Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur.

4 min de lecture 7 partages 4 Commentaires

Certaines statistiques sur les smartphones peuvent vous surprendre

Dans nos articles, nous avons souvent présenté des statistiques économiques : ventes, parts de marché des fabricants, présence des systèmes d'exploitation, appareils et applications les plus populaires en France ou dans le monde, etc. Aujourd'hui, nous allons nous intéresser à d'autres chiffres, observant l'univers des smartphones sous un autre angle que celui de l'économie.

Laissons aux professionnels de l'économie l'analyse des parts de marché et des chiffres d'affaire des fabricants. Intéressons-nous plutôt aux statistiques portant sur les utilisateurs et leur comportement. Que faut-il donc savoir sur le sujet ?

Ces statistiques portent uniquement sur l'héxagone car une (grande) majorité de nos lecteurs viennent de ce pays. J'espère ne blesser aucun lecteur francophone non Français en omettant les autres pays où l'on parle français.

Daria loves to talk at work
Qui n'utilise pas aujourd'hui ? La réponse ci-dessous. © ANDROIDPIT

Combien de Français utilisent un smartphone ?

En 2015, 61,4% des Français possèdaient au moins un smartphone. Ces statistiques paraissent au premier abord surprenantes puisque nous avons souvent l'impression que tout le monde autour de nous en possède un, mais il faut garder à l'esprit que la tranche des séniors et des plus juniors n'ont souvent pas l'utilité/l'envie de posséder un smartphone.

Sans grande surprise, le pourcentage est le plus élevé auprès des jeunes générations. 90% de la tranche 18-24 ans possèdent un smartphone, ainsi que 87% de la tranche 12-17 ans. Plusieurs débats existent d'ailleurs sur l'utilisation d'un smartphone en étant aussi jeune, certaines applications/certaines plateformes sont d'ailleurs interdites aux personnes de moins de 13 ans.

90% de la tranche 18-24 ans possèdent un smartphone, ainsi que 87% de la tranche 12-17 ans

Combien de temps les Français utilisent-ils une application ?

Une majorité des applications est gratuite sur le Google Play Store. C'est une aubaine pour les utilisateurs puisqu'ils peuvent facilement installer deux applications concurrentes puis décider laquelle ils veulent garder. Adjust a publié une étude le mois dernier dans laquelle figure un chiffre impressionnant : 90,3% des Français arrêtent d'utiliser une application dans les deux semaines suivant le téléchargement.

Ce phénomène n'est pas seulement Français. Dans l'ensemble, nous retrouvons ce comportement sur l'ensemble des utilisateurs, ce qui (entre autres choses) pousse peut-être Google à simplifier l'accès à une application afin qu'elle puisse fonctionner sans avoir à être complètement installée.

androidpit google play store hero 1
Installer ou ne pas installer, telle est la question. © ANDROIDPIT

Les Français considèrent-ils le smartphone dangereux pour la santé ?

Odoxa a réalisé un sondage auprès des Français afin de voir s'ils le considèrent dangereux. Il est vrai que bien des informations circulent sur le sujet, différentes études sont menées mais si elles montrent toutes que l'utilisation d'un smartphone a des conséquences sur le corps, les conséquences sur la santé font encore l'objet de nombreux débats.

4 Français sur 10 s'inquiètent des effets de nos téléphones portables sur notre santé. De manière générale, le niveau d'inquiétude est lié à l'âge puisque les séniors sont davantage préoccupés que les générations précédentes. Les chiffres vont d'ailleurs plus loin : 66% des personnes interrogées (sur un total de 1033) confient s'intéresser au sujet et suivent les études publiées dessus.

Que font les Français lorsqu'ils utilisent leur smartphone en marchant ?

Une étude réalisée par OpinionWay pour la GMF nous montre des chiffres assez intéressants. Elle se penche sur le cas des piétons, notamment ceux qui utilisent leur smartphone tout en marchant, et il faut bien reconnaître que les résultats sont assez surprenants. L'enquête a été menée sur 1088 personnes majeures.

smartphone danger
Il est risqué de marcher avec son smartphone dans les mains. © ANDROIDPIT

Sans grande surprise, l'activité principale des piétons lorsqu'ils marchent est de téléphoner, jusque là rien de bien étonnant. De même, en deuxième position nous trouvons l'envoi/la lecture de messages et de mails, ce qui n'est guère surprenant non plus (mais déjà plus dangereux). Ce qui m'a quelque peu surpris, c'est que seulement 30% des personnes interrogées utilisent leur smartphone pour écouter de la musique en marchant. J'avais l'impression que la plupart des gens utilisent leur smartphone comme un lecteur mp3 en se promenant dans la rue, ces chiffres prouvent bien que non. Autre étrangeté : le nombre de personnes qui prennent des photos en marchant est de 49%. Auriez-vous imaginé que les gens préfèrent prendre des photos qu'écouter de la musique en marchant ?

Est-ce que vous vous reconnaissez dans ces chiffres ? Faites-vous partie des utilisateurs qui s'inquiètent des effets du smartphone sur la santé ?

7 partages

4 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :

  • Ces statistiques ne m'étonnent pas car même les personnes d'un certains âge utilisent des smartphones. Il n'y a pas longtemps, j'ai croisé une personne ageé qui possédait le Samsung Galaxy S6 edge ; c'est du nimporte quoi car elle n'en n'a pas l'utilité même si je ne la connais pas personnellement. Je rapelle que c'est mon avis.


  • Petite remarque : il faut une majuscule à Français quand il s'agit d'un nom...


  • Je l'avoue, je n'ai plus toutes mes dents mais plus de 57 ans et comme l'annonce le sondage je me préoccupe des problèmes de santé évoqués quand on parle de smartphone. L'hypersensibilité due au champ électromagnétique est une réalité malgré tous ceux (l’État et les constructeurs principalement) qui ne veulent pas le voir. Mais passons, parlons de mes habitudes forcément éloignée de la composante plus jeune et majoritaire qui utilise un smartphone.
    Dans la rue, je me contente de lire mes notifications, mes SMS ou de répondre aux appels voix et pour moi, c'est très suffisant, d'ailleurs je marche assez vite et je n'aime pas ralentir la cadence.
    Vous aurez compris que je suis devant mon PC , ce qui est beaucoup plus évident pour répondre clairement à une question, certes simple mais demande quand même quelques développements.

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations