Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.
Voitures autonomes : Uber a ignoré les avertissements de sécurité selon un ex-employé
Hardware Mobilité 2 min de lecture Pas de commentaire

Voitures autonomes : Uber a ignoré les avertissements de sécurité selon un ex-employé

C'était un jour sombre pour le secteur de l'automobilisme quand, en mars de cette année, un véhicule autonome Uber en Arizona a heurté et tué un piéton. Aujourd'hui, selon un ex-employé, l'entreprise aurait été au courant des préoccupations relatives à la sécurité de la technologie avant que l'incident ne se produise.

Le délateur, qui s'est entretenu avec The Information, affirme que Robbie Miller, un responsable du groupe des opérations d'essai, a envoyé un courriel avertissant les cadres et les avocats que les taxis autonomes d'Uber étaient "régulièrement dans des accidents ayant causé des dommages" et que ces accidents étaient "habituellement le résultat du mauvais comportement du conducteur ou de la technologie des voitures autonomes".

L'accident en Arizona a forcé Uber à suspendre tous les tests. La semaine dernière, Uber a annoncé qu'elle reprenait les essais avec des voitures autonomes sur la voie publique, mais de manière réduite. Uber a précisé que ses voitures ne dépasseront pas 25 miles à l'heure ou conduire pendant la nuit ou par temps de pluie. Reste à voir si la reprise prévue des tests se fera à la lumière de ces nouvelles allégations.

Self Driving Uber
Les tests de véhicules autonomes d'Uber n'ont pas été sans incident. © UBER

L'email divulgué faisait également référence à un incident survenu à Pittsburgh où un prototype d'Uber a dévié de la route et a continué à rouler sur le trottoir. Miller explique dans le courriel que l'incident a été "essentiellement ignoré" par les gestionnaires Uber pendant des jours. Le mail prévient les patrons d'Uber :"Ce n'est pas comme ça qu'on devrait faire."

L'email de Miller a été confirmé par des entrevues avec d'autres anciens employés, affirme la source. Miller a quitté Uber trois jours après avoir envoyé le mail.

Uber n'a pas commenté directement l'histoire, mais a publié la déclaration générale suivante : "Toute l'équipe se concentre sur un retour à la route en toute sécurité et de manière responsable en mode conduite autonome. Nous avons toute confiance dans le travail que l'équipe fait pour y arriver."

Plus tôt ce mois-ci, Uber a embauché un ancien fonctionnaire de la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) pour travailler sur ses projets de véhicules autonomes.

Que pensez-vous de la réaction d'Uber ?

Source : Engadget

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition