Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Baisse de ventes record: Le marché mondial du smartphone est en crise

Baisse de ventes record: Le marché mondial du smartphone est en crise

Les analystes du marché ont publié les premiers chiffres sur le marché des smartphones au cours du premier trimestre 2020 qui s'avère être le pire trimestre dans l'histoire de l'industrie. De quoi conforter les craintes d'une nouvelle crise du marché. 

Alors que Huawei a consolidé sa position de force sur le marché chinois, lui aussi en crise, au cours du premier trimestre 2020, les choses se présentent mal pour tous les fabricants au niveau global. Le cabinet d'études de marché Strategy Analytics a publié un rapport sur les ventes mondiales de smartphones de janvier à mars 2020.

Selon cette étude, l'industrie a vendu 275 millions d'unités dans le monde, soit une baisse de 17% des ventes par rapport au même trimestre de l'année dernière (330,4 millions d'unités vendues) comme vous pouvez le voir dans l'infographie ci-dessous.

smartphone markt q1 2020
Les chiffres ne mentent pas: seul Xiaomi passe le début de l'année sans pertes / © Strategy Analytics

Baisse des vente: La Pomme ne tombe jamais trop loin de l'arbre

Le leader du marché Samsung a vendu environ 58,3 millions de smartphones dans le monde au cours du premier trimestre 2020 contre 71,8 millions en 2019 sur la même période (Q1 2020). Une baisse de 19% et les plus faibles ventes de Samsung en huit ans, selon les analystes.

Huawei est deux fois plus touchée au niveau mondial. Outre le litige en cours aux États-Unis et l'abandon obligatoire des services de Google qui en résulte, la crise entraine des pertes. Selon le rapport, Huawei a vendu environ 48,5 millions de smartphones au cours du premier trimestre 2020, soit une baisse de 18% par rapport aux 59,1 millions de téléphones portables vendus au cours du même trimestre l'année dernière.

Une baisse prévue par Huawei qui, malgré tout cela, se maintient à la deuxième place mondiale en termes de volume de ventes et de parts de marché, devant Apple et derrière Samsung. Des résultats impressionnants que le géant chinois doit en grande partie à sa domination du marché chinois

En bas du podium des constructeurs, Apple enregistre également une baisse de ses ventes. Toutefois, Cuppertino garde malgré tout la tête hors de l'eau: alors que la société californienne a vendu environ 43,1 millions d'iPhones au cours du premier trimestre 2019, les chiffres sont en baisse de 9%,  soit39,2 millions d'unités vendues au Q1 2020.

Dans le même temps, la part de marché d'Apple passe de 14,3% à 13%. Si Apple limite donc la casse, Xiaomi sort en revanche grandi de cette crise. Le constructeur atteint les 10% de parts de marché au Q1 2020, contre 8,3% l'an dernier à la même période. De quoi conforter sa nouvelle dynamique haut de gamme entamée avec le Mi 10 Pro. 

Xiaomi a vendu autant de smartphones au premier trimestre 2020 qu'en 2019 sur la même période, soit environ 27,5 millions d'unités. Au moins, ça ne bouge pas. Mais l'avenir de l'industrie reste incertain. Ce qui est sûr, c'est que la plupart des fabricants peuvent à nouveau compter sur la majorité de leurs fournisseur et donc sur une reprise de leurs chaînes de productions, interrompues au plus fort du confinement lié au Covid-19.

Cependant, les investissements dans les produits de luxe devraient diminuer de manière significative en 2020 et sur la plupart des marchés. De quoi mettre un sérieux coup d'arrêt aux ventes de flagship? 

Derniers Articles

Articles recommandés

27 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • D'un autre côté, c'est normal après 2 mois de confinement.
    Les boutiques sont fermées, la production est à l'arrêt, faute de combattants sur les chaines de montage et "d'interdiction" de livraison pour Amazon (en tout cas en France).
    Si on compte la période Février-mars sans vente, on peut l'attribuer à de l'attentisme des consommateurs sur les promos qui ne viennent pas. Ou bien on attend les soldes.
    Alors, dire que c'est la crise, c'est un peu gros C'est comme pour les voitures, on peut estimer qu'il y a aura juste un report des achats. Mais si on vend pas pendant 6 mois, oui, on s'alarmer sur l'avenir du secteur.


  • Bob depuis 1 mois Lien du commentaire

    Prix de vente carrément exagéré et injustifiable.


  • Un des problèmes, et ce n'est sûrement pas le seul, c'est que le tarif des smartphones, notamment ceux dits "haut de gamme" mais pas que puisque j'y ajouterais les "milieux de gamme", a considérablement augmenté... A tel point que certains appareils "milieu de gamme" sont parfois au tarif des "haut de gamme" d'il y a 3 ou 4 ans... les salaires de la plupart des gens ne suivent pas.
    Il ne faut donc pas s'étonner que certains clients renouvellent moins souvent leur "joujou"... Je parle surtout pour les marchés occidentaux, là où les marges sont les plus fortes.
    Apple sent sans doute le vent tourner en lançant son SE 2020 même si c'est le second du nom.


    • Bien d'accord 👍 Les salaires, c'est LE problème n°1, surtout en France. Et ça ne touche pas que les smartphones, que dire des loyers et des prix de l'immobilier qui ont explosé en 30 ans, alors que les salaires d'embauche n'ont pas bougé d'un iota ? C'est un monde de fous géré par des incompétents qui se foutent totalement des peuples qu'ils dirigent (au pifomètre de surcroît). Je dis cela en ayant bien conscience des limites de nos dirigeants en matière de prix de l'immobilier, mais quand on veut, on peut. Ils ont juste choisi de laisser faire les choses qui vont dans le sens de leurs amis riches et puissants qui leur assurent leurs places confortables dans les palais de la République...à nos frais.


      • La fascination de l'immobilier par le bourgeois français, c'est une longue histoire démarrée au Second Empire avec le baron Haussmann et ses successeurs et toujours bien vivante malgré les dégâts qu'elle entraîne encore et toujours.


      • C'est vrai, on aurait pas dû laisser le baron Haussmann transformer Paris. Comme ça, la capitale aurait gardé l'allure dégueulasse qu'elle avait encore au début du XIXe et les logements parisiens se vendraient pour une bouchée de pain. Et puis franchement, on n'a pas besoin de l'opéra Garnier (l'opéra c'est un truc de bourges) ni du Parc de Vincennes (les courses hippiques c'est un truc de bourges aussi) ni des millions de touristes qui, chaque année, envahissent la capitale et viennent nous polluer de leurs devises puantes. Non vraiment, le baron Haussmann il a fait que des dégâts 🙄


      • Ta sympathie, une fois de plus, me touche beaucoup...presque autant que ta capacité de comprendre de travers volontairement.
        Je pourrais enchaîner sur les conséquences heureuses que la transformation de Paris a eu pendant la Commune mais j'ai peut-être mieux à faire...

        Cela me donnerait l'occasion de dire du mal de la Gauche de l'époque pour sa responsabilité (partagée certes mais très compatissante) dans le massacre des Parisiens, plus de 20 000 quand même pendant la Semaine Sanglante, pendant que les bons bourgeois négociaient avec les Prussiens "une paix honorable" après la trahison de certains généraux comme Bazaine. C'est vrai que l'alliance des bourgeois et des traîtres à leur propre nation a été très efficace, ils avaient peut-être des "qualités" en commun...

        Thiers l'ordonnateur des massacres était de gauche et a partagé ensuite le pouvoir avec les royalistes, Napoléon avait été élu sur des idées et une liste de gauche avant son coup d'état, un "détail de l'Histoire" probablement pour toi. Jamais mis en avant dans les livres d'Histoire puisque cette Histoire est toujours écrite par les vainqueurs.

        Quant aux conséquences sanitaires on peut encore les "apprécier" aujourd'hui, le nombre de morts pour cause de covid en Région Parisienne est particulièrement éloquent. Tu va me dire, une fois de plus, que je suis à côté de la plaque... Compare avec la mortalité là où n'a pas autant sévi la modernité, l'Afrique par exemple.

        Alors que les dégâts que j'envisageais n'étaient pas de cette ordre mais se rapportait au prix moyen du m² intra-muros aujourd'hui dépassant les 20 000 € est aussi une "belle réussite" dans son genre qui empêche les gens qui travaille sur Paris où ceux qui y loue leur appart de pouvoir rester sur place.


        Ah... ben je crois que le l'ai fait !!
        Tu es tellement "too much" que cela en devient un vrai plaisir et que je n'arrive plus à m'en passer.
        Continue comme cela avec ta morgue habituelle, je n'aurai même pas besoin de te demander d'enlever ton masque (...ce n'est pas très recommandé en ce moment 😂) tu le fais très bien tout seul.


      • Puisque tu prends un réel plaisir à blaguer avec moi, et même que tu n'arrives plus à t'en passer, alors, allons-y pour un petit florilège ...d'autant plus que ton dernier message est un trésor de perles (c'est Antoine qui va être content !)

        " Quant aux conséquences sanitaires on peut encore les "apprécier" aujourd'hui, le nombre de morts pour cause de covid en Région Parisienne est particulièrement éloquent. (...).. Compare avec la mortalité là où n'a pas autant sévi la modernité, l'Afrique par exemple."

        Non, tu n'es pas à coté de la plaque. Si tant de parisiens meurent aujourd'hui du coronavirus, c'est effectivement parce que Napoléon, assisté de son valet Haussmann, a pactisé avec la Gauche moderniste. Concernant l'Afrique, heureusement qu'il y a eu un mouvement de décolonisation, sinon je te dis pas le carnage qu'aurait fait le Covid19 !
        De la même manière, si New York déplore autant de décès liés à la pandémie, c'est parce que c'est une ville gouvernée par des démocrates, des proches de Gérard Collomb, ancien ministre de l'Intérieur sous Macron, dont l'ancêtre,Christophe Colomb (il y avait un 'l' de moins, mais c'est pour mieux cacher la descendance), a conquis l'Amérique dans un élan moderniste dévastateur dont on mesure encore les conséquences aujourd'hui. Comme par hasard .... 😂. D'ailleurs, à New York aussi, le prix du M2 est également prohibitif. Comme par hasard ....😂

        " un "détail de l'Histoire" probablement pour toi. Jamais mis en avant dans les livres d'Histoire puisque cette Histoire est toujours écrite par les vainqueurs."

        Heureusement qu'il y a des vaincus comme toi pour corriger les carences et mensonges des historiens (mais aussi, selon l'humeur du moment, des économistes, des sociologues, des philosophes, des biologistes et astrophysiciens...)
        Ceci dit, tu ne devrais pas t'avouer "vaincu" trop vite, car la grande tendance du moment, illustrée par les Zemmour et compagnie, c'est de favoriser la prise de parole publique de gens qui sont spécialistes de rien, mais qui ouvrent leur gueule sur tout. Ce qui ne les empêche pas de passer (auprès de la masse ignorante) pour de grands érudits, par exemple dès qu'ils se livrent à des discours anti-gauche maquillés en leçons d'Histoire.
        Donc mon conseil : Trouves-toi ton Bolloré pour te faire offrir un plateau télé, et ,avec un peu de chance, toi aussi tu pourras devenir éditorialiste au Figaro et faire régulièrement la Une de Valeurs Actuelles. Tu as tous les atouts pour réussir, l'important c'est d'y croire 😂


      • Je compte les points entre vous 😁 Mais j'avoue que même si l'on est assez loin du sujet des mobiles, j'aime lire vos échanges de qualité et toujours courtois. Cela dit, j'aurais sans doute mieux fait de la fermer au départ, je ne voulais pas provoquer des échanges tendus sur le site, j'essaierai de m'abstenir à l'avenir. Mais bon, une fois le sujet mobile retrouvé, on redevient tous Androidiens, unis comme les doigts de la main. 🖐️😁


      • Tu m'imagines avec un plateau télé mais c'est pas très utile quand on se passe, très bien d'ailleurs et depuis 20 ans tout pile, de télé.

        Ça me laisse un peu de temps justement pour mieux connaître l'Histoire, surtout celle que tu refuses de regarder en face comme avec Gérard Noiriel ou Jean-Clément Martin sur la Révolution Française ou l'Histoire contemporaine et pleinement de Gauche avec un G majuscule. Ou Johann Chapoutot sur l'histoire du nazisme et ses relations ambigües avec le libéralisme économique et pas moins de gauche pour autant, mais pas collabo pour un sou avec un libéralisme économique effréné comme les cédétistes en chef depuis bien longtemps.
        Ou encore Howard Zinn et Eric J. Hobsbawm tout aussi majuscule pour l'Histoire mondiale et tout autant de gauche et sûrement bien trop pour ton cas.

        Et c'est pas Zemmour ou Bolloré qui pourrait y remédier, tes amalgames sont très grossiers, tu te laisses aller... j'oubliais que tu as l'insulte subtile 😂
        Dans ta liste d'historiens, t'as juste oublier Lorant Deutsch et Stéphane Bern aussi médiocres que médiatiques pour tomber aussi bas 😂

        Et quand j'écoute les médias dits de gauche comme Europe 1, par exemple, je n'y entends qu'un fatras de faits tout juste bon pour les "ravis de la crèche" ET les libéraux grand teint toujours prêt à justifier les solutions macroniennes les plus absurdes avec un ton lénifiant digne de "Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil" probablement pour ne pas effrayer la consommatrice et le cadre moyen de moins de 50 ans.

        Quand à la reconnaissance médiatique, je ne vois pas à qui elle pourrait servir sinon à obscurcir la réflexion. Quand on a tant soit peu confiance en ce qu'on lit ou écrit elle semble vraiment inutile et une vraie source de perte de temps. Ta source d'espérance, peut-être ?
        Compliment retourné !

        Aller, bientôt le point Godwin, je le sens arriver...


      • @ Jerome69Paris

        L'union fait la soupe !


      • Ton précédent message m'a fait instinctivement penser à Zemmour, j'y peux rien ! Celui-là, par contre, me fait davantage penser à Coluche, quand il reprend Françoise Sagan et compare la culture à la confiture...Enfin bref, un grand érudit comme toi n'a pas besoin de détails.
        Sauf erreur de ma part, aucun des historiens que tu cites n'a écrit que les décès parisiens du Covid19, c'est la faute à Napoléon, si ? 😂. Tout ça pour dire que c'est très bien de lire, mais il faut prendre garde aux interprétations personnelles et déductions hasardeuses de ce qu'on lit, parce que ça peut vite basculer dans le folklore et le comique involontaire. Je me contentais d'attirer ton attention sur ce risque 😁
        Pour le reste, je veux bien admettre que Stéphane Bern n'est pas un historien ou que les médias de gauche à la Europe 1 colportent beaucoup de conneries. Mais enfin, la gauche médiatique n'a pas le monopole de la connerie télévisuelle. J'ai déjà eu l'occasion de regarder Fox News, c'est juste ahurissant de connerie !! Et, même en France, tapes-toi une matinale de Pascal Praud sur Cnews, tu vas comprendre que la débilité télévisuelle n'est pas monopolisée par les médias de gauche. Donc, à quoi bon insister sur la Gauche en particulier ? Dans chaque camp, ils ont les imbéciles médiatiques qu'ils méritent.


      • @Jerome : On ne peut pas mieux dire 👍. Ceci dit, ne te sens pas trop coupable, parce que si c'est pas toi qui avait allumé l'étincelle qui avait fait déborder le vase, on aurait trouvé quelqu'un d'autre pour qu'il verse la goutte qui met le feu aux poudres 😁.
        Quand on a envie de se marrer, on trouve toujours une bonne occasion de le faire !


      • tout dépend de quel côté on se place.
        les investisseurs immobiliers, pas seulement des riches, comptent sur le revenu des loyers pour vivre.
        Il n'y a qu'à penser aux particuliers qui achète des parts de bureau et qu les entreprises ne paient pas, faute de cash. Idem dans le logement avec les syndic qui les assomment en travaux de rénovation ou de simple entretien.


  • Il y a comme une petite contradiction dans l'article.
    D'un côté, l'auteure fait l'hypothèse d'un "sérieux coup d'arrêt aux ventes de flagship" (ce qui en soi, n'est pas une hypothèse farfelue) et d'un autre côté, on nous dit que cette situation a de quoi, pour Xiaomi, "conforter sa nouvelle dynamique haut de gamme entamée avec le Mi 10 Pro".
    Je pense que cette deuxième affirmation est une erreur.


    • Il me semble que cette dynamique haut de gamme engagée par Xiaomi est en effet trop récente pour que l'on puisse déjà en tirer des conclusions.

      Je suis en tout cas sceptique quant à la dynamique haut de gamme engagée par Xiaomi, l'avenir dira s'il a eu raison. Mais avec la concurrence bien établie dans le haut de gamme, il va falloir que Xiaomi fasse fort pour s'en sortir. Son image de constructeur de smartphones abordables domine encore dans l'esprit des acheteurs de flagships. A moins de proposer quelque chose de vraiment nouveau ou de plus performant que la concurrence, ce qui ne sera pas une mince affaire dans ce domaine, à mon avis Xiaomi va avoir du mal à percer dans le haut de gamme, en tout cas ça risque de lui prendre du temps.


      • Xiaomi a toujours déclaré qu'il se contentait d'une marge de 5 % pour assurer son développement.
        Ce qu'il fallait comprendre, c'est que ce choix stratégique ne pouvait pas durer éternellement, il était là uniquement pour prendre des parts de marché à ses principaux concurrents (mieux établis que lui) mais avec l'espoir non avoué mais bien présent de pouvoir imposer ses prix quand il aurait atteint une taille critique et une notoriété lui permettant d'imposer sa vision et ses tarifs à ses clients... comme le réalise un certain Apple, modèle de réussite de tous les constructeurs encore en devenir.
        Je n'y vois pas de contradiction mais plutôt (la recherche d') un aboutissement. Sera-t-il pour autant couronné de succès ? C'est une chose qui est loin d'être assurée vu la conjoncture actuelle.


      • Xiaomi, Free même combat pour les frères jumeaux de l'industrie, l'un dans les smartphones, l'autre dans les telecom.
        Et viva la Revoluccion 🤪


  • Chacun ses intérêts, si tout cela peut faire baisser les prix des smartphones... 😏 Mais je n'y crois pas trop. Je ne suis vraiment pas inquiet pour les constructeurs, cet objet est devenu trop indispensable et les gens sont trop addicts à leur smartphone pour que les ventes s'effondrent. Ce n'est à mon avis qu'une question de semaines ou de mois avant que les courbes ne remontent.

Montrer tous les commentaires
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition