Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Google : "Ça suffit, Stadia Pro n'est pas le Netflix des jeux !"

Google : "Ça suffit, Stadia Pro n'est pas le Netflix des jeux !"

Google Stadia est l'un des services Google les plus attendus et, comme beaucoup d'autres plates-formes, il disposera d'une version payante. Cependant, celui-ci a été appelé à plusieurs reprises "le Netflix des jeux", mais Google ne veut pas du tout entendre une telle déclaration.

Suite à ces déclarations, le directeur de Stadia, Andrey Doronichev, a rejeté cette notion sur Reddit. Selon l'exécutif, Stadia Pro est plus conforme aux abonnements multijoueurs sur console et n'a rien à voir avec le contenu vidéo en continu.

Pour être clair, Stadia Pro n'est pas le "Netflix des jeux" comme quelqu'un l'a dit plusieurs fois. Il serait plus acceptable de le comparer avec Xbox Live Gold ou Playstation Plus. Les abonnés Pro bénéficient du streaming 4K HDR, du son surround 5.1, de remises exclusives et de l'accès à certains jeux gratuits.
google stadia founders edition
Avez-vous déjà réservé  la Founder's Edition ? © Google

Le directeur clarifie donc la question, mais il reste un problème : comment le catalogue des jeux gratuits sera-t-il géré ? Selon certains, Google ne sortira qu'un seul jeu par mois, mais en se référant à la page officielle de Stadia, l'abonnement Pro permet d'accéder à une "bibliothèque de jeux gratuits en constante expansion" et ajoute que "des jeux gratuits supplémentaires seront lancés régulièrement". En d’autres termes, ce n’est écrit explicitement nulle part qu’un seul sera lancé.

Il est également vrai que ce que Google écrit est très vague. Sony, par exemple, est clair dès le départ sur sa politique : deux jeux PS4 gratuits par mois. Comme pour Microsoft, vous pouvez profiter de deux à quatre jeux par mois pour Xbox.

Qu'attendez-vous de Google Stadia Pro ?

Via : Android Authority Source : 9to5Google

Articles recommandés

7 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Faut arrêter avec ce modèle économique pernicieux où il faut s'abonner à de plus en plus de services pour consommer tout et n'importe quoi sans se poser la question du quand, du combien et surtout du pourquoi. Avant, on pouvait choisir d'acheter ou non un CD audio, de louer ou non un DVD, d'acheter un jeu ou pas et on pouvait avoir la liberté de varier ses dépenses d'un mois à l'autre, ce qui maintenait un semblant de liberté de choix du consommateur. Maintenant, c'est la formule unique pour tout le monde, la dépense contrainte ou pré-engagée qui se substitue de manière croissante à la dépense choisie que l'on peut moduler à sa guise. Et vas-y, X euros par mois pour écouter ta musique via Spotify ou Deezer, Y euros par mois pour regarder tes films et séries via Netflix, Z euros par mois pour jouer à tes jeux sur Stadia, et ces X,Y et Z vont s'ajouter bien sûr aux sommes fixes que tu payes avec la régularité d'un métronome pour régler ton loyer, ton abonnement à l'eau, au gaz, à l'électricité, aux transports en commun, tes impôts à la source (que tu ne peux plus choisir de régler en une, trois ou douze fois) tes multiples forfaits internet, mobile, télévision (avec un bouquet de 500 chaînes qui fait que tu passes plus de temps à fouiner dans les programmes TV qu'à regarder la télé parce qu'il faut bien essayer de rentabiliser l'arnaque mensuelle de la somme prelevee), ton abonnement Office 365, ton abonnement au cloud via Dropbox ou autre...et j'en passe.
    C'est tout le paradoxe du capitalisme monopolistique contemporain: Un système qui continue à faire sa pub en prônant la liberté de choix du consommateur mais qui, pour continuer à croitre, siphonne de plus en plus le budget de ce dernier en substituant des dépenses contraintes aux dépenses choisies...Dans ce système, le consommateur est perçu comme le parfait abruti qu'il faut engager à payer tous les mois une somme fixe, tout en lui agitant sous le nez le mirage d'un pseudo-illimité.
    Je n'attends rien de Stadia !


    • Luna depuis 1 mois Lien du commentaire

      🤔Faut le dire à Apple avec tous ces nouveaux services annoncés sous abonnement et là pas grave, c'est pour obtenir un meilleur contenu sans avoir recours à de la publicité ?


      • Hey fais attention quand tu mets 🤔 au début de ton message, on pourrait croire que t'as réfléchi avant d'écrire ! 😂


    • @ Pardayec

      Que rajouter ?
      Sinon, préciser qu'il faut élever ou transformer les citoyens en consommateurs dociles et pourvu du minimum de réflexion afin de réussir le plus facilement à en faire de "parfaits petits soldats" du système obéissant aux injonctions de "leurs maîtres".

      "La ferme des animaux" de Gorge Orwell adapté au capitalisme en quelque sorte.

      Je ne peux mettre qu'un pouce, c'est dommage 😉

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
[Error]