Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

5 min de lecture 16 Commentaires

Les 5 meilleurs smartphones et meilleures apps pour la rentrée

La fin de l'été arrive et la rentrée des classes approche. Pour de nombreux parents, la question de l’achat d’un smartphone se pose, notamment pour les jeunes élèves qui vont entrer au collège ou au lycée. Bien que souvent ludiques, ces appareils peuvent aussi aider à réviser et à travailler. Dans cet article, nous vous proposons donc une petite sélection des smartphones et des applications pour bien démarrer l'année scolaire.

J'entends déjà certaines personnes râler dans les commentaires. Oui, depuis le 30 juillet dernier, date du vote à l'Assemblée Nationale, l'usage du portable est interdit dans les écoles primaires, maternelles et au collège (les lycées pourront intégrer cette mesure à leur règlement intérieur s’ils le souhaitent). Cependant, la possession d'un smartphone n'est pas répréhensible et cet outil peut s'avérer pratique le reste du temps. 

Accès rapide

5 smartphones pour la rentrée 2019

La beauté d'Android, c'est qu'il y a des smartphones pour tout le monde, même pour les écoliers (même les fabricants se comportent comme des écoliers, c'est pour dire !). Nous avons ainsi choisi quelques modèles d’entrée, de milieu et de haut de gamme afin de faire une sélection convenant à toutes les bourses.

Nokia 8110

Si votre budget est réduit et que vous ne désirez pas forcément opter pour un smartphone à proprement parler, le Nokia 8110 peut être une solution idéale. Lancé en 1996, il revient plus de 20 ans après dans une version désormais compatible 4G. Outre son design assez craquant et vintage, le 8110 4G est préconfiguré avec Google Maps, Google search, YouTube et même Google Assistant. Son autonomie est tout simplement excellente et on retrouve aussi le célèbre jeu Snake. Le tout pour moins de 90 euros.

AndroidPIT nokia 8110 twitter
Le Nokia 8110 est un compromis entre téléphone et smartphone. © AndroidPIT

Moto G5S

Avec ce petit smartphone compact, il est possible de faire tout ce que l'on est en droit d'attendre d'un smartphone, sans pour autant faire trop de compromis sur les performances, la qualité photo ou encore la fluidité du terminal, bien au contraire. L'interface logicielle proche d'Android stock (le smartphone recevra Android Oreo très prochainement) ravira les fans de Google et son autonomie plaira à tous les utilisateurs.

AndroidPIT Motorola Moto G5s 9611
Le Moto G5S est un très bon smartphone pour moins de 150 euros. © AndroidPIT

Xiaomi Redmi Note 5

Proposé à moins de 200 euros, le Redmi Note 5 est devenu la nouvelle référence dans sa gamme de prix. Malgré une concurrence rude, le smartphone de Xiaomi propose un rapport qualité-prix tout simplement excellent. Si le design du terminal est assez classique, il propose un grand écrans de 5,99 pouces en définition Full-HD (2160 × 1080 pixels),  un processeur Snapdragon 636, 3 Go de RAM, un lecteur d'empreintes digitales et Android Oreo 8.1. Côté autonomie, c'est du très bon également avec une batterie de 4000 mAh qui répond parfaitement aux attentes. 

xiaomi redmi note 5
Le RedmI Note 5 offre beaucoup pour son prix. © Xiaomi

Honor 10

Difficile de ne pas mentionner également dans notre sélection le dernier flagship de Honor, le Honor 10.  Sorti en mai dernier, le Honor 10 est l'un bons smartphones du moment : écran Full-View 19/9, appareil photo double capteur 16 et 24 MP boosté à l’intelligence artificielle, Kirin 970, 4/6 Go de RAM... Bref, que ce soit au niveau de l'apparence, des performances, de l'appareil photo ou de la version logicielle, le Honor 10 n'a rien à envier à ses concurrents.

Samsung Galaxy Note 9

Si l'argent n'est pas un problème pour vous, la dernière phablette de Samsung est alors le smartphone parfait pour la rentrée. Le Galaxy Note 9 a gommé presque tous les défauts de la génération précédente.et représente certainement l'un des smartphones les plus aboutis du fabricant numéro 1 mondial. Son nouveau S Pen, doté d'une connexion Bluetooth, permet de profiter de nouveaux usages. Bref, avec ses performances, son grand écran et son stylet, c'est le smartphone parfait pour bien travailler.

Nos applications pour aider

Avoir un smartphone c'est bien, l'utiliser pour travailler c'est encore mieux. Avec la rentrée qui approche, il va falloir se remettre au travail (chose difficile même lorsqu'on est adulte). Heureusement, il existe des applications pour vous aider au quotidien. Bien entendu, rien ne vaut tout le travail effectué en classe et les notes prises en cours mais des solutions existent pour vous aider à mieux réussir votre rentrée. C'est le cas notamment si vous souhaitez réviser vos cours de langue ou encore améliorer votre productivité. Nous avons dans les articles suivants sélectionné les meilleures applications dans le domaine.

D'autres applications, plus spécifiques, sont aussi disponibles sur le Play Store. PhotoMath est aussi l'une d'entre elles. Elle permet de faciliter la résolution d'équations en utilisant votre appareil photo. C'est simple et pratique. On peut également citer Exam Countdown Lite pour mettre à jour votre liste d'examens à venir. Digischool est aussi l’autre poids lourd pour les révisions numériques.

Enfin, il faut savoir rester zen lorsqu'on travaille. Forest vous permet d'optimiser votre efficacité. L'appli est basée sur la technique Pomodoro, qui établit des intervalles de temps de travail de 25 minutes, suivis par 5 minutes de pause. Grâce à cette méthode, l’application se propose de nous rendre plus responsable dans notre utilisation de notre mobile. Forest vous propose de planter un arbre, qui ne grandit que lorsque vous ne regardez pas votre smartphone. Au final, vous aurez une routine de travail plus efficace, et une forêt pleine de petits arbres.

Êtes-vous prêt pour cette rentrée ? Quels sont vos conseils pour la réussir au mieux ?

16 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Luna depuis 3 mois Lien du commentaire

    Je pense que les smartphones sont interdits à la rentrée, ce qui est une excellente chose et que pour travailler, c'est plus simple sur leur PC dès leur retour.


    Je pense aussi que le revenge porn chez les ados de 12-15 ans, ce n'est pas une légende urbaine et que ces photos ont un succès fou sur Snapchat ...

    🎯68 % des filles de moins de 15 ans, 9 % de moins 12 ans victime de Revenge Porn ...Un état des lieux qui se passe de commentaires, où sur Snapchat, on note sans gêne les meilleurs photos qui ne sont pas retirées !!

    https://www.androidpit.fr/forum/766582/android-pour-les-adolescents

    9% de moins de 12 ans , Snapchat ne me fait plus rire depuis bien longtemps et ils hors de questions que j'achète à ma fille un Xiaomi aussi puissant même gratuit.
    Un smartphone pour mineur, ce n'est pas une question d'argent !!


    Pour la rentrée au collège, j'avoue que j'hésite entre un Nokia 8110 ou un smartphone sous Android Go et j'attend surtout que la Police face sont travail sur Snapchat et que les constructeurs sortent des smartphones pour mineur sans camera et avec un contrôle parental sévère intégré.


    • Totalement d'accord. Moi je pense même qu'un adolescent de moins de 16 ans n'a pas besoin d'un smartphone. Un simple mobile sans accès internet suffit largement. Juste pour pouvoir les appeler et leur envoyer des SMS / MMS. Un très simple mobile coûte en plus très peu cher, on en trouve à moins de 50 euros, et l'abonnement de même (un forfait Free à 2 euros suffirait) et ça suffit largement. Et tant pis si les autres enfants se moque de lui (ou elle) parce qu'il n'a pas de smartphone tendance.
      Quand au contrôle parental sévère, je pense que ça pourrait être possible, il suffirait d'une application à installer (et impossible à désinstaller par l'enfant) avec accès total et contrôle total du smartphone (l'idéal serait même avec accès à distance) et qui permette de bloquer Snapchat.
      D'ailleurs, concernant Snapchat, il y aurait une solution très simple, faire de l'application une application interdite aux moins de 18 ans, impossible à installer sans avoir l'âge requis (il suffirait de bloquer l'application par un code fourni par courrier contre justificatif de l'identité et de l'âge, à envoyer par courrier). Ce n'est qu'une volonté politique (sinon interdiction et blocage total de l'application). Peut être soumettre l'idée à Marlène Schiappa (avec les explications et arguments adéquats), je pense qu'elle y serait sensible et aurait ton oreille (monter une association de parents, en regrouper le maximum possible [beaucoup devraient être d'accord], cela aurait beaucoup plus de poids, plus vous serez... quitte à ce que cela prenne un peu de temps [avec les réseaux sociaux ça peut tout de même aller vite]).


      • T'es sérieux avec Marlène Schiappa ! Celle qui a été incapable de faire adopter une vraie loin contre le viol des mineures...


      • Alors dis moi qui, au gouvernement actuel, pourrait être sensible à ce sujet et pourrait s'en saisir, et le porter avec volonté et essayer de tout faire pour arriver au résultat espéré. Bon courage...


      • Je te donne ma réponse : Personne.
        Le libéralisme ultra pratiqué par ce gouvernement se doit de se montrer à la hauteur de son idéologie de vacuité, sauf si le peuple républicain se mobilise contre.


      • Comme Louis Hory, personne, et encore moins cette pseudo féministe défenseure du droit des femmes....


    • @ Luna

      Comme je voudrais pouvoir te croire concernant la légalisation de l'interdiction des applis dangereuses comme Snapchat, seulement je n'y arrive pas...

      Sachant ce que font les responsables des principaux réseaux sociaux concernant le terrorisme ou toutes les activités illicites, c'est-à-dire RIEN sinon protéger leurs business, je te souhaite beaucoup de plaisir pour inverser la vapeur. Cela montre où se trouve le véritable pouvoir.

      Une certaine entreprise dont je tairai le nom refuse d'admettre qu'elle prépare un moteur de recherche pour la Chine ne respectant aucun des droits de l'homme qui a justifié son départ il y a quelques années.
      La contradiction ne fait pas peur aux plus puissants.

      Désolé si je t'enlève tes dernières illusions, je préfère cela au mensonge ou à l'hypocrisie.
      Je sais malgré tout que l'on a besoin de croire au meilleur et de rêver encore au bonheur !


      • C'es vrai que ce que tu dis n'est guère encourageant. Mais une volonté politique forte peut faire changer les choses. Il suffirait de menacer l'application d'interdiction totale si elle ne se plie pas aux règles. Même si cela mécontente les ados. Mais encore faut il que les politiques se saisissent du sujet et en aient vraiment la volonté, et ça j'en doute, bien plus occupés à faire fructifier leur carrière et leur propre situation (pour préparer l'après..)...


      • Luna depuis 3 mois Lien du commentaire

        Je pense que c'est du côté de l'Europe qu'il faut se rendre directement , il n'y a pas qu'en France, que Snapchat transgresse les lois des mineurs de moins de moins 15 ans et qui dit transgression , dit interdiction pure et simple.


      • Encore une fois, je voudrais croire qu'il existe une volonté politique pour aller dans ce (ton) sens.
        l'Europe, malheureusement, n'est pas moins libérale économiquement que l'équipe Macron.


      • Luna depuis 3 mois Lien du commentaire

        Être libéral, c'est une chose, appliquer les lois déjà établies sur la protection des mineurs de moins 15 ans, c'en une autre.

        Je n'attends pas que l'Europe nous ponde de nouvelles lois avec petits fours et caméra.
        J'attends que la Police face son travail dans cet espace public " virtuel" , que sont devenus les réseaux sociaux , mais dont les conséquences dans la vie réelle, n'ont rien de virtuelles.

        Alors, pourquoi la Police n'y patrouille pas par exemple ?


      • @ Luna

        Politiquement, je suis libéral (tendance Orwell, libertaire si tu préfères) mais économiquement, je suis pour le respect de tous sans oublier de mettre avant tout l'humain bien avant l'économie.

        C'est dommage que tu ne réponde rien sur la responsabilité morale des réseaux car elle existe dans les textes à défaut d'être appliquée.

        Quant à la police, elle agit sur ordre !

        Et pour l'Europe, elle est construite sur la faiblesse politique de manière délibérée... pour laisser les états les plus forts faire comme ils l'entendent comme pour la Lybie ou la Syrie et je la désaprouve aussi pour cela.


      • @louis hory libéral et libertaire, ça n'est absolument pas la même chose. C'est même le contraire.


      • @luna Peut être que la police a autre chose chose à faire que de passer son temps à modérer du virtuel, à commencer par modérer dans la vie réelle ? Sans parler des réels problèmes d'effectifs, sans être pour placer un policier derrière chaque citoyen, la rgpp n'arrange absolument pas les choses, les policiers sont des fonctionnaires eux aussi victimes du libéralisme européen...


      • Luna depuis 3 mois Lien du commentaire

        ◾Je pense que la police 2.0, doit être aussi tout visible dans l'espace public des réseaux , qu'elle l'est dans la rue.
        Elle est le garant de notre sécurité et quand elle n'y est pas c'est l'anarchie qui y règne, comme c'est le cas actuellement.

        ◾Je pense qu'il n'y a pas de différence entre les espaces publiques et que la Police n'a pas à demander d'autorisations supplémentaires pour faire son travail, protéger les mineurs de moins de 15 ans entre autres.

        ◾Je pense que c'est non assistance à personne en danger de regarder sans rien faire, chez la Police encore plus.

        ◾ Je pense que le harcelement, la cyber malveillance, le revenge porn existent d'abord parce que les boureaux ont confiance dans leurs impunités, parce que la Police n'est pas visible dans ces espaces publiques.

        ◾Je pense que la Police doit être visible en patrouillant sur les réseaux.


      • @ Toff Toffinou

        Libéral politiquement et libertaire économiquement... comme Orwell et là il n'y a plus d'opposition insurmontable.
        L'inverse poserait effectivement un problème insurmontable.

        Orwell a même été qualifié d'anarchiste conservateur ce que j'accepte très bien du fait qu'il souhaitait construire une société tenant compte des aspirations humaines les meilleures et les plus profondes tout en inventant un autre rapport à l'autorité.

Articles recommandés