Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Google Maps pour les drones ? L'appli existe et s'appelle OpenSky !

Google Maps pour les drones ? L'appli existe et s'appelle OpenSky !

Wing, une entreprise qui s'occupe de diverses activités, dont la construction et la livraison de drones, travaille à la mise au point d'un système novateur de contrôle du trafic aérien pour les drones. Il s'appelle OpenSky et a été créé pour aider les pilotes à gérer leurs drones. Hélas, le service est pour le moment uniquement disponible en Australie.

Disponible pour Android et iOS, mais aussi sur le web, OpenSky ressemble exactement à Google Maps, avec la différence qu'il permet aux amateurs et aux entreprises de savoir où et comment survoler le territoire australien. OpenSky est basé sur la technologie que Wing a utilisée en interne pour les opérations de recherche et développement et de livraison des drones, en s'appuyant naturellement sur les services de Google pour construire une vue d'ensemble détaillée de l'environnement environnant, y compris les bâtiments, les routes, les arbres et ainsi de suite.

Les pilotes doivent d'abord préciser s'ils ont l'intention de piloter leur drone sur une base récréative, non commerciale (moins de 2 kg) ou "ReOC", ou au nom de la Civil Aviation Safety Authority en Australie par le biais de la certification.

wing opensky drone app 1
Trouvez facilement où vous pouvez ou ne pouvez pas piloter votre drone. © Wing

En fonction de cela, la carte vous indiquera si vous vous trouvez dans une zone d'interdiction de vol ou si vous devez voler dans certaines conditions en raison de la présence d'urgences, d'événements sportifs ou d'autres dangers dans les environs, sinon un crochet vert sera affiché pour confirmer votre passe. OpenSky a également une liste pratique de paramètres de sécurité à suivre avant de voler et c'est principalement la même liste que celle mise à disposition par les autorités australiennes.

Pour Wing, OpenSky pourrait devenir une plateforme mondiale importante pour gérer le nombre croissant des drones, tant sur le plan privé que commercial. Que pensez-vous de cette idée ?

Via : 9to5Google Source : Wing

Articles recommandés

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition