Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Test 8 min de lecture 6 Commentaires

Test des TicPods Free : la version Android des AirPods

Mobvoi a sorti ses TicPods Free en Europe. Ces écouteurs sans fil, qui ressemblent inévitablement aux AirPod d’Apple, sont prêts à être utilisés par les utilisateurs européens autant sur iOS que sur Android. Vaut-il la peine de les acheter ?

Note

Plus

  • Confortables
  • Assistant, Siri et Alexa présents
  • Pratiques à transporter grâce à leur petit étui
  • Ne glisse pas de l'oreille pendant le sport
  • Bonne autonomie

Moins

  • Connecteur microUSB
  • Contrôles gestuels à améliorer

Mobvoi TicPods Free – Date de sortie et prix

Mobvoi a lancé ses écouteurs sans fil via une campagne de financement participatif qui a permis de recueillir plus de 2,8 millions de dollars. Les TicPods Free sont disponibles à l'achat dans la boutique en ligne Mobvoi et sur Amazon au prix de 135,79 euros à compter du 24 octobre 2018. 

Vous pouvez les acheter en blanc, en bleu et même en rouge si vous ne désirez pas passer inaperçu. Pour notre texte, nous avons choisi le modèle rouge qui, précisons-le, tend davantage à l'orange qu'au rouge feu.

TicPods Free 04
Bleu, blanc et rouge : les couleurs de Mobvoi à l'image des couleurs françaises. © AndroidPIT

Un design à la Apple

Les TicPods Free rappellent les AirPods , il n’ya pas photo ! C'est une mauvaise chose ? Cela dépend des goûts, si le design adopté par Apple pour ses écouteurs ne vous gêne pas, vous apprécierez probablement également celui choisi par Mobvoi. Personnellement, ça me fait sourire de voir ces bâtons sortir des oreilles mais c'est une question de goût. En plastique, ils ont l’air solides en main.

TicPods Free 08
Vous pouvez remplacer les oeillets pour qu'ils s'adaptent mieux à vos oreilles. © AndroidPIT

La véritable question est la suivante : sont-ils confortables à porter ? Après deux ou trois tentatives, j'ai réussi à adapter les écouteurs à mes oreilles, il m'a fallu remplacer le caoutchouc par des embouts plus petits de l'emballage. TicPods Free offre la certification IPX5, ce qui rend les écouteurs utilisables lors d'activités physiques en intérieur comme en extérieur : la pluie et la transpiration ne sont pas un problème mais vous ne pouvez pas les utiliser dans la piscine.

Pour transporter ou télécharger les TicPods Free, vous devez utiliser le petit étui ovale qui rappelle la couleur et le style des écouteurs. Le haut de l'étui est rayé, comme la partie allongée du casque. Une lanière en caoutchouc vous permet également de l'accrocher sur un support ou de le poser à votre poignet. La taille compacte de l'étui vous permet de le garder dans la poche d'une veste ou dans un sac sans aucun problème. 

TicPods Free 09
Connecteur microUSB... dommage. © AndroidPIT

Les aimants à l'intérieur du boîtier maintiennent les écouteurs en place et leur permettent d'être chargés. Une fois les écouteurs retirés de la boîte, les voyants s’allument en bleu et les écouteurs s’allument automatiquement et se connectent au smartphone. Dans les casques individuels, et dans le boîtier, vous trouverez indiqué si c'est le droit ou le gauche.

TicPods Free 06
Confortable à transporter et à charger. © AndroidPIT

Vous trouverez dans le coffret l’étui, les deux écouteurs, un manuel d’instructions, un câble microUSB pour le chargement, deux embouts en caoutchoucs de remplacement et un bracelet en caoutchouc.

Un système basé sur des gestes

Vous pouvez contrôler la musique et les appels par de simples gestes :

  • En faisant glisser votre doigt le long du manche, à droite ou à gauche, vous pouvez régler le volume
  • Un double tap vous amène à la chanson suivante ou vous permet de répondre / mettre fin à un appel
  • Si vous maintenez enfoncé le bouton pendant deux secondes sur l'écouteur droit, l'assistant virtuel connecté à votre appareil activera le même mécanisme, qu'il s'agisse de Siri ou d'Assistant, ou rejettera un appel (les appels fonctionnant sur les deux écouteurs)
  • Pour mettre en pause, maintenez l'écouteur gauche pendant deux secondes. Avec le même mouvement, vous pouvez le redémarrer

Le fait de retirer l'un des écouteurs bloque automatiquement la lecture du contenu écouté. En réinsérant le casque dans l'oreille, le morceau de musique / vidéo recommencera à l'endroit où vous l'avez laissé, comme sur les AirPod. Pour les gestes, comme sur smartphone, il faut s’y habituer mais je pense que Mobvoi pourrait améliorer l’interaction avec les TicPods Free.

TicPods Free 03
La touche retour est manquante et la pause peut être associée à un seul tap au lieu d'un appui long. © AndroidPIT

Il serait plus naturel de mettre en pause ou de redémarrer la musique avec un tapotement plutôt que de garder appuyé deux secondes. Il m'a fallu un certain temps pour m'habituer. Je n'ai pas toujours réussi à faire fonctionner cette commande tout de suite. Parfois, la chanson ne s'arrête pas, d'autres ne recommencent pas après l'insertion du casque. Cela peut être un problème de capteur ou un problème qui peut être résolu avec une mise à jour logicielle.

Au contraire, j'ai trouvé la gestion du volume vraiment confortable. Je n'ai pas souvent utilisé Google Assistant, mais lorsque vous en avez besoin, il est présent et fait ce que vous lui demandez. Il manque un geste pour relancer la chanson mais en avons-nous vraiment besoin ?

Une application pour les mises à jour

Associer les TicPod gratuits à votre smartphone se fait de manière simple et rapide. Cela m'a pris une minute pour les connecter à mon Huawei P20 Pro : il suffisait d’activer Bluetooth (4.2) sur mon appareil et de les sélectionner dans la liste. Le voyant du casque d’éclairage s’allume en bleu en mode d’appariement.

Pour les associer à un autre appareil, vous devez désactiver le Bluetooth depuis le premier appareil et répéter la procédure avec le nouvel appareil. Les TicPods prennent en charge Siri, Google Assistant et Alexa .

L'application Mobvoi, disponible gratuitement sur le Play Store, vous permet de rechercher des mises à jour logicielles . Pour le reste, il donne un aperçu du fonctionnement des écouteurs même s’il n’est pas vraiment accrocheur à l’ouverture.

Mobvoi TicPods app
Grâce à l'application, vous pouvez vérifier les mises à jour logicielles. © AndroidPIT

Difficiles à perdre

Les basses ne sont pas le point fort de ces écouteurs mais l'expérience audio globale est bonne. Vous obtiendrez ce que les autres écouteurs intra-auriculaires de ce type proposent. Le volume maximum pourrait être plus élevé. Grâce à la suppression du bruit , vous serez isolé des sons environnants et profiterez de votre musique. Le design du casque et le coussinet en caoutchouc font sans aucun doute un bon travail de ce point de vue.

Pendant les appels, les TicPod ne m'ont pas posé de problèmes, ils sont restés connectés et la communication était claire.

TicPods Free 02
Un appui long permet de lancer Google Assistant. © AndroidPIT

Grâce à la technologie intégrée, les écouteurs sont en mesure de comprendre quand ils sont retirés et mettent automatiquement en pause la lecture des morceaux en cours, même si, comme mentionné ci-dessus, lors de mon test, dans certains cas, ils n'ont pas réagi immédiatement. En regardant des vidéos sur YouTube, j'ai constaté une légère latence entre la lecture et l'écoute au casque, mais force est de constater qu'il s'agit d'un problème commun à ce type d'écouteurs.

J'ai utilisé les TicPods sur des vélos, dans la salle de sport sur le tapis roulant et lors de quelques exercices de yoga. C'était agréable de voir à quel point ils restaient fermement dans mes oreilles. 

Bonne autonomie

Le casque héberge une batterie de 85 mAh tandis que le boîtier, qui sert également de base de chargement, intègre une capacité de 700 mAh . Cela signifie que vous pouvez recharger le casque quatre fois en utilisant une seule charge complète. Il y a 18 heures d'autonomie totale promise en mettant les écouteurs dans la maison.

En utilisation, les TicPod répondent aux attentes en garantissant une autonomie d'un peu moins de 4 heures. La recharge prend peu de temps : il fallait environ 45 minutes pour terminer le processus de charge, mais après 15 minutes, vous pouvez profiter d’environ 85 minutes de temps d’écoute.

Si le voyant des écouteurs s'allume en rouge, cela signifie que la charge est inférieure à 10%. Lorsque les LED externes s’allument en rouge pendant 3 secondes, la charge est de 10%. Une fois le boîtier connecté via le câble fourni, les voyants restent allumés en vert une fois la charge terminée. 

Verdict final

Les TicPod de Mobvoi arrivent sur le marché deux ans après le lancement des AirPod d'Apple et constituent une alternative, non seulement pour iOS, mais également pour Android. Les TicPod sont adaptés pour écouter de la musique pendant une activité physique ou lors de vos déplacements en ville, ainsi que pour téléphoner. Ils sonnent bien mais ne vous attendez pas à une expérience audio de haute qualité.

Ils font le travail pour lequel ils ont été conçus, mais je pense que Mobvoi devrait optimiser le système avec des gestes. À ce prix, les TicPod devront composer avec le Huawei FreeBuds, disponible sur le marché à la même fourchette de prix, mais qui porte le nom d’une marque comme Huawei.

6 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Je ne peux m'empêcher de sourire à l'idée de ce joggeur qui va courir pour entretenir sa santé tout en écoutant de la musique via des écouteurs sans fil et qui sera donc arrosé d'ondes durant tout son jogging. Il va entretenir ses muscles et son coeur en prenant le risque, souvent inconsciemment mais parfois aussi consciemment, de développer un cancer du bas-ventre ou du cerveau, ou des deux. Cela dit, deux pour le prix d'un, c'est toujours intéressant. 😊 Un bien gros risque pour, je cite, une expérience audio qui ne sera même pas de haute qualité, contrairement au cancer qui lui sera peut-être un trois étoiles au guide de l'IGR de Villejuif. 😏


    • Nicolas depuis 3 semaines Lien du commentaire

      Sans écouteurs il sera toujours arrosé d'ondes. Sans téléphone aussi d'ailleurs...
      Les ondes émises par les téléphones sont une goutte d'aux dans au milieu d'un torrent d'ondes radio, wifi, etc...

      Et puis on attend toujours une étude irréfutable qui démontre le lien entre smartphone et cancer...


      • Tu as raison, il vaut mieux attendre les résultats d'études irréfutables...qui n'arriveront jamais ou surtout trop tard. Il n'y a qu'à se remémorer tous les scandales sanitaires des dernières décennies qui ont été cachés le plus longtemps possible. Et pour cause, les acteurs du secteur des télécommunications ont de tels moyens financiers à leur disposition, sans compter les appuis politiques, médiatiques et scientifiques qu'ils contrôlent et subventionnent, que le grand public ne saura la vérité que lorsqu'il sera trop tard. Comme pour tous les autres sujets qui touchent à la santé publique. Toute étude qui irait dans le sens inverse des intérêts de ces lobbys criminels verrait immédiatement 10 études sortir pour dire l'inverse. Mais il n'y a de pire sourd que celui qui ne veut pas entendre. En tout cas, tous ceux qui finiront mal à cause de ces technologies sans fil, dont ils auraient parfaitement pu se passer sans pour autant être plus malheureux, n'auront aucune excuse le jour J.


      • louis hory depuis 3 semaines Lien du commentaire

        Le jour J ?
        Plutôt le jour M comme Mort ou Meurtre...


      • Ou jour J comme Jérôme 😆


      • Nicolas depuis 2 semaines Lien du commentaire

        Dans le genre complotiste, tu t'imposes toi !
        La planète entière est bombardées d'ondes diverses et variées depuis toujours auxquelles on peut ajouter les notres (wifi, radio, lumière artificielle, etc...) qui ont, pour certaines prouvé leur complète innocuité.

        Mais, en dépit du fait que nous sommes entourés d'ondes depuis notre naissance et qu'aucune étude n'a réussi à prouver leur nocivité, tu penses qu'on va tous mourir du fait d'avoir un casque bluetooth et que ce sont les méchants lobby (qui vivent eux aussi entourés de ces ondes) qui te cachent la vérité.
        Un peu de bon sens voyons...

Articles recommandés