Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
4 min de lecture 85 partages 6 Commentaires

Le DAS c'est quoi ? Tout ce que vous devez savoir sur cet indice

Sur toutes les fiches techniques de téléphones mobiles, on peut voir l'inscription D.A.S, suivie de chiffres et des termes « tête » et « corps ». Mais qu'est-ce que cela veut dire ? Cet indice a t-il un impact sur la santé ? On vous explique aujourd'hui ce qu'est le DAS d'un smartphone, ce que ça signifie pour l'utilisateur et comment on le calcule, tout simplement.

Le D.A.S c'est quoi et qu'est ce que ça signifie ?

DAS, c'est l'acronyme de Débit d'Absorption Spécifique. En fait, c'est la manière dont les autorités mesurent les ondes émises par un smartphone. On le mesure en watt par kilogramme, car l'absorption d'ondes dépend de la nature du sujet.

androidpit Samsung Galaxy S6 Edge plus 4
Samsung est en général un bon élève concernant le DAS. Le S6 edge+, ici, ne dépasse pas les 0,216 W/kg. © ANDROIDPIT

En Europe, la loi explique que les smartphones ne doivent jamais dépasser les 2 watts par kilogramme (2W/kg) pour 10 grammes de tissu humain, sous peine d'interdiction à la vente.

Pour info, aux USA, la mesure se fait différemment. La limite outre-Atlantique est ainsi fixée à 1,6W/kg pour 1 gramme de tissu. On l'appelle en anglais S.A.R (Specific Absorption Rate).

Les ondes des smartphones sont-elles nocives ? 

Je ne rentre pas dans ce débat, car on manque d'études sérieuses. Celles-ci doivent être menées sur plusieurs années, puis doivent porter sur des technologies et des fréquences spécifiques. Au rythme de l'évolution de celles-ci (3G, 4G, etc.), vous imaginez bien qu'il est difficile d'obtenir des résultats sérieux.

Pour l'instant, c'est donc le principe de précaution qui domine. Les scientifiques conseillent ainsi de limiter l'exposition et de rester raisonnable. C'est pour cela que la norme européenne a été créée. Par mesure de précaution, elle correspond à 50 fois moins que le seuil réputé dangereux.

Das info
Le résultat d'une étude scientifique menée sur les dangers des radiations. © Next-up

Au-delà de ce seuil, des changements physiques sont directement observables, notamment une augmentation de la température des tissus exposés.De manière générale, il est préférable de ne pas dormir à côté de son smartphone, de le placer en mode avion ou de l'éteindre tout simplement. Dans la même idée, évitez de garder votre smartphone dans vos poches de pantalon constamment.

De manière générale, il est préférable de ne pas dormir à côté de son smartphone

Pour en revenir aux problèmes de santé liés à une exposition aux ondes, donc des DAS trop importants, il faut noter une chose : on ne connaît pas vraiment l'effet des ondes sur le corps humain pour l'instant.

Les seuils admis, que ce soit pour les smartphones ou tout autre appareil émettant des ondes électromagnétique sont basés sur l'absence de nocivité prouvée. C'est un point important, la norme n'est pas basée sur des études, dont les conclusions prouvent que les ondes sont inoffensives sous un certain seuil.

Pourquoi un DAS « tête » et un DAS « corps » ?

Tout simplement parce que les mesures sont prises au niveau de la tête et du corps ! C'est logique, on porte le smartphone à la tête pour téléphoner ou on le garde dans une poche lorsqu'il est inutilisé.

Comment mesure-t-on le DAS des smartphones ?

Le DAS d'un téléphone mobile est mesuré de la façon suivante : on expose un mannequin à des ondes. Celui-ci est rempli d'un liquide imitant la structure et la densité des tissus du corps humain. Les mesures sont prises sous des angles différents.

Lors de ces tests, on porte bien sûr le smartphone à pleine puissance, le DAS maximale de 2W/KG ne doit jamais être dépassé pour l'obtention de mise sur le marché.

Les constructeurs et même les magasins doivent obligatoirement afficher le DAS d'un smartphone

Bien que les constructeurs et même les magasins doivent obligatoirement afficher le DAS d'un smartphone, dans la réalité, ils oublient parfois... Comment mesure le DAS soi-même ? C'est malheureusement très compliqué pour un particulier. Par contre, il existe des bases de données en ligne, à jour, qui ne nécessitent qu'un numéro de modèle.

androidpit smartphone in bed
Il est conseillé d''éteindre son mobile lorsque vous dormez. © ANDROIDPIT

Ainsi, SARdatabase.com, par exemple vous donne le DAS, ou SAR de presque tous les modèles, dès leur annonce ou leur mise sur le marché. Faites attention à chaque fois que l'indication soit aux normes européennes, à savoir basée sur des tests sur 10 grammes de tissu.

Sachez également que vous pouvez jeter un œil à la page Wikipedia qui recense un très grand nombre de smartphones, avec leur valeur maximale de DAS.

85 partages

6 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris