Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Skai : ce taxi volant futuriste décolle avec de l'hydrogène

Skai : ce taxi volant futuriste décolle avec de l'hydrogène

Avec Skai, la société américaine Alaka'i Technologies vient de lancer un taxi aérien à hydrogène. Il permet de couvrir de longues distances et peut être rechargé en un rien de temps.

Alors qu'il y a deux semaines, le premier taxi aérien entièrement électrique a décollé pour la première fois avec le Lilium Jet, la société américaine Alaka'i Technologies prend un autre chemin avec le véhicule aérien baptisé Skai. Contrairement aux modèles développés par la concurrence, celui-ci dispose d'un moteur à hydrogène. Les piles à combustible utilisées devraient également être recyclables à 99 %.

En plus du pilote, le Skai, développé en coopération avec la filiale BMW Designworks, peut accueillir cinq personnes. Avec un réservoir plein et un chargement complet, le taxi aérien devrait parcourir jusqu'à 650 kilomètres. De plus, le réservoir vide doit être rempli dans les dix minutes qui suivent et le Skai doit être à nouveau prêt à l'emploi en un rien de temps. Les six rotors sont ensuite utilisés pour le décollage.

Si les six rotors ou d'autres parties de la technologie devaient tomber en panne dans le pire des cas, Alaka'i Technologies a envisagé une mesure de sécurité spéciale. La compagnie a intégré un grand parachute qui permet à la cabine du passager de planer en toute sécurité jusqu'au sol lorsque le pire arrive.

Lancement sur le marché à venir

La compagnie basée à Hopkinton (Massachusetts) attend actuellement l'approbation de l'autorité de sécurité aérienne américaine, la FAA. Ce n'est qu'à ce moment-là que l'on peut commencer les premiers tests.

Par conséquent, Alaka'i (leader en hawaïen) ne s'attend pas à un lancement sur le marché dans un avenir proche, selon Steve Hanvey, PDG de l'entreprise, il faudra encore une décennie avant que les taxis aériens puissent être utilisés pour le transport des passagers en ville. Ici, outre la mise en œuvre technique, il y a encore besoin d'un grand nombre de réglementations juridiques.

Croyez-vous aux taxis aériens ?

Via : Mobilegeeks Source : Skai

Articles recommandés

1 commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • J'ai quand-même des questions qui me viennent à la lecture de cet article...ou plutôt une question et une interrogation:

    "De plus, le réservoir vide doit être rempli dans les dix minutes qui suivent et le Skai doit être à nouveau prêt à l'emploi en un rien de temps"
    -> Le réservoir doit être rempli dans les 10mn qui suivent quoi? Que se passe-t-il une fois les 10mn écoulées, le véhicule est foutu?

    "La compagnie a intégré un grand parachute qui permet à la cabine du passager de planer en toute sécurité jusqu'au sol lorsque le pire arrive."
    -> Oui, sauf si la panne survient au dessus de la Seine, de la Tamise ou du Léman (ou tout autre milieu aqueux)...ou alors ce véhicule est-il aussi à l'épreuve de l'eau?