Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur.

12 min de lecture 49 Commentaires

Toutes les différences entre un écran LCD, TFT, IPS, AMOLED, Retina, a-Si, LTPS et IZGO

Vous avez probablement déjà entendu parler des écrans IPS, des Retina d'Apple, des Super AMOLED de Samsung, et peut-être même d'autres encore. Aujourd'hui, nous vous proposons de découvrir ce qui se cache derrière ces termes et ces technologies. Comme il y a beaucoup de choses à dire, nous allons nous concentrer sur les points relatifs à l'expérience utilisateur.

Remarque : toutes les illustrations affichées à la suite de cet article sont présentées à titre d'exemple, elles ne peuvent en aucun cas être utilisées à des fins de comparaison de qualité entre les différents écrans. Comme vous l'aurez constaté, l'effet moiré, visible sur certaines photographies, est lié à leur mode de prise de vue.

Accès rapide

La fabrication des écrans

Avant de commencer

Il faut bien distinguer les différentes technologies d'affichage (AMOLED, LCD etc) des technologies portant sur la fabrication de l'écran (a-Si, LTPS, IZGO...).

Il existe plusieurs matériaux de fabrication. Sur les écrans LCD, le silicium est sans nul doute le plus utilisé, soit sous sa forme amorphe (a-Si) ou polycristalline (LTPS). La forme amorphe est pratique sur les faibles définitions mais aujourd'hui les smartphones utilisent au minimum du HD. De plus, avec les écrans AMOLED, la a-Si ne fait pas bon ménage car elle implique une plus grosse charge d'électricité sur les transistors.

Afin de régler ce problème, il a fallu développer de nouvelles technologies. C'est ainsi qu'est apparu la dalle LTPS que l'on trouve derrière la plupart des flagships, autant ceux qui ont écran LCD que ceux qui ont un écran AMOLED.

Autrement dit, les technologies basées sur le silicium sont les plus utilisées sur les smartphones. Ceci dit, Sharp travaille sur une autre technologie qui, précisons-le, intéresse également LG et Samsung. Il s'agit d'IGZO, chaque lettre du nom représentant la lettre initiale des composants : Indium, Gallium, Zinc, Oxyde. Nous retrouvons IGZO dans les écrans à cristaux liquides (LCD) et les papiers électroniques. En résumé, cette technologie est plus avantageuse que celles basées sur le silicium car elle permet une plus faible consommation d'énergie et une meilleure définition.

Elle est encore peu répandue pour le moment, nous pourrions bien la retrouver un jour sur tous les appareils haut de gamme.

Quelles différences entre LCD, TFT, IPS, AMOLED et Retina ?

L'écran est devenu un point fondamental dans la vie de tous les jours. Aujourd'hui encore, il représentait l'un des principaux argument de vente et nombreux sont ceux qui s'intéressent aujourd'hui à la technologie d'écran utilisée sur leur téléphone. Si vous êtes passé à côté, le Xperia Z Premium possède une définition d'écran Ultra-HD/4K (2160 x 3840 pixels). 

Androidpit Xperia Z5 Premium 9
Le Xperia Z5 possède un écran IPS-LCD en Full-HD (1080 par 1920 pixels), et il lui suffit largement. © ANDROIDPIT

De plus en plus adopté par les terminaux mobiles, la définition Quad-HD/2K (1440 par 2560 pixels ou 1600 par 2560 pixels, en fonction des écrans) a longtemps fait débat. Il s'agit surtout de la définition standard du haut de gamme, à l'heure où certaines marques continuent d'exploiter des dalles Full-HD (1080 par 1920 pixels). Pourquoi ? Plus la définition est basse et moins la consommation d'énergie est importante, permettant alors de profiter d'une meilleure autonomie.

Pour évaluer la qualité d'affichage des écrans d'un appareil mobile ; que ce soit un smartphone ou une tablette, il faut généralement observer ses contrastes, ses couleurs et ses angles de vision, là où la taille, la définition et la densité des pixels viennent en second, avec éventuellement une technologie en plus comme une protection native.

Différences entre « définition » et « résolution »

Pour évaluer la finesse d'affichage d'un écran, il est question de définition et de résolution. Pour comprendre la différence entre ces deux points fondamentaux, en termes de graphisme, je vous propose de lire les explications de ces deux termes (qui proviennent directement du dictionnaire) :

  • La définition d'un écran est le nombre de pixels que celui-ci est capable d'afficher. Elle s'exprime alors en nombre de points (pixels) horizontaux et verticaux.
  • La résolution est une mesure de la finesse des détails d'une image ou d'un écran, pour une dimension donnée. Elle s'exprime en pixels par pouce (ppp) ou pixels-per-inch (ppi) dans le jargon anglais.

En d'autres termes, nous allons alors comparer la définition d'écran par rapport à sa taille pour s'intéresser à sa résolution afin de connaître la précision d'affichage d'un téléphone mobile Android ou d'un autre appareil mobile.

Partant de là, vous aurez alors compris que si deux smartphones ont des écrans de tailles différentes, mais des définitions similaires, alors la résolution n'est pas la même puisque la densité de pixels varie d'une dalle à l'autre.

definition ecran taille wikipedia
Voici un aperçu des définitions d'écran fréquemment employée sur les appareils mobiles ou non, les définition Full-HD (1080 x 1920 pixels) et Quad-HD (1440/1600 x 2560) pixels sont les plus utilisées à l'heure actuelle. © XXV / Wikimedia Commons

Pourquoi ce débat autour de la Q-HD/qHD ?

Depuis maintenant quelques années, il existe un amalgame entre la Q-HD et qHD. Pour être honnête avec vous, ce n'est pas du tout la même chose. En suivant la chronologie du temps, la définition qHD - qui représente une définition de 540 x 960 - a été la première à être introduite sur le marché, tandis que la Q-HD, de son nom complet Quad-HD et/ou commercial 2K (1440 ou 1600 x 2560), est arrivée après la Full-HD (1080 x 1920).

TFT, LCD, IPS...

Pour ouvrir cette partie, il faut déjà savoir que la technologie LCD est à l'opposé de l'AMOLED. En plus clair, elle se divise en deux catégories : TFT et IPS. La deuxième technologie étant une évolution de la première, il est donc plus probable de la retrouver sur des produits récents et/ou plus hauts de gamme, là où la seconde - moins coûteuse - est plus susceptible d'être adoptée sur des produits à moindre coût et souvent de moins bonne qualité. À quel niveau ? Généralement, la qualité est affectée dans tous les coins, comme les angles de vision, les couleurs et les contrastes.

« TFT + LCD » signifie « Thin Film Transistor Liquid Crystal Display », en français « écran doté d'un affichage à cristaux liquides » en gros. Pour ce type d'écran, le principal avantage est son coût de production qui est relativement bas, là où son point faible est sa consommation excessive d'énergie, impactant alors l'autonomie des appareils mobiles. Plus la surface de la dalle à afficher est grande et plus elle est consommatrice, du fait qu'elle dépend d'un rétroéclairage indépendant pour illuminer l'écran, à la différence d'un AMOLED où chaque pixel est une LED.

Pour déceler la technologie d'écran d'un smartphone, d'une tablette ou d'un autre appareil, il suffit généralement de regarder les caractéristiques techniques de l'appareil. S'il est seulement mentionné « LCD » sans rien devant ou derrière, cela veut dire qu'il s'agit d'une dalle de type « TFT-LCD », sinon IPS est systématiquement indiqué.

ips lcd vs super amoled vs tft lcd
Voici un entraperçu des différences entre plusieurs technologies d'écran. © MobileArena

Retina (d'Apple ?)

Développé en 1998, le concept des écrans Retina est né du géant IBM, sans que le nom n'y soit associé. En lui-même, le terme ne repose sur aucune caractéristique particulière, si c'est une très forte résolution, qui est censée dépasser ce que l'œil humain peut distinguer à une distance donnée. Si nous associons ce type d'écran aux produits d'Apple ; dont la marque exploite même le terme pour nommer une de ces gammes d'ordinateurs portables, c'est principalement en raison de l'effort marketing qui a été fait par Apple depuis l'iPhone 4, premier smartphone doté d'un écran Retina. Cela dit, le Retina n'a rien à envier à l'IPS-LCD puisqu'il s'agit du même, sauf son appellation qui varie. La légende qui voudrait que l'écran Retina dépasse en précision ce que l'œil humain est en capacité de percevoir a largement été remise en question ces dernières années. 

OLED, AMOLED, Super AMOLED

Provenant de l'OLED, la technologie AMOLED est - elle-même - un dérivé du TFT. L'OLED n'est pas employé sur les smartphones et les tablettes, du fait qu'il se montre très énergivore. Ici, nous allons nous concentrer sur l'AMOLED.

En quelques mots, le principe des AMOLED né de l'association d'une matrice active et d'une dalle OLED. La matrice active est en fait une façon d'envoyer l'information électrique à afficher indépendant pour chaque pixel. De plus, les cristaux liquides sont remplacés par des LED qui produisent elles-mêmes de la lumière. Contrairement aux LCD, ils ne réclament pas de rétroéclairage, en plus d'offrir quelques autres avantages comme le gain de place (puisqu'il y a une couche en moins), contraste infini et économie d'énergie, notamment avec les noirs. Les pixels sont considérés comme éteints, ce qui veut dire qu'ils ne sont pas alimentés en énergie. Pour mettre le cerise sur le gâteau, l'AMOLED offre également un temps de réponse très court, inférieur à 0,1 ms, ce qui se traduit par l'absence de rémanence (le fameux effet « fantôme ») et une plus grande fluidité dans les jeux vidéos, à titre d'exemple.

AndroidPIT Samsung Galaxy S8plus 2071
Une dalle AMOLED (le Galaxy S8 ici) offre une meilleure visibilité lorsque la luminosité est réglée au maximum © AndroidPIT

AMOLED vs Super AMOLED

Le Super AMOLED est une dénomination commerciale qu'a donné Samsung à ses écrans AMOLED, incluant pour la série des smartphones Galaxy. En soi, le Super AMOLED est une évolution de l'AMOLED qui intègre la partie tactile à même la dalle, mais pas au-dessus, permettant alors d'atteindre un niveau de finesse plus grand. Sur le papier comme dans la réalité, il est censé surpasser l'AMOLED par sa luminosité et sa consommation d'énergie.

AMOLED : est-ce le meilleur pour l'autonomie ?

Dans la pratique, oui, et à condition que l'optimisation logicielle de la marque soit en marge derrière. Mais, partant du fait que l'absence de rétroéclairage permet de réduire la consommation en énergie, notamment lorsque l'écran affiche une dominante noire, nous pouvons alors bien dire que la technologie Super AMOLED est la moins consommatrice de toutes dans la mobilité. Partant du fait qu'ils sont noirs et donc éteints, vous conviendrez alors que ces dits pixels sont alors non consommateurs sur la batterie. Cela ne changera peut-être pas l'autonomie de manière drastique, mais cela peut aider à finir la journée. De plus, le fait de privilégier une interface et des éléments d'affichage en noir (fond d'écran, applications, etc) ne peut aider qu'à produire une autonomie plus endurante. Cet argument est uniquement valable pour un écran en technologie AMOLED, mais pour un écran en technologie LCD.

androidpit FR oneplus3 theme
OnePlus offre un thème noir pour profiter de son écran noir. © AndroidPIT

IPS, AMOLED, Retina : lequel est le meilleur ?

Comme nous avons pu le voir, le terme « Retina » ne désigne pas une technologie puisque les écrans de l'iPhone - par exemple - sont en réalité des écrans IPS fabriqués par LG. Pour la petite histoire, Samsung a déjà construit des écrans pour Apple, mais ils étaient à destination de ses iPad. Entre AMOLED et IPS, c'est surtout une question de goûts et de couleurs puisque l'IPS-LCD sera plus proche de la réalité, là où l'AMOLED est réputé pour afficher des couleurs plus fantaisistes qui ne sont pas en marge de la réalité, même si l'écart s'aminci avec les années.

Si nous nous basons sur la densité d'affichage, la précision de l'écran Retina de l'iPhone 5s est actuellement bien en dessous, et même complètement dépassée par les smartphones Android actuels, même du milieu de gamme. Bien entendu, c'est plus compliqué que cela puisque les technologies employées, les brevets d'Apple et les choix faits lors de la conception des écrans font une grosse différence pour l'utilisateur au final. Par exemple, Apple prend en compte le PPD (pixels-per-degree), dont le terme francisé veut tout simplement dire « Pixel Par Degré ».

Lors de la Keynote de l'iPhone 4, Steve Jobs, ancien PDG d'Apple, avait même expliqué la philosophie de la marque. Si on part du principe que les yeux sont à environ 25 centimètres de l'écran, une résolution d'écran de l'ordre de 300 pixels par pouce est suffisante, enfin c'est que diraient des calculs prenant en compte le degré d'orientation des pixels et le nombre de pixels couverts par un triangle très pointu. En résumé, Apple ne calcule pas la précision d'un écran de la même manière, c'est vrai, mais les écrans de la marque ne sont pas pour autant les meilleurs à ce jour.

Tout ça pour vous faire comprendre quelque chose de fondamental : les données techniques sont importantes lorsque vous comparez deux écrans de smartphones. Une définition de 1080 par 1920 pixels donne un affichage plus précis qu'une définition en 720 par 1280 pixels. En revanche, il est plus difficile de se faire une idée de la qualité d'affichage des couleurs, l'optimisation du contraste et de luminosité sur le papier. Ne tombez pas dans le panneau du refrain marketing... Analysez par vous-même, demandez l'avis d'autres et d'experts dans la vie réelle ou virtuelle.

AndroidPIT Samsung Galaxy S8 2040
Les angles de vision produits par un écran IPS-LCD de gauche sont moins ouverts que ceux du Galaxy S8 (Super AMOLED) de droite. Cela dit, l'IPS-LCD se montre plus visible en plein soleil. © AndroidPIT

Entre AMOLED et LCD, la différence est un peu comme entre un écran doux et mat, le LCD et un écran très brillant et parfois saturé, là où l'AMOLED affiche des couleurs plus criardes. Après, c'est qu'une question de préférences.

Qu'est-ce que vous préférez ?
51 partages

Les commentaires préférés des lecteurs

  • Quentin Ducreux L. 20 juin 2014

    Tu as raison, j'ai ajouté des précisions. Plus précisemment : le Super AMOLED est un terme utilisé par Samsung et HTC notamment, qui désigne une dalle AMOLED améliorée. Ça ne se résume pas à l'intégration de la partie tactile dans la dalle AMOLED.

    Pour ce qui est de l'OLED, il est dérivé du TFT dans le sens ou pour sa construction, il faut commencer par assembler une dalle TFT pour alimenter l'OLED.

49 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Alban depuis 2 mois Lien du commentaire

    Personne ne parle du plus GROS DÉFAUT des écrans LCD et TFT : les tâches blanches lumineuses et la fragilité à la pression ! Un vrai fléau. Neuf, ces écrans sont tellement sensibles à l'humidité (air, doigts mouillés ??) Et moisissures que de petites tâches disparates lumineuses finissent tôt ou tard par faire leur apparition. À partir de 250€ le phone c'est abuser.... Passé chez Samsung avec le S7 j'ai retrouvé cette fiabilité exceptionnelle (et attendu par tout utilisateur) de l'Amoled/Super amoled.
    Puis niveau rendu et finesse j'ai finalement jamais trouvé mieux. Ces écrans avec un film de protection mat rappelent grave les liseuses mais en plus solide. Les noirs sont profonds et pour lire c'est confortable. Quant aux couleurs réputées criardes, aujourd'hui on peut modifier la tonalité puis on se fait à tout. Le QHD j'utilise jamais par économie de batterie.


  • Mango depuis 2 mois Lien du commentaire

    Je ne vais pas envenimer l'histoire, je veux simplement ajouter:
    LCD, c'est bien mais l'Oled (Amoled, Super Amoled ou autres superlatifs), c'est mieux. Techniquement et visuellement! Le problème de justesse des couleurs est résolu, il y a bien longtemps sur les écrans Samsung de ce type.
    Et, si ce n'était pas le cas avec vous, avec android 7, on a la possibilité de régler les couleurs manuellement avec l'aide d'une sonde colorimétrique.
    En plus, Firefox permet d'avoir des vraies couleurs pour la navigation.Il gère les profiles ICC.
    Pour bien paramétrer Firefox,
    il faut activer le paramètre "gfx.color_management.enablev4".
    Tapez "about:config" dans la barre d'adresse de Firefox,
    passez outre l'avertissement, scrollez, jusqu'au paramètre "gfx.color_management.enablev4" et,
    double-cliquez sur son nom. Il passera alors d'inactif à actif.


  • Je n'ai pas voté car je ne sais pas ce que je préfère. Nous avons IPad Air, zenfone 2 laser, Galaxy S6 et S7, Galaxy tab 2, Honor 7, Ulefone Power... et chacun a des avantages et inconvénients.

    Mon préféré est cependant l'écran du zenfone ze500kl : les couleurs sont fidèles à la réalité sur les photos, d'un autre côté pour les images les couleurs sont vives, éclatantes, absolument pas fantaisistes, enfin les angles de vision sont parfaits.

    L'écran des Galaxy S6 et S7 sont bluffants dès qu'on les voit : on a une impression de finesse et d'immersion extraordinaire. MAIS les blancs ne sont pas blancs. Dommage !

    La Galaxy tab S2 est superbe, réaliste MAIS l'écran vire au vert-bleu dès qu'on est plus parfaitement en face, frustrant !!!! Surtout que la tab s2 offre des performances époustouflantes pour le visionnage de vidéos, c'est un réel plaisir.

    L'écran du Ulefone power est beau, offre des couleurs fidèles, réalistes. Les angles de vision sont nickel. CEPENDANT il manque de contraste et les noirs ne sont PAS noirs mais gris très foncés. C'est le seul défaut et ce n'est pas un petit défaut quand on regarde un film qui se passe dans le noir. Sinon quel magnifique écran !

    Je finirai avec l'iPad air qui est à mon sens le moins sensationnel mais le plus reposant. Il manque de contraste, les couleurs sont fades et sans aucune saveur. La résolution est clairement insuffisante. Dès que l'on est plus en face les bords et les coins de l'écran s'assombrissent tristement. La lecture est moins aisée que sur le simple écran du Galaxy S6, la faute à une absence de contraste venant gâcher la lecture. CEPENDANT on a l'impression d'avoir une liseuse, c'est calme et reposant. Pour les vidéos c'est le moins bon à cause des couleurs fades, de la résolution insuffisante combinée à un contraste quasi inexistant. C'est pas la fête mais ça va quand même, ça passe pour lire un peu et aller sur le web.
    Je comprends mieux certaines choses et réalise qu'aucun écran n'est franchement supérieur aux autres de nos jours. À part peut-être les écrans Sharp auxquels je n'ai pas encore goûté.
    Encore merci !


  • Excellent article. Technique, objectif et humain. Merci beaucoup.


  • j'ai un samsung j7 prime avec un ecran lcd tft mais je ne vois q'il ya une grande difference je l"utilise chaque jour sans probleme un ecran full hd reste un full hd que ce soit lcd ou amoled


    • Mango depuis 5 mois Lien du commentaire

      Full HD c'est Full HD au nombre de pixels, cependant l'Amoled ou l'Oled nous ramène un Noir infini et un Contraste presque infini. Et çà, çà se voit à l’œil, crois-moi.
      Il fut un temps ou l'Amoled manquait de luminosité ou virait au jaune en vieillissant, comme sur certains Note 1, que j'ai d'ailleurs. Les derniers écrans sont bien mieux au niveau luminosité et vieillissement. Il semblerait que sur les images persistantes, certains de ces écrans restent marqués. Je n'ai jamais eu à souffrir de ce problème sur mes Notes 1 et 4.


  • Mango depuis 8 mois Lien du commentaire

    Cette article m'a vraiment plu et apporté quelque chose. Cependant, il est visible qu'un écran Amoled est supérieur technologiquement à l'Ips ou toute autre technologie d'affichage même à l'époque qu'a été écrit cette article. J'espère que l'auteur a eu le courage de se remettre en question.
    Il écrit lui-même que chaque pixel est représenté par une source lumineuse, géré par un système matriciel, donc bien plus performant que la barre de led (edge) où la répartition de la lumière du rétro-éclairage n'est pas optimum par le principe même, utilisé. Sans parler de densité de pixels/pouce ou de noir profond etc...
    D'ailleurs, à l'heure actuelle, on sait qu'Apple a fait le bon choix en attendant mieux.


  • Rétina n'est pas un type d'écran c'est juste l'appellation commerciale des écrans Apple dotés d'une dale IPS (Idem pour le "Infinity Display" de Samsung qui n'est en fait qu'un Super AMOLED).


  • Qu'est ce que l'auteur de l'article veut dire ?
    "Cet argument est uniquement valable pour un écran en technologie AMOLED, mais pour un écran en technologie LCD."


  • Jules 11 oct. 2016 Lien du commentaire

    Très bon article ! BRAVO TONY
    Je souhaiterais voir beaucoup plus d'articles comme ça sur androidpit


  • Je suis étonné qu'il n'y a plus de grincheux qui s'expriment, de là à le regretter, je n'irai pas jusque là, heureusement. Un sujet consensuel ?


  • Détenteur d'un S5 et d'un Note4, je viens de faire l'acquisition d'un téléviseur OLED et là il n'y a pas photo c'est bien ce qui se fait de mieux, c'est bluffant ... pour l'instant !


  • je prefere le super amoled pour le noir intense mais le ips pour le reste couleur moin criarde plus fidel a la réalité et mieu en luminosité exterieure ayant le g3 je trouve l angle de vision tres exellant dans tout les angles je peut nettement voir ce qu il y a sur le tel sans probleme les photo montrer en angle de vision son d un ridicul pour le g 3 et ne reflete pas la réalité


    • Jules 17 mars 2016 Lien du commentaire

      C'est vrai que le noir intense est a privilégier lol.
      Tu ne fais que des photos de pièces sombres?


      • je parlai des photo d angle de vision present dans l article pas des photo que moi je peut faire avec.le noir de l amoled meilleur pour la batterie suivant ce qu il y a d affiché sur le tel et plus jolie visuellement c juste sa l ac=ventage sinon l ips est mieu car plus proche des couleur reel


    • Mango depuis 8 mois Lien du commentaire

      Le seul inconvénient du super amoled, il est mal calibré. Et la cause est en parti à android qui ne laisse pas la main sur la gestion de couleurs. Le dernier android va améliorer les choses mais pour les autres versions, il va falloir mettre la main à la pâte et proposer quelque chose de viable pour tous. Afin d'arrêté d'avoir des couleurs non fidèles sur nos smartphones, au prix qu'on les paye. Quoique les derniers flagships sont mieux soignés, de ce côté. Il faut une luminosité de 400 cd/m2 env. pour voir en plein soleil. Je voyais à peine avec mon N7000 qui était, semble-t-il le plus lumineux de l'époque. Je vérifie, "NoteBookCheck.biz donnait une valeur moyenne mesurée de 344 cd/m2, l'Ipad était au-dessus avec 369 cd/m2. L'homogénéité de la dalle n'était pas terrible non plus, au vue des mesures du site. Eu égard de la technologie utilisée, les écarts auraient dû être minimes.
      J'espère que c'est bien mieux maintenant. Il y a des choses à prendre en compte lorsqu'on doit faire un choix: la luminosité et l'homogénéité de la dalle, la colorimétrie qui a trait à la justesse des couleurs; et puis vient tout le reste : la définition...


  • BHM 14 mars 2016 Lien du commentaire

    j'ai un super amoled à mon avis le problème de cet écran c'est qu'il est inexploitable sous le soleil


  • Bonjour, OK article passionnant mais tous cela permet surtout a des marques comma Apple ou Samsung de vendrent leur smartphone et tablette a des prix indessant ! Faut arrêtez avec la courses au toujours mieux et en notre oeil a ces limites il vont nous sortir quoi on ne pourra plus voir la différence !!!! En terme de qualité visuel, la 3d sur smartphone!!!


  • pour la par c AMOLED pur le Super Amoled etant trop clsir LCD/ips LCD n'est pst très recommande pour les personne soufrant Astigmatisme j ai eu un IPS LCD et j ai pas aime ca j
    aime le vrai AMoled pur . le LCD me donne mal aux yeux et a la tete, a Quend du vrai AMOLED

Montrer tous les commentaires

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations