Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Prise en main du Plex : le premier smartphone de TCL

Prise en main du Plex : le premier smartphone de TCL

C'est à l'IFA 2019 que TCL, une marche chinois célèbre pour ses téléviseurs, a décidé de lancer en nom propre son premier smartphone. Si jusqu'à présent, la société utilisait ses filiales Alcatel et BlackBerry, elle entre désormais sur le marché des smartphones. Le TCL Plex est donc le premier terminal de leur histoire. Nous avons pris en main rapidement l'appareil et voici nos impressions.

 

Un smartphone milieu de gamme

Pour son premier smartphone, TCL ne vise pas le marché haut de gamme. Le Plex débarquera ainsi à la vente au tarif de 329 euros dès le mois d'octobre. Deux coloris seront proposés : blanc et noir. 

Axé sur la photo

Esthétiquement, le premier smartphone de TCL ne présente aucune particularité, tout au moins au premier regard. Son design qui allie métal et verre est assez classique et on retrouve un écran LCD Full-HD de 6,5 pouces à l'avant (ratio de 19,5:9). Comme sur les anciens Alcatel, le Plex dispose d'un bouton spécial que vous pouvez configurer pour démarrer une appli ou activer une fonctionnalité du smartphone.

Pour le reste, la prise en main s'avère assez classique et plutôt confortable. Il vous faudra toutefois manipuler le smartphone des deux mains pour plus de facilité. 

A l'instar des derniers Galaxy S10, on retrouve un poinçon sur l'écran, cette fois-ci en haut à gauche. La partie arrière qui joue sur les reflets de lumière (et les traces de doigts) abrite un triple capteur photo, un lecteur d'empreintes digitales classique et surtout le logo TCL. La marque étant réputée pour la qualité de ses écrans (comme Samsung ou LG, TCL fabrique ses propres dalles), le Plex bénéficie de la technologie "NXT VISION" pour son écran.

Résultat, les couleurs sont améliorées, le contraste est plus important, et surtout le smartphone est capable de convertir des vidéos SDH en HDR. Lors de ma prise en main, j'ai effectivement pu voir les différences et les possibilités de cette technologie. Le résultat pourrait être encore plus bluffant sur un écran AMOLED.

plex ifa 2019
Le Plex inaugure une nouvelle interface : TCL UI. © AndroidPIT

3 appareils photo

Côté photo, le TCL Plex a voulu se démarquer des smartphones autour des 300 euros en proposant un triple appareil photo. On dispose donc :

  • un capteur principal Sony IMX582 de 48 MP (ouverture f/1.8)
  • un capteur ultra-grand-angle Samsung S5K3P9 de 16 MP (champs de vision de 123 degrés)
  • un capteur de 2 MP dédiés aux vidéos de nuit

Bien entendu, une prise en main ne permet pas de dresser un bilan sur le potentiel photo du Plex. Le capteur Sony IMX582 devrait toutefois donner de bons résultats, comme les premiers clichés que j'ai pris m'ont indiqué. Le grand angle est classique et conviendra à la plupart des utilisateurs. Enfin, le mode vidéo de nuit grâce au troisième capteur permet de captures des vidéos dans des conditions de basse luminosité extrême. Les différentes démonstrations sur le stand du fabricant semblent plutôt convaincre du potentiel de ce capteur mais seul un test complet nous permettra d'en savoir plus.

tcl plex cover
Les effets de lumières sont nombreux avec le Plex. © AndroidPIT

Nouvelle interface TCL UI

Sous le capot, ce TCL Plex bénéficie d'un processeur Qualcomm Snapdragon 675 couplé à 6 Go de RAM et 128 Go de stockage interne (la mémoire est extensible par carte microSD jusqu'à 256 Go). Le smartphone abrite une batterie de 3820 mAh compatible avec la recharge rapide (comptez 30 minutes pour 50% de charge).

 Encore une fois, ne vous attendez pas à des performances équivalentes à celle d'un flagship (ce n'est clairement pas l'objectif de l'appareil) mais ses caractéristiques techniques ne sont pas ridicules pour autant et plutôt intéressantes compte tenu du tarif de l'appareil.

On peut surtout espérer une très bonne optimisation avec la nouvelle interface TCL UI du fabricant. La version ressemble beaucoup à Android stock avec des icônes rondes mais diffère par son menu et son tiroir d'applications. C'est original (notamment le rangement par étages et l'organisation automatique des applications par fonction).

Premier verdict

Si à première vue, le TCL Plex ne semble pas se démarquer particulièrement de la concurrence, à l'exception peut-être de la vidéo en condition de basse luminosité, ce smartphone montre les fortes ambitions du fabricant chinois. Après le marché des téléviseurs où la marque est de plus en plus populaire, place désormais au marché des smartphones pour TCL. Finalement, on retiendra principalement que le Plex fut le premier smartphone de la marque et on attend avec impatience les nouveaux smartphones de la marque qui pourrait regorger d'innovations en matière d'écrans. Vous avez dit pliable ?

Articles recommandés

4 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • TCL aurait dû faire une entrée fracassante en fracassant le prix de son 1er smartphone, histoire de marquer le coup et de rester dans les mémoires pour quelque chose. Mais là, en n'apportant pas grand chose et en se plaçant à un prix moyen, le consommateur n'a a priori rien devant lui pour être attiré. Xiaomi a encore de beaux jours devant lui. Dommage, j'aime la concurrence, cela stimule tout le monde et le consommateur en sort généralement gagnant, du moins lorsqu'il n'y a pas d'entente derrière le rideau.


  • ShaxXx depuis une semaine Lien du commentaire

    L'arrière est beau


  • TCL a intérêt à sacrément assurer pour espérer le vendre à ce prix... perso, je n'y crois pas une seconde, vu ce qu'il a fait avec Blackberry et Alcatel (très loin d'être des réussites)....


    • El Cidius depuis une semaine Lien du commentaire

      Oui c'est la première réflexion sur je me suis fait... Bon Les spec sont loin d'être dégueu ce qui pourra en décider certains... Par contre, le choix d'une interface maison pour une boîte qui sort un téléphone laisse imaginer que les futurs MAJ ne pourront être assuré correctement... (Maintenant on aura peut-être de bonnes surprises). Le choix d'Android One aurait été bien plus judicieux et plus simple pour la gestion des MAJ....

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition