Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Opinion 6 min de lecture 12 Commentaires

Pixel 2 : les smartphones de Google peuvent-ils devenir de nouvelles références ?

Ça y est, la seconde génération de Google Pixel est enfin prête au départ. Les attentes sont élevées : Google n’a certes pas beaucoup d’efforts à fournir pour contenter le nombre des fans qui lui sont déjà acquis, mais il en faudra plus pour convaincre le grand public. C’est sur les mises à jour et l’identité de ses appareils que Google doit se consacrer.

Mises à jour : Google donne enfin le bon exemple

Sur le plan des mises à jour, Google est traditionnellement derrière son concurrent Apple. En septembre 2013, le fabricant californien présentait son iPhone 5S. Il n’aura fallu que quelques jours pour que la mise à jour iOS 11 soit disponible sur l’appareil. A titre de comparaison, le Nexus 5, présenté en octobre 2013, n’a reçu Android Marshmallow qu’en novembre 2015, et sa dernière mise à jour en octobre 2016 .

androidpit nexus5 problems 14
Le Nexus 5 faisait partie des quelques modèles bon marché lancés par Google. © AndroidPIT

On a déjà beaucoup écrit sur les raisons des problèmes de mises à jour de l’écosystème Android. Mais il semblerait que la situation soit en train de changer, notamment grâce au Project Treble. Il s’agira désormais pour Google, en collaboration avec les fabricants et les fournisseurs, de définir une interface (appelée Vendor Interface) dans laquelle Android pourra accéder aux pilotes systèmes des composants. Ainsi, lors des mises à jour majeures d’Android, le fabricant de matériel n’aura pas à émettre ses propres mises à jour.

Project Treble ne permettra pas, bien entendu, de remédier à certaines incompatibilités matérielles (comme la disponibilité exclusive d'Android Nougat sur les smartphones supportant OpenGL ES 3.0). De telles incompatibilités sont cependant exceptionnelles, et l’interface Vendor devrait garantir les mises à jour d’Android sans avoir besoin de pilotes du constructeur.

google android update flowchart
Du développeur à l’utilisateur : le parcours des mises à jour d'Android. © Google

Avec la seconde génération de smartphones Pixel, Google doit gérer une stratégie de mise à jour plus ambitieuse. Vu le prix des Google Pixel, ils semblent se poser en concurrent des iPhone. Mais afin de pouvoir réellement rivaliser avec les mobiles d’Apple, il faudra que les Pixel puissent garantir un très long cycle de mises à jour, contrairement à la situation actuelle qui voit les anciens smartphones délaissés au fur et à mesure de la sortie de nouveaux modèles.

Il n’y a donc pas d’autres alternatives : afin d’imposer sa gamme Google Pixel, la firme californienne doit mettre en place des périodes de mise à jour plus longues. L’argument selon lequel les smartphones manquent rapidement de puissance pour intégrer les nouvelles mises à jour est peut-être valable dans certains cas, mais ne s’appliquerait clairement pas, par exemple, à un Nexus 5 qui serait toujours capable d’effectuer les tâches de la vie quotidienne en 2017. Pour les fonctionnalités du système d’exploitation Android, nul besoin d’un Snapdragon 835. Les smartphones doivent bénéficier de cycles produits plus longs, ce qui permettrait également de mieux respecter l’environnement.

AndroidPIt google pixel 9899
Google Pixel : un smartphone qui manque d’âme. © AndroidPIT

Google Pixel 2 / Pixel XL 2 : le nouveau Nexus ?

Il y a quelques années, Google se devait d’agir vite : les guerres de brevets étaient en plein essor, et le géant californien en manquait cruellement. C’est pourquoi la firme s’est associée à la division mobile de Motorola pour produire la série Nexus et incorporer ses brevets. Mais cet accord n’a peut-être pas été si fructueux que cela pour Google.

Car depuis le temps, Google a largement montré sa capacité à produire du matériel couronné de succès. Qu’il s’agisse du Chromecast, de Google Home, Google est de plus en plus capable de produire ses propres appareils. Sans compter que le Nexus 5, finalement, a toujours été plus un produit Google que Motorola, avec son système d’exploitation Android stock.

AndroidPIT Nexus family group shot
Quatre Nexus, quatre designs. © ANDROIDPIT

Google arrive donc avec la seconde version du Pixel, et soyez sûr que le test à venir par David Ruddock d’AndroidPolice nous apprendra tout ce qu’il y a à savoir sur les modèles à venir.

Google s’appuiera de plus en plus sur son propre matériel

Que doit fournir la prochaine génération de Google Pixel pour s’imposer sur le marché ? Outre la nouvelle politique de mise à jour déjà mentionnée, la compagnie californienne doit se concentrer sur deux aspects. Premièrement, embaucher de véritables designers qui sauront donner au smartphone un aspect moins primitif. Face à des modèles comme le S8 ou le V30, Google n’a rien à gagner avec un design vieillot et des énormes marges autour de l’écran.

AndroidPIT lgv30 vs note 8 vs s8 vs iphone 7 plus 9060
La concurrence est plus élégante. © AndroidPIT

Google doit également implémenter des fonctionnalités à même d’insuffler une âme à la simplicité du système Android. LG ou Samsung ont réussi, mais beaucoup de fabricants se contentent encore d’une version stock d’Android.

Avec HTC, Google a inclus à ses Pixel la technologie Edge-Sense, à même d’apporter un peu de personnalité à ces appareils. Avec le rachat officialisé la semaine passée, Google met la main sur plus de 2 000 ingénieurs et designers des smartphones dédiées aux téléphones mobiles de HTC. Il sera intéressant pour Google de s’associer à un fabricant qui bénéficie d’une bonne image de marque afin d’insuffler à ses produits la personnalité qui continue de leur manquer.

androidpit google pixel xl 2017 android police
Une vision prometteuse du Pixel XL 2. © Android Police

Google ne sera toutefois pas Apple

La production de matériel par Google devrait continuer, mais l’entreprise ne souhaite pas pour autant copier Apple. En effet, Google compte surtout sur les nombreux réseaux actuellement disponibles. Google Assistant et Google Cloud permettent de lier entre eux toute sorte de périphériques, des smartphones et tablettes aux téléviseurs en passant par les haut-parleurs ou d’autres équipements domestiques. Google a réussi à créer une plateforme attrayante avec ses Google Home et Chromecast, et les développeurs peuvent désormais s’y engouffrer. Le smartphone est l’élément central de cet écosystème domestique, qui permet de contrôler tous les équipements.

AndroidPIT google home 7213
Google Home : le smartphone devient un problème secondaire. © AndroidPIT

Sans son matériel propre, Google ne peut pas promouvoir sa plateforme comme il se doit. Sachant la course aux assistants numériques, Google se doit de doubler Alexa et de proposer un système réellement intéressant.

Mais Google ne devrait pas s’engager comme le fait Apple. La marque à la pomme développe ainsi ses propres puces (comme l’A11 de l’iPhone X), ce qui prend énormément de temps et d’efforts. Google sait qu’il peut compter sur des fabricants comme Qualcomm, et que le Project Treble devrait permettre de rendre viable le recours à du matériel externe.

apple keynote iphone x 40
Google n’est pas Apple. © Apple

Google présentera son avenir cet automne

La sortie du Pixel 2 est certainement un événement dans le monde d’Android. Même si la première version de l’appareil manque pour le moment de personnalité, Google avance dans la bonne direction. La firme américaine devrait faire bien mieux avec le Pixel XL 2, et nous impressionner.

Les changements opérés par Google deviendront visibles dans les années à venir. Assistant personnel, matériel propre, et même, peut-être, bientôt beau à regarder. 2016 aura été pour Google l’année de la transition.

Pour résumer, la garantie de cycles de mises à jour plus longs est une étape indispensable pour le succès des futurs terminaux Android.

Qu’attendez-vous de l’événement Pixel organisé par Google le 4 octobre ? Quelle innovation vous intéresse ? N’hésitez-pas à partager vos attentes avec nous dans les commentaires.

12 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • il faudra que le pixel 2 nous donnent plus que le simple Android stock.
    il faut du chargement sans fil, waterproof, un écran borderless et un coup de peinture au launcher.

    bonus : squeez, double haut parleur.

    ce qui est triste c'est qu'on en avait beaucoup plus sur les Nexus à l'époque qu'aujourd'hui avec le pixel. je me souvient des haut parleurs et du chargement sans fil à l'époque. c'était cher mais justifié par rapport à la concurrence.

    aujourd'hui le pixel est une bouse pour moi. les one plus nous donnait plus pour notre argent.


    • D'après les leaks, tu devrais être enchanté, un nouveau launcher est prévu, il sera waterproof, aura la même fonction d'accès à diverses fonctions par pression des bords du smartphone que le HTC U11, et sera borderless (design inspiré du LG V30 apparemment).
      T'es prêt à sortir le chéquier ?


  • J'aimerais que Google se diversifie. Pas la peine de faire des entrées de gamme où de faire un honor, des milieux sans plus ni moins avec un prix raisonnable. Et j'espère qu'ils utiliseront HTC


    • J'aime pas la politique qui consiste à donner moins que son maximum. Qu'ils gardent le Pixel 1 dans le circuit et que ça devienne le milieu de gamme serait mieux. comme fait Apple. comme ça on a toujours des phones de hautes qualités.


  • Autant les Pixels 2 devraient intégrer des nouveautés logicielles qui devraient les rendre uniques (dans l'univers Android), autant pour l'allongement du cycle de mises à jour d'Android je n'y crois guère, même si ce serait génial. Les Pixels 2 vont être très bons, sans aucun doute, mais, hélas, trop chers.
    Pourtant, Android étant en cours de fusion avec ChromeOS (des fonctionnalité d'Android sont en cours d'ajout à ChromeOS, au delà de l'ajout du Play Store, pour faciliter l'usage des Chromeboks avec un écran tactile, l'arrivée du Pixelbook, l'égal des Microsoft Surface sous ChromeOS [Comment se fait il que vous n'en ayez pas parlé, d'ailleurs ?], et de pléthore de modèles bien moins onéreux d'ici la fin de l'année [annoncés par l'institut IDC il y a quelque 2 mois, qui semblait donc bien informé] en étant une confirmation), Google serait bien inspiré de prendre exemple sur Chrome OS et ses mises à jour assurés pendant 6 ans, même si, sans aller aussi loin, 4 ans suffiraient amplement (combien gardent leur smartphone 4 ans ? une proportion négligeable, sans doute (il faudrait déjà que la batterie, de plus en lus non rechargeable, puisse assurer 4 ans de fonctionnement sans problème ni fléchir)...
    Et il faudrait que Google tape du point et oblige les constructeurs à effecteur les mises à jour pendant ces 4 années (même si cela doit nuire à leur business), mais ça il ne faut pas y compter, Google ayant trop peur que ceux-ci désertent Android et lancent leur propre OS (même si, on l'a vu avec Windows Mobile, BBOS, Tizen, Meego... ce n'est pas une sinécure et l'échec est quasiment assuré).
    J'ai bien peur que les constructeurs qui traînent volontairement des pieds, voire refusent de s'y plier pour plus d'une mise à jour d'Android [et ils sont nombreux :( ] n'en aient rien à faire du Project Treble et n'effectuent pas plus les mises à jour, tout simplement parce qu'ils préfèrent fournir chaque année (voire encore plus rapidement) un nouveau modèle pour engranger des ventes qui sont bien plus rentables (les mises à jour coûtent et ne rapportent rien si ce n'est la reconnaissance des clients, ce dont ils n'ont rien à faire). La seule solution : inclure cette obligation dans la charte que les constructeurs signent pour obtenir la certification.


    • "mais hélas trop cher"

      Grrrr… aligné sur l'iPhone et les Galaxy S, il n'y a aucune raison que Google se prive quand la concurrence est au même prix. Il y aura toujours d'excellents milieux de gamme (OnePlus, Honor…) pour moitié moins cher.


      • Et la réalisation d'un Pixel de milieu de gamme serait une belle occasion d'occuper un peu mieux le terrain que les seuls Pixels HdG qui sont effectivement trop élitistes côté financier.


      • -1, Apple est une marque de luxe, Google s'en rapproche. Montblanc ne serait pas Montblanc s'il faisait des stylos bille en plastique. Il ne faut pas chercher à occuper le plus de terrain possible, c'est une erreur que Samsung a faite.


      • @Rideau

        On pourrait les appeler, au hasard, heu... Nexus ?
        Le plus de terrain possible sûrement pas, mais une réminiscence des Nexus à prix convenable beaucoup sauraient s'en satisfaire.


      • Justement, les Nexus sont morts, incinérés et jetés à la mer.


      • A un moment, il en était question, mais finalement non. Le Pixel 2 devrait peut être être moins cher que le Pixel de l'an dernier, car il aurait sensiblement le même design (peut être à l'exception de la partie vitrée arrière plus petite) que le Pixel 1er du nom. C'est le Pixel XL 2 borderless qui lui devrait être plutôt cher, lui. En tout cas, c'est ce qui est plausible comme scénario. Même si le Pixel 2 non borderless ne sera pas non plus ce qu'on peut appeler " bon marché ", mais espérons que, moins dans les canons du haut de gamme que le 1er pixel, il soit en conséquence moins cher.

Articles recommandés