Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

5 min de lecture 15 Commentaires

5 raisons pour lesquelles je choisis toujours un processeur Qualcomm

Le cœur de nos dispositifs Android est en grande partie ce qui anime notre vie numérique, nos communications avec les autres, et l’outil avec lequel nous gérons une partie de notre vie. Le processeur de votre smartphone conditionne indirectement tous ces aspects, qui peuvent même parvenir à nous rendre anxieux s’ils ne fonctionnent pas bien. Pour cette raison, je pense qu’au moment de choisir un nouveau smartphone, il est important de s'intéresser au processeur.

Pour les dispositifs Android, il existe deux fabricants dédiés aux processeurs, et parmi certains fabricants de smartphones, certains produisent également leurs propres processeurs. Il est donc possible d’avoir un smartphone avec un processeur de l’une de ces marques : Qualcomm, Mediatek, Nvidia, Exynos (Samsung), Kirin (Huawei/Honor).

samsung galaxy s8 s7 edge comparion 04
Samsung inclut toujours des processeurs Qualcomm et Exynos en fonction du marché. © AndroidPIT

A l’heure actuelle, tous les processeurs de n’importe quelle de ces marques offrent de bonnes performances, et dans les dispositifs moyen et haut de gamme, il est difficile de se tromper. Mais si vous cherchez un dispositif qui pourra durer quelques années, ce sont les détails qui feront la différence. Voici cinq raisons pour lesquelles je pense qu’un dispositif avec un processeur Qualcomm offre une meilleure expérience :

1. Mises à jour officielles plus rapides

Cela dépend en grande partie du fabricant du smartphone et de sa surcouche constructeur. Mais ce qui est indiscutable est que Qualcomm met à jour les contrôleurs de ses processeurs pour les nouvelles versions d’Android bien avant la concurrence. De plus, il met généralement à jour les contrôleurs de ses processeurs pour davantage de versions d’Android.

L’utilisateur obtient donc des mises à jour plus rapides et plus nombreuses. Si vous possédez un dispositif avec un processeur Qualcomm, et si le fabricant se préoccupe des mises à jour, vous pouvez avoir un dispositif mis à jour pendant plus de deux ans.

system up to date
Un smartphone avec un processeur Qualcomm est généralement mis à jour plus rapidement. © AndroidPIT

2. Mises à jour non officielles

Pour presque tous les modèles de téléphones tournant sous Android, les fabricants cessent de les mettre à jour après deux ans de vie. Dans de nombreux cas, c’est vraiment dommage, mais la communauté n’oublie jamais les bons dispositifs et il y a toujours quelqu’un d’altruiste qui tente de rendre la dernière version d'Android disponible sur ces dispositifs.

Mais pour pouvoir développer une ROM Custom, il est nécessaire d’avoir une série de contrôleurs pour le hardware et ainsi pouvoir compiler une ROM. Dans la majorité des cas, ces contrôleurs ne sont pas libres. En conséquence, personne ne peut concocter une ROM sans les contrôleurs pour la version d’Android destinée à être installé sur le dispositif.

A cet égard, la politique de Qualcomm est exemplaire. Le code qui contrôle ses processeurs, GPU et autre puces qu’il fabrique, et qui sont inclus dans les smartphones, est rendu Open Source à travers de Code Aurora. Ainsi, n’importe qui, et pas seulement les fabricants, peut créer un système d'exploitation pour des dispositifs avec des processeurs Qualcomm avec la dernière version d’Android.

AndroidPIT Moto G Nougat 1590
La communauté aime Qualcomm. © ANDROIDPIT

Un bon exemple est le Moto G, sa première version, qui bientôt presque quatre ans après son lancement est disponible avec Android 7.7.1 Nougat grâce à Lineage OS. A l'opposé, il y a le Xiaomi Redmi Note 3. Ce dispositif est techniquement meilleur, mais il continue de tourner sous Android 5.0.2 Lollipop, qui était déjà obsolète lorsqu’il est sorti, et après deux mises à jour majeures, il n’y a pas de nouvelle version d’Android disponible pour ce dispositif.

3. Très bonnes performances

Ce point peut générer du débat selon les processeurs que l’on achète. Qualcomm a également eu des processeurs qui n’ont pas eu les performances attendues, comme le fameux Snapdragon 810 avec ses problèmes de surchauffe. Personnellement, je pense que c’est l’exception qui confirme la règle.

Dans les processeurs haut de gamme, il n’y a aucun doute que les processeurs de Qualcomm offrent de meilleures performances. Deux exemples sont le 820 et le 821. Dans le moyen-haut de gamme, il a même commencé à introduire la technologie de gravure en 14 nanomètres avec le Snapdragon 626 (pour le moment seulement disponible dans le haut de gamme), qui équipera les nouveaux BQ Aquaris X et X Pro.

AndroidPIT qualcomm snapdragon 835 benchmark event 2
Qualcomm est généralement le roi des benchmarks. © AndroidPIT

4. Connexions plus rapides

Généralement, les vitesses des connexions data avec les processeurs de Qualcomm sont plus élevées que celles de la majeure partie des processeurs concurrents. La vitesse LTE est la pièce fondamentale d’un smartphone, étant donné qu’il lui confère cette mobilité sur Internet qui, en fin de compte, est l'objectif de n’importe quel dispositif portable.

Pour citer un exemple, le Mediatek Helio X20 inclut LTE Cat 6, pendant que son plus proche équivalent, le Snapdragon 820, dispose déjà de la connectivité LTE Cat 12, qui est bien plus rapide.

5. Recharge rapide

Qualcomm ne fabrique pas seulement des processeurs, mais produit également une grande quantité de puces pour la connectivité et la recharge. Sa technologie Quick Charge (qui se prépare pour sa quatrième génération) est très connue, et sera disponible avec le Snapdragon 835.

Y a-t-il des inconvénients ?

Le seul point négatif qui me vient à l’esprit au moment de choisir un dispositif qui intègre un processeur Qualcomm concerne le prix. Généralement, les processeurs de Qualcomm sont légèrement plus chers, et le prix final du dispositif se voit donc lui aussi affecté. Pour sa défense, je dirais que c’est comme investir dans davantage de tranquillité.

Qu’en pensez-vous ? Préférez-vous vous aussi les processeurs Qualcomm ou vous avez d’autres priorités ?

15 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • même problème pour les roms custom sur mon galaxy note 4 avec processeur exynos
    sans compter que le snapdragon etait disponible a priori plus fréquemment pour l'Europe.
    Rue du Commerce m'a bien eu sur ce coup là ! personne sur les forums ne connaissait Exynos.
    ça s'est un peu calmé depuis.


  • J'ai un S400 sur Windows Phone oups et les performances sont assez honnêtes, cependant j'ai une préférence pour les Exynos


  • Que diriez vous si demain chacun paie pour avoir son processeur perso qui ne ressemble pas à celui du voisin?


  • Merci pour Luis pour cet article très instructif. J'ai attendu bien longtemps Lollipop sur Galaxy S5 G900F, mais maintenant les maj OTA pour Marshmallow se succèdent à un train d'enfer.
    Content d'avoir un Dragon dans le moteur.


  • j'ai un Samsung s5 octacores avec un processeur maison mais je n'ai pas de soucis quand à ma connection internet ni à la surchauffe et même pour les mises à jours système c'est cool


  • c'est vrai que j'ai un Snapdragon dans mon tel (un 808) ainsi que dans la montre (400) et c'est pas mal :) (nexus 5x et Huawei watch)


  • J'ai un S810, et il chauffe comme n'importe quelle proc et j'en suis très content


  • Même si je ne suis pas en désaccord avec l'opinion développée dans l'article, je n'arrive pas à oublier les abus de positions dominantes dont Qualcomm fait l'objet en justice, principalement en Asie, en abusant de son omniprésence pour refourguer aux constructeurs des suppléments logiciels peu utiles qu'il fait payer au prix fort et donc finalement aux clients finaux, nous en l’occurrence.


    • c'est une bien maigre contrepartie au regard de l'avantage obtenu ... par l'utilisateur.
      Et puis, on peut les enlever en rootant l'appareil, ce que font beaucoup de gens. Pas moi encore, mais je ne suis pas très gêné, sauf pour certaines applis que j'aimerais bien pouvoir exploiter pleinement et sans workaround.


  • Oui en effet et je trouve du coup que je Snapdragon 625 du Moto G5 plus à 299 euros c'est encore plus remarquable.
    Voilà si quelqu'un n'est pas encore au courant, il fait vraiment exprès.

Articles recommandés