Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur.

4 min de lecture 30 partages 4 Commentaires

WattUp : l'évolution qui supprimera les batteries de nos smartphones ?

Aux Pays-Bas, un jeune étudiant-chercheur de l'université de Technologie Eindhoven a réussi à concevoir un capteur de température sans batterie - de la taille d'une miette de pain - qui s'alimente à l'aide des ondes radio. Encore «très expérimental», ce mini-capteur pourrait bien révolutionner les batteries des objets connectés dans les prochaines années. Une excellente nouvelle, si cela se concrétise ! D'autant que le projet semble en bonne voie. L'universitaire a même installé le micro-capteur dans un smartphone qui peut maintenant se recharger tout seul avec les ondes radio.

Les ondes radio pour recharger son smartphone ?

Qu'est-ce que c'est ?

Baptisée «WattUp», il s'agit d'un émetteur qui a la capacité d'envoyer des ondes radio à un récepteur capable de créer - grâce à elle - de l'électricité en continu pour charger la batterie d'un appareil mobile. Comme je l'évoquais à la fin de l'introduction, il existe d'ores et déjà un smartphone au stade «expérimental» qui a le pouvoir de se recharger grâce aux ondes radio qu'il émet. À lire comme cela, ça fait un peu «serpent qui se mord la queue», mais je dirais plutôt que c'est «la boucle qui est bouclée». En générale, un mobile a besoin d'énergie pour être en capacité de faire ceci ou cela, mais cette technologie veut supprimer nos batteries en métamorphosant les ondes radio en énergie. Énergie qui va alors être utilisée pour alimenter les composants installés dans l'appareil pour le faire fonctionner.

Comment ça fonctionne ?

Pour être honnête, les détails techniques en rapport à ce capteur sont très limités pour l'instant. En revanche, Marc Zaffagni, un confrère du blog de Futura-Sciences a pu dénicher quelques informations intéressantes à son sujet. 

wattup nouveautes fonctionnalites disponibilites image 00
Voici à quoi ressemble le capteur WattUp. © Bart Van Overbeeke, Eindhoven University of Technology

Gravé en 65 nm avec des circuits CMOS, WattUp s'appuie sur un routeur dédié dont les antennes renvoient des ondes radios vers le capteur que ce dernier transforme en énergie. En fonction du taux d'énergie converti, le capteur traduira la température exacte au routeur où elle sera transférée. En d'autres termes, chaque degré de température correspond à une fréquence radio spécifique, permettant alors au routeur de répéter l'information sans faute.

À l'heure du tout connecté, cette nouvelle technologie trouve aussi son utilité dans la domotique, où il serait possible de l'adapter à des capteurs de mouvements, de lumières, d'humidité et d'autres. En allant encore plus loin, il n'est pas impossible que ce procédé soit aussi adopté à d'autres objets et bâtiments intelligents. Hélas, la portée du micro capteur se limite 2,5 mètres pour l'instant et ce, bien que son créateur a déclaré pouvoir atteindre 5 mètres à terme. 

Pour quels appareils ?

Comme vous avez pu le lire plus tôt, les possibilités ouvertes par WattUp sont véritablement diversifiées, en plus d'être dédiées à la mobilité. Si cette solution arrive à faire son petit bonhomme de chemin, il n'est pas impossible que nous la voyons débarquer d'ici quelques années dans nos smartphones, tablettes et d'autres appareils connectés.

meilleurs forfaits mobiles image top 01
Un smartphone capable de se recharger grâce aux ondes qu'il émet ? C'est maintenant une réalité ! © Le Figaro

Elle en est encore qu'à ses premiers pas, mais nous pourrions peut-être être devant la technologie révolutionnaire qui chassera les batteries des smartphones et des objets connectés puisqu'elle sera capable de produire de l'énergie en continu pour alimenter le matériel. Reste qu'une batterie de secours, moins volumineuse qu'à l'heure actuelle, devrait toujours être présente dans le but d'assurer une transition en douceur. Mais voilà, cette technologie est bien réelle et ouvre la voie à une manière «plus économe», «plus intelligente» et peut-être «plus saine» pour recharger son mobile.

Quant à vous, pensez-vous que cette technologie peut faire évoluer nos usages vers d'autres horizons ? Il y a tellement d'idées, c'est un nouveau secteur qui s'ouvre et qui pourrait évoluer vers la possibilité d'alimenter des objets plus imposants, comme des écrans à basse consommation, des moyens de locomotion et Cie. À suivre de près !

30 partages

4 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations