuellement bien conçue : pas de couleurs criades mais un bleu apaisant et des boutons bien placés. Il est facile d'y naviguer aussi bien pour vous que pour votre enfant. Le petit plus : l'application est entièrement traduite en français, ce qui commence à se faire rare dans ce domaine. 

Les paramètres de l'application permettent à l'administrateur de gérer les différentes sessions, ainsi que de choisir quelques options pratiques pour le comportement de l'application, tel que le lancement automatique du contrôle parental lors du démarrage de l'appareil (pratique lorsque l'enfant a sa propre tablette par exemple).

pdlp 4
Quelques paramètres s'avèrent très pratiques. / © AndroidPIT

Vitesse & Stabilité

Durant le test, je n'ai connu aucun ralentissement ni crash lors de l'utilisation de l'application, que ce soit lors des paramètrages ou lors des tests des applications autorisées. Cependant, j'ai trouvé un point quelque peu gênant : lorsque vous quittez une application, vous ne revenez pas au tableau de bord de l'enfant, mais à votre écran d'accueil Android.

Qualité/Prix

La version disponible sur le Google Play Store est gratuite durant le 1er mois, puis vous demande un abonnement : soit mensuel (formule Zen, 2,99€/mois), soit annuel (formule Eco, 29€/an). Lorsque vous vous connectez sur le site parentsdanslesparages.com, le nombre de jours gratuits restants apparaît automatiquement.

Verdict final

Choisir le bon contrôle parental est difficile. Je pense que dans le cas de Parents Dans Les Parages, le mot "contrôle" est peut-être un peu rude. Il s'agit surtout ici de limiter le temps d'utilisation des appareils, ainsi que de permettre l'accès à certaines applications sans avoir peur que votre enfant finisse par acheter une Mercedes. Mais PDLP n'est pas un flic qui va surveiller tous les gestes et mouvements de vos enfants, ce qui n'est au final pas si mal : il faut leur laisser une indépendance !

Un conseil cependant : utiliser un contrôle parental ne signifie pas forcément que vous pouvez laisser votre enfant jouer avec votre tablette sans aucun risque. Si vous ne maîtrisez pas entièrement toutes les fonctions proposées par l'application, il y a tout de même de fortes chances que votre tête blonde ne réussisse à trouver les failles de l'appli pour déjouer le contrôle parental. Et oui, ce ne sont pas que des anges lorsqu'il s'agit de pouvoir jouer plus longtemps à leur jeu préféré !

8 partages

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris