Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

2 min de lecture 5 Commentaires

Samsung annonce l'Exynos 9820, le processeur du Galaxy S10

Il ne reste que quelques mois avant l'arrivée du Samsung Galaxy S10 et de nouvelles rumeurs se succèdent chaque jour. Aujourd'hui, cependant, Samsung nous montre l'une des pièces du puzzle qui constituera l'un des atout du nouveau haut de gamme coréen. Il s'agit du nouveau Exynos 9820, la nouvelle puce des prochains flagships de Samsung en 2019.

Le nouveau SoC Exynos 9820 vient d'être annoncé par la société coréenne et sera utilisé sur les Galaxy S10, S10 Plus (S10 Lite ?) et Galaxy Note 10. La puce est fabriquée avec un procédé de production LPP (Low Power Plus) en  8 nm proche des résultats obtenus par Huawei et Apple qui ont récemment présenté leur SoC en 7 nm.

Kirin 980 6
Le Kirin 980 a déjà montré de quoi il était capable. © Huawei

La nouvelle puce Exynos 9820 intègre une antenne LTE Cat.20 capable d'atteindre 2 Gbps. Il faudra patienter pour une variante 5G. Il est probable que Samsung développe par la suite un SoC dédié pour les variantes de ses smartphones avec une connectivité 5G.

Le CPU se compose de deux cœurs de quatrième génération à haute performance (théoriquement de nouveaux cœurs Mongoose), de deux cœurs Cortex-A75 pour aider à optimiser les performances et de quatre cœurs Cortex-A55 pour les tâches moins exigeantes. Le GPU est le tout nouveau Mali-G76 MP12 qui offre 40% plus de performances que le Mali-G72 MP18 que sur le Galaxy S9 et Note 9.

samsung exynos 9820 2
Samsung a une longue tradition dans le domaine des puces pour smartphones. © Samsung

Les performances du SoC de Samsung sont 20% plus élevées dans les cœurs simples, 40% plus élevées dans les tâches à haute efficacité et 15% plus élevées dans les tâches multicœurs. Toute cette puissance assure la prise en charge des enregistrements 4K avec des profondeurs de couleur 10 bits à 150 images par seconde ou 8K à 30 images par seconde. Le SoC est aussi compatible avec les écrans offrant une définition maximale 4K UHD (4096 x 2160 pixels) et WQUXGA (3240 x 2400 pixels), la RAM LPDDR4X et les nouvelles mémoires UFS 3.0.

Évidemment, une unité NPU dédiée qui s'occupera de toutes les tâches liées à l'IA et au Machine Learning sur les nouveaux smartphones est de la partie.

Pensez-vous que le nouveau Galaxy S10 va gagner la compétition des processeurs avec ce nouveau SoC ?

Source : PhoneArena

5 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Il disent tous qu'il vont exploser l' A12 bionic d'Apple , mais à la fin de la course Apple gagne toujours , même sa puce de l'année dernière l'A11 bionic est plus puissant que le 845 . On verra bien mais je ne m'attends pas à être surpris , Apple est en avance sur les autres puces y a pas foto


    • Apple n' "explose" personne. Les puces d'Apple ne peuvent faire tourner QUE des iPhones, car l'OS et l'environnement simpliste et désormais quelque peu délavé ne demande pas grand chose. Mais je serais curieux de savoir ce que ça donnerait si on mettait un de leurs processeurs Bionic A11 ou A12 dans un Pixel XL (2 ou 3), un Huawei P20 ou Mate 20 Pro, ou encore dans un Note 8 ou 9... Le pauvre processeur grillerait après 5' passées à essayer d'ouvrir une application.
      En revanche, mettre l'Exynos du Note 9, ou un SD 845, ou un Kirin 970/980, dans un iPhone... Et on verrait lequel "explose" l'autre.
      Soyons sérieux


  • il faudra savoir à quoi sert toute cette puissance ? Bon il y a le Dex qui permet d'exploiter cette puissance autrement mais finalement perso je préfère un téléphone moins puissance et un PC à coté, les deux ayant des fonctions spécifiques... Même si je dois avouer que combiner les 2 a un intérêt certain


  • En effet, va y avoir du sport !
    Mais en fin de compte, les 3 leaders seront presque équivalents, avec peut-être, pour chacun d'entre eux, des spécificités...
    AP nous fera part de tout cela en temps et en heure, n'est-ce pas ?


  • Gagner la compétition, ça on n'en sait rien car il est bien trop tôt, mais c'est prometteur... la compétition va tout de même être rude avec les Kirin 980, Snapdragon 855 (ou 8150) et l'Apple A12 qui sont et s'annoncent redoutables.
    P.S : et d'après de toutes premières fuites de bench (à prendre avec des pincettes), le Snapdragon 855 exploserait les Kirin 980 et Apple A12 niveau perfs. Ceci confirme bien que la bataille va être très rude, et le choix très compliqué pour ceux qui se soucient d'avoir les plus grosses perfs brutes [pour quoi faire ? est-ce bien si utile que ça ?] d'autant plus que les apports de l'IA sont pas quantifiables sur un bench...

Articles recommandés