Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

La Chine menace de créer une liste noire d'entreprises peu fiables suite au veto de Huawei

La Chine menace de créer une liste noire d'entreprises peu fiables suite au veto de Huawei

Dans le contexte du blocus américain du fabricant de Huawei, le gouvernement chinois a déclaré qu'il établirait une liste de sociétés étrangères "peu fiables", ce qui pourrait nuire aux intérêts des sociétés nationales, une nouvelle mesure qui pourrait détériorer davantage les relations entre les deux pays.

Selon notre source, le ministre de l'Économie Gao Feng a déclaré que la Chine établira un mécanisme qui servira à dresser une liste d'entreprises, d'organisations et d'individus étrangers dont le comportement ignore les réglementations du marché, perturbe l'approvisionnement en matériaux pour des raisons non commerciales, ou porte gravement préjudice aux intérêts des entreprises chinoises.

Ink Drop shutterstock 1244119168
Les entreprises qui ont coupé l'approvisionnement de Huawei seraient sur la liste hypothétique. © Ink Drop / Shutterstock.com

En toile de fond de cette situation : récemment, le gouvernement américain avait décidé de restreindre la liberté de Huawei de vendre des appareils aux États-Unis, ainsi que d'acheter des composants à des entreprises américaines, portant ainsi préjudice à l'une des entreprises chinoises les plus prospères actuellement. Cette mesure a creusé l'écart dans les relations entre les deux pays, qui étaient déjà en conflit.

Aujourd'hui, les déclarations du gouvernement chinois ouvrent la possibilité de cibler des acteurs importants de l'industrie technologique : plus précisément des entreprises comme Alphabet, Qualcomm et Intel, ainsi que des entreprises non américaines comme le fabricant japonais Toshiba. En conséquence, les parts d'Apple, Qualcomm et Intel ont chuté de plus d'un pour cent dans le commerce pré-commercialisation.

Michelle Lam, économiste à la Société Générale SA à Hong Kong, a déclaré que "les entreprises qui ont confirmé une réduction des approvisionnements pour Huawei, telles que Panasonic et Toshiba, seront certainement sur la liste". De plus, il assure que la mesure "pourrait causer beaucoup de dommages aux multinationales".

Que pensez-vous de cette réaction ?

Source : Bloomberg

Articles recommandés

7 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Principe de réciprocité en relations internationales


  • pas sûr que cela sois bon pour le consommateur que nous sommes. Les produits chinois sont quand même de très bonne qualité et leur prix (pour certains) sont abordables, il ne faudrait pas que le problème s'éternise


  • Une liste noire en Chine, la bonne blague ! Pour eux le reste de la planète est déjà en liste noire !


    • Ferme ta bouche !!! Tu as trop dit d'insupportables âneries, tu n'es donc plus autorisé a t'exprimer. Et tu as plutôt intérêt à prendrecen cette sanction au sérieux, sinon gare à toi. Ras le bol des marioles comme toi.


  • Reporter sans frontière, Greenpeace et Amnesty International sont désormais interdits de territoire en chine ,,,😉


  • Juste retour du baton.


    • Si "juste" qu'elle ne fait que des perdants !!

      Heureusement, les Chinois savent mieux négocier leurs intérêts industriels et commerciaux que le "vilain petit canard" et ne parlent DONC que de menaces.
      Du coup, on en reste au niveau d'une hypothèse...

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition