Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

#SMARTHOME/IOT 5 min de lecture 13 Commentaires

Pourquoi la 5G est-elle essentielle à l’Internet des Objets ?

Si vous associez la cinquième génération d’Internet mobile (5G) avec des téléchargements plus rapides, alors revoyez vos attentes à la hausse : vous n’avez encore rien vu !

On consomme de plus en plus de data au quotidien : avec les smartphones, les smart TV, les smartwatchs, la réalité virtuelle, les drones, les voitures autonomes, les machines à laver, les frigos, les assistants vocaux et enfin, ce que l’on appelle l’Internet des Objets (Internet of Things, ou IoT) est autour de nous. Toutes ces technologies requièrent des quantités énormes de données transmises et, encore plus fondamentalement, un grand nombre de connexions simultanées, plus d’efficacité, et moins de consommation d’énergie.

Si vous avez encore du mal à comprendre, la 5G est essentielle pour que l’on puisse continuer à bien communiquer dans le futur, alors que des milliards d’appareils seront connectés à Internet.

bilhoes pessoas
Selon une étude, il y aura plus de 20 milliards d’appareils connectés d’ici 2020. © Giphy

Sans la 5G, pas d’Internet des Objets. Cette affirmation peut sembler un peu exagérée en 2017, mais elle deviendra réalité en 2020, l’année où selon les estimations, plus de 20 milliards d’appareils seront connectés à Internet à travers le monde. En d’autres termes, beaucoup de monde et encore plus d’appareils souhaitant utiliser le même (cyber)espace au même moment.

Aujourd’hui, les réseaux 3G et 4G n’ont toujours pas besoin d’avoir une réponse instantanée. Mais dans les années à venir, des services qui ont besoin d’un délai réduit de réponse (moins de 10 millisecondes) auront besoin d’une nouvelle technologie.

Imaginez un monde où les voitures seront capables de communiquer avec les passagers, les piétons aux alentours, les autres véhicules, les vélos, les feux rouges, les parcmètres et d’autres éléments de l’infrastructure urbaine. Des entreprises comme Volvo et Tesla essaient d’éliminer les accidents mortels causés par leurs véhicules d’ici 2020 en utilisant ce type de communications interconnectés.

AndroidPIT WTH is Internet of things 2
Avec l’aide des connexions 5G, tous vos appareils deviendront interconnectés. © AndroidPIT

Pour comprendre l’Internet des Objets, pas besoin d’être avide de science-fiction. Beaucoup de programmes sont déjà adeptes de ce principe. Par exemple, jeudi dernier, Huawei, en partenariat avec Telefonica et Kamstrup, ont implémenté un projet avec de vraies données utilisateur en utilisant la technologie NarrowBand IoT. C’est la première du genre en Amérique latine, et elle a été réalisée en collaboration avec une des entreprises chiliennes leader dans la distribution d’eau.

Ensemble, les entreprises vont expérimenter un système de gestion de connexion par télémétrie pour les compteurs d’eau individuels. La télémétrie permet aux clients de connaître leur consommation d’eau quotidienne et cela va faciliter une facturation précise, en outre de détecter des fuites et autres anomalies dans la consommation. Le réseau NarrowBand utilise des connexions bas débit pour de grands espaces. Le but : adapter les appareils aux besoins du marché de l’Internet connecté – permettre une meilleure autonomie, un coût moindre, une couverture réseau et l’arrivée dans chaque foyer.

La 5G et sa latence super basse

Le système de 4G actuel a déjà optimisé les problèmes de temps de latence et d’efficacité mais la 5G sera le premier réseau qui pourra être personnalisé, versatile et efficace en termes de consommation d’énergie. En clair, chaque appareil et réseau créé qui est basé sur l’Internet des Objets, utilisera uniquement ce dont il a besoin, au moment approprié, au lieu de consommer toute la connexion disponible.

Mais au fait, qu’est-ce que veut dire « le temps de latence » ? C’est le lag. C’est un type de mesure du temps qu’un paquet de données met pour aller d’un point A à B, de l’antenne de votre opérateur à votre smartphone, par exemple. La 5G promet que le réseau aura un temps de latence maximum d’une milliseconde, au lieu de 10 millisecondes actuellement. C’est le fait qu’en plus de la vitesse, il sera beaucoup plus efficace d’utilisation puisque de multiples appareils vont se connecter et déconnecter au réseau suivant leurs besoins. C’est presque similaire à un réseau neuronal, soit un des plus beaux systèmes au monde.

giphy
Pour faire une analogie, on pourrait dire que la 5G est similaire aux synapses de nos neurones. © Giphy

La technologie 5G peut révolutionner l'IoT

Comme je viens de le dire, non seulement la 5G améliore la vitesse de connexion, mais elle concerne aussi les machines et choses qui rendront possible un futur plus connecté et intelligent à travers une communication mutuelle plus efficace. La capacité à transférer des gros paquets de data à travers de multiples réseaux est essentielle pour tenir la promesse d’un Internet des Objets.

En bref, la technologie 5G est le pont qui va amener de nouvelles solutions connectées sur le marché. Il permettra aux clients de parler à leurs voitures, et ces dernières communiqueront ensuite avec les immeubles, les maisons, les avions, etc.

Selon le gestionnaire CPqD de Mobile Network Technologies Juliano Bazzo, le premier réseau 5G commercial entièrement opérationnel est attendu pour 2020 ; cependant, on pourra en avoir la primeur en Russie pendant la Coupe du Monde 2018. Au Brésil, cette technologie sera déployée d’ici 2022. Oui, dans seulement 5 ans ?

Et vous, êtes-vous toujours sceptiques quant à l’importance de la 5G pour l’Internet des Objets ?

13 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition


  • L'analogie avec les neurones est trompeuse mais pas stupide. Oui pour la foule de connexions mais d'une part pas le même usage et d'autre part moins massivement parallèle. Le besoin de temps de réaction traduit une toute autre utilisation (beaucoup plus automate réparti complexe).
    La 5G ne répond pas du tout aux mêmes besoins que les réseaux actuels qui en bénéficieront mais marginalement.


  • Lol mais quel article !
    80 pourcents des objets connectés s'utiliseront à la maison et utiliseront donc le wifi et l'adsl ou la fibre.
    D'ailleurs en France, vu a quelle vitesse on installe la fibre, en 2020, on aura toujours pas de fibre partout.

    Pour les 20 pourcents restants, une 4g qui couvre intégralement toute la france avec des débits reels et normaux garantis sera largement suffisante.


    • Justement c'est pour faciliter les objets connectés de la Smart-City, par exemple les voitures pourraient savoir si un feu et rouge, combien de temps avant qu'il passe au vert et en déduire à quelle vitesse elle doit passer pour ne pas avoir à s'arrêter.


  • Avec la 5G, ont développera bientôt des pathologies au niveau de la santé ( gangliomes du cerveau principalement, à cause de la perméabilité de la barriére hémato-encéphalique que les connexion sans fil arrive à détérioré en créant une porosité) car toute les connections sans fil sont fortement cancérigène, et plus elles sont puissante, plus elles le sont également. Etes vous venu à l'idée de vivre dans une maison micro onde? Voir sur Google " pénètration des ondes de téléphone dans le cerveau ".


  • Quel progrès ? On va pouvoir parler à notre voiture... Comme dand l'histoire de la coccinelle des années 60 🙄
    Plus sérieusement ça ira plus vite: 10 à 100 fois plus vite que la 4G si je ne me trompe pas. 😋


    • Pas parler avec ta voiture. Les voitures parler avec les voitures, pour dire qu'il y a des embouteillages, que la chaussée est glissante et qu'il faut ralentir, qu'il y a des travaux et qu'il faut prendre un autre chemin…


  • Très intéressant. Reste à voir le temps de déploiement, le coût, la compatibilité des appareils, et le développement de structures dédiées.


    • lol, ils sont pas encore capables de chiffrer les coûts. Ils font des expérimentations pour voir ce qui est faisable et ce que ça améliore dans des process existant.


  • La 5G sera d'un bien meilleur rendement que le déplacement d'information des courants électriques dans le cerveau car dans ce processus "naturel" intervient des réactions neuro-chimiques qui à l'échelle de la 5G peuvent être considérée comme très lentes.
    Par contre, en effet cette image est assez séduisante . Dans ce cas, on ne parlera plus du "village planétaire" mais du cerveau ou du "cortex planétaire".
    J'espère seulement qu'il faudra moins de temps à développer ce nouvel super organisme qu'il n'en a fallu pour arriver à notre propre système nerveux central.

Articles recommandés