Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Les 5 plus grands dangers de l'intelligence artificielle

Les 5 plus grands dangers de l'intelligence artificielle

L'intelligence artificielle rend la vie plus facile et plus confortable, ou du moins elle devrait l'être dans de nombreux cas. Cependant, il y a des inconvénients à cela - l'IA comporte de nombreux dangers. Bien sûr, nous n'avons pas à craindre les machines qui nous réduisent en esclavage ou tentent de tous nous tuer, mais dans certains domaines, les risques posés par l'intelligence artificielle sont bien réels.

Perte de contrôle

Le développement d'une nouvelle technologie signifie toujours que les chercheurs, les ingénieurs, les financiers et les autres chefs de file ont le contrôle sur l'orientation à suivre, tout du moins jusqu'à maintenant. La situation de l'intelligence artificielle est quelque peu différente parce qu'elle peut - dans un certain cadre - se développer davantage sans que l'homme n'en détermine son orientation.

L'apprentissage non supervisé, c'est-à-dire un processus d'apprentissage dans lequel l'IA analyse, traite et tire des règles d'un ensemble de données sans aide humaine, est encore très long et erroné. Cependant, la situation actuelle ne durera pas trop longtemps, et il sera alors crucial d'enseigner les limites et les limites de l'IA - et d'espérer qu'elle s'y tiendra.

Chômage

Ne nous leurrons pas : l'intelligence artificielle coûtera des emplois à beaucoup de gens. Il y a des domaines dans lesquels les méthodes d'IA fonctionnent beaucoup mieux que tout ce que les humains peuvent apporter. De nombreuses transactions boursières et bancaires, par exemple, s'exécutent déjà de manière entièrement automatique, sans intervention humaine.

Bien sûr, de nombreuses nouvelles professions émergent dans le domaine de l'intelligence artificielle, probablement même plus que les professions existantes qui seront éliminées par l'intelligence artificielle. Cela aide certaines personnes qui sont sans emploi, mais pas beaucoup à ces premiers stades. La plupart des nouveaux emplois créés par l'IA ont des exigences complètement différentes et souvent plus élevées que celles qui ont été éliminées.

AI robot 05

L'intelligence artificielle supprime des emplois dans certains domaines. © Phonlamai Photo/Shutterstock

L'humanisation des machines

Ce point provient principalement, mais pas exclusivement, des assistants numériques, qui apparaissent partout. Nous parlons à nos appareils, posons des questions, donnons des ordres et obtenons des réponses. Les sociologues voient le danger d'humaniser les dispositifs techniques et les systèmes complexes, et c'est bien réel.

La machine reste toujours une machine, même si Alexa, Cortana ou Siri nous parlent naturellement entre-temps. L'humanisation détruit la distance entre l'homme et la machine et crée une dépendance unilatérale sur le plan émotionnel. Cela peut sembler un peu détaché et abstrait, mais cela peut entraîner des problèmes psychologiques à long terme pour de nombreuses personnes.

Les entreprises déterminent le développement

Les technologies importantes ont besoin de règles et de limites, et c'est peut-être plus important dans l'IA que dans tout autre domaine qui l'a précédée. Avec la vitesse brutale à laquelle l'intelligence artificielle se développe dans les grandes entreprises du monde, les organismes gouvernementaux responsables de ces frontières et de ces règles sont à peine capables de suivre.

Cela signifie que le développement de la technologie peut-être la plus importante au monde est de facto entre les mains d'entreprises privées et à but lucratif. Cela peut s'avérer positif, comme certains projets l'ont montré, mais le risque est grand que les principes éthiques et moraux soient négligés par la recherche du profit.

Répression dans la société

L'intelligence artificielle peut reconnaître les gens en quelques secondes, même dans une grande foule. De plus, il y a des entreprises qui peuvent identifier leurs employés par la façon dont ils déplacent le pointeur de la souris sur un ordinateur, en quelques secondes. Des enregistrements sonores peuvent également être utilisés pour la surveillance, de même que des traces de l'utilisation d'Internet.

Toutes ces données peuvent être recherchées, filtrées et analysées plusieurs fois plus rapidement et plus efficacement que jamais auparavant en utilisant l'apprentissage machine et d'autres méthodes d'IA. Les gouvernements, les despotes et les régimes autoritaires disposent ainsi d'outils beaucoup plus puissants pour contrôler et surveiller leur propre population et la priver dans une certaine mesure de sa liberté.

policeglasses

Comment voyez-vous le développement de l'intelligence artificielle ? Quelles sont vos préoccupations ? Faites-le nous savoir dans les commentaires.

Articles recommandés

16 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • B&M depuis 4 mois Lien du commentaire

    J'imagine que l'utilisation de l'intelligence artificielle, fait rêver " Pôle Emploi " " La CPAM " " La Caf " pour pouvoir mieux nous surveiller !!! Et ainsi réduire les aides financières. ( Quitte à faire installer, dans nos propres habitations, des caméras, payé bien sûr par les contribuables ) .

    De pouvoir choisir et imposer un emploi, géré par " l'intelligence artificiel " sans tenir compte de nos sentiments, de notre vie familiale, de notre passé, car cette " I_A " je suis certain qu'elle n'a aucun sentiment, à part celui de compter les bénéfices, et d'en faire profiter les plus fortunés, ça, nous le savons.

    Oui, dans peut de temps, si nous laissons faire sans réagir, c'est ce qui attend nos chers enfants !!!

    La bête informatique, qui règne sur le monde, et qui vas nous rendre esclave, même si nous avons déjà l'impression de l'être !


  • L'intelligence artificielle rend la vie plus facile et plus confortable. Ah bon !? Y en a pas chez moi et je m'en passe très bien, je ne suis pas demandeur. Quand aux ingénieurs et autres financiers qui en "ont le contrôle", n'oublions pas, les militaires d'abord !, comme l'histoire nous l'a déjà demontrée.


  • Je partage pleinement les craintes des autres internautes ci-dessous, mais d'un autre côté je me demande si un monde géré et administré par des intelligences artificielles ne tournerait pas mieux qu'en étant géré par des marionnettes vénales, arrivistes, corrompues et sous contrôle d'oligarques, comme c'est le cas de nos jours. 😏 Reste la possibilité que ces IA soient programmées pour être elles aussi corrompues. 🤔 Seul espoir alors, que ces IA aient la capacité de penser seules et qu'elles deviennent plus vertueuses que leurs créateurs. Qui vivra verra.


    • Certains transhumanistes pensent ainsi.

      Le développement et la prise de pouvoir d'une intelligence "autre" est, à mon avis, ni la certitude d'un pouvoir sage ni la solution assurée contre les maux que peuvent engendrer les sociétés et les gouvernements humains.

      Nous sommes condamnés à continuer à chercher des solutions moins mauvaises que nos essais précédents et on n'est pas à l'abri d'une bonne surprise non plus !


  • Les IA, je ne vois rien de positif car c'est comme donner naissance à une nouvelle forme de vie selon des critères qui seront programmés par les créateurs. Si les créateurs cachent des codes malveillants ou que les IA se font pirater, le pire est à imaginer.
    Selon moi, la réalité est en train de rattraper la fiction. Et au final, le but reste toujours le même depuis la nuit des temps : LE POUVOIR
    Et qui dit pouvoir dit argent, etc. Donc même en instaurant un revenu universel global ça ne suffira pas à calmer les gens car il y aura toujours des jalousies, l'argent appelle l'argent, la surveillance des IA va générer des suspicions. Bref le monde sera en route vers son auto-destruction. Et ça va tellement vite ces IA que j'ai peur de connaître ca trop rapidement


    • Luna depuis 4 mois Lien du commentaire

      post supprimé


    • Je me doutais de l'âge que tu pouvais avoir, ce commentaire est une confirmation évidente de ta jeunesse qui explique ta naïveté positive (ne le prend pas pour une insulte mais seulement un constat)

      Franchement, je plains toute cette jeunesse d'être aussi manipulée par des bonimenteurs plus soucieux d'accumuler encore plus d'argent et de pouvoir qu'ils peuvent en avoir besoin plutôt que de la soutenir dans leurs positions politiques ou économiques qu'ils détiennent et auxquels ils s'accrochent frénétiquement.

      Le fait de soutenir un fabricant de smartphones (ou d'un OS) en regard des dangers immenses qui continuent de s'accumuler n'a finalement qu'un d'intérêt bien relatif.

      (-7)


      • Tu as raison Louis. Et pourtant, même en étant jeunes, avec tous les moyens technologiques disponibles pour s'informer, on se demande si les naïfs qui restent ne le font pas exprès. Ah bien sûr, s'ils s'informent grâce aux médias mainstream, on comprend mieux leur ignorance de la réalité de notre société. L'une des causes de l'ignorance des naïfs, c'est le manque de temps pour s'informer autrement. Pour quelqu'un qui rentre du boulot le soir, il est plus facile de s'abrutir devant un journal télévisé sans réfléchir, que d'aller fouiner sur le Net pour trouver des informations sur des médias alternatifs et non officiels. Fatigue + manque de temps + paresse intellectuelle = moutons prêts à aller se faire tondre dans l'isoloir. 😏


      • @ Jerome69Paris

        Un des problèmes de la "réception" des infos, c'est le fait que nous soyons tous noyés sous un flot toujours plus envahissant de celles-ci mais dont la qualité est, comme tu l'as bien compris pas souvent à la hauteur des enjeux majeurs de notre époque.

        Bien des chercheurs dans ce domaine sont persuadés que ce flot n'est pas "innocent" mais un moyen de pouvoir masquer ce que les vrais détenteurs de pouvoirs ne voudraient pas voir émerger.

        Le rôle des leaders d'opinion (que j'appelle personnellement les dealers d'opinion sont faits pour cela et sont payés des fortunes pour nous égarer vers des opinions favorables au "système" DES pouvoirs en place.


      • Luna depuis 4 mois Lien du commentaire

        @Louis

        Si tu parles mal de la bouche, la violence va escalader, je préfère me barrer.
        l'Union fait la force, pas l'intelligence.


      • Cacher la réalité est ta solution et promouvoir l'hypocrisie par conséquent, cette solution est bien pire que de révéler les "ficelles" utilisées sciemment par les pouvoirs.

        Un exemple pour te rafraîchir la mémoire : Sarkozy a usé de ce stratagème pour empêcher les journalistes et les citoyens de "voir" les décisions iniques qu'il arrivait à faire passer derrière d'autres mises en avant pour détourner l'attention.

        Les journalistes ont finis par comprendre son manège. Et plus ou moins, Macron s'inspire de cette tactique en saturant l'Assemblée de projets de lois.

        Tu es fâchée avec l'intelligence ? c'est vrai qu'elle se porte mal...

        Du coup, je préfère parler "mal de la bouche", c'est bien moins grossier !


  • Il est urgent d'anticiper l'irruption des applications de l'ia qui va brutalement remplacer presque tous les métiers et jeter à la rue 99 % des gens.
    La "transition" sera un soulèvement insurrectionnel massif si on ne se donne pas maintenant les moyens de profiter du changement plutôt que de se le prendre de face.
    La seule solution qui me vient, est au plus vite d'instaurer un revenu universel confortable pour assurer la paix sociale et se donner le temps et les moyens de repenser en profondeur l'éducation et la formation des enfants pour qu'ils puissent avoir un rôle dans ces nouvelles sociétés.


    • J'aurais vraiment envie de penser que cette solution est viable et d'y apporter mon soutien.

      Mais à mon idée, elle possède un biais cognitif évident quand on creuse un peu la question.

      L'argent que l'état redistribuerait pour ce revenu proviendrait forcément de ceux qui le produisent. Alors je te pose la question comment les producteurs de richesse se mettraient soudainement à partager ce qu'ils ont toujours refuser de faire.

      Je n'ai pas la prétention d'avoir trouver cela tout seul, mais depuis que je l'ai compris, j'ai acquis une certaine méfiance par rapport à cette idée généreuse.

      Les idées politiques généreuses qui ont été développées dans les deux derniers siècles ont trop souvent abouti à des pouvoirs totalitaires catastrophiques pour que je ne sois pas devenu (trop ?) méfiant.

      En plus, penser que l'État soit un contre-pouvoir pour défendre les plus faibles reste une idée de "l'ancien monde" (salut Manu 😉) qui ne fonctionne plus aujourd'hui.

      Désolé de te décevoir...


  • Luna depuis 4 mois Lien du commentaire

    post supprimé


  • Ce qui est annoncé dans cet article loin d'être cataclysmique devrait faire prendre conscience de l'urgence et de l'importance de la situation à la quasi totalité d'entre nous.

    Pourtant nous sentons plus ou moins clairement une difficulté de savoir et de vouloir quoi faire pour enrayer ce processus dangereux car chacun préfère espérer au fond de lui-même voir une issue heureuse se profiler que de transpirer dans une angoisse pesante sur un scénario catastrophique une issue très incertaine.

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition