Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

2 min de lecture 17 Commentaires

Quand la pub pour Google Home au Super Bowl révèle une de ses failles

Dans la nuit de dimanche à lundi se tenait outre-atlantique l'événement sportif le plus important des Etats-Unis, la finale de Super Bowl. Comme toujours, il s'agit de l'événement le plus regardé par les américains à la télévision. À cette occasion, Google a donc diffusé une publicité pour son assistant virtuel Google Home. Mais voilà, la pub a entraîné l'activation de nombreux Google Home chez les téléspectateurs.

Un des bugs de Google Home mis en lumière

La publicité diffusée pour Google Home était censée mettre en valeur l'assistant virtuel de Google. L'annonce montre des familles aimantes et heureuses en train d'utiliser le haut-parleur intelligent pour écouter de la musique et gérer l'éclairage de la maison. Mais elle a réussi également à déclencher Google Home dans le monde réel, surprenant ainsi les propriétaires de l'appareil.

Plusieurs propriétaires ont en effet raconté sur les réseaux sociaux que, lorsque la publicité a été diffusée et a mis en scène un des acteurs dire "Ok Google", leurs Google Home se sont activés. Ces utilisateurs n'ont alors eu aucun autre recours que de laisser parler leur Google Home puisque l'assistant virtuel ne propose aucune option pour définir une phrase d'activation différente. Tous les ordres demandés par la pub ("OK Google, allume la lumière", "OK Google, quelle est la météo ?", "OK Google, mets de la musique") ont donc été exécutés. 

Une mésaventure similaire pour Amazon Echo

Ce n'est pas la première fois que des assistants virtuels s'emballent à cause de la télévision. Il s'était produit en effet la même situation pour Amazon Echo, l'assistant virtuel d'Amazon. Le présentateur d'un journal télévisé de la chaîne locale de San Diego (Californie) CW6 qui racontait comment une enfant avait utilisé l'assistant virtuel de ses parents pour commander une maison de poupée avait eu le malheur de prononcer "j’adore la petite fille qui dit : Alexa m’a commandé une maison de poupée". Les propriétaires d'Echos qui étaient devant leur télévision ont aussitôt vu leurs appareils commander des maisons de poupées.

Toutes ces histoires, marrantes sur le moment, mettent toutefois en lumière un inconvénient majeurs de ces appareils, leur activation. Apple a réglé partiellement le problème avec Siri en demandant lors de son paramétrage à l’utilisateur de prononcer plusieurs phrases afin de ne se déclencher qu'aux phrases de son utilisateur.

Utilisez-vous l'assistant virtuel de votre smartphone ?

17 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • ça fait cher la pub pour Google Home.


  • Faille, faille c'est relatif. Il a fait son job après c'est une question de paramétrage au niveau de la phrase qui est pour le coup peut-être un peu trop évidente. Mais au moins, ça marche ! x)


    • En quoi c'est évident ? Ça t'arrive souvent de dire Ok Google sans vouloir activer Assistant/Now ?


      • comment on fait par remplacer l'annonce par "Good morning Google" suivie dans la foulée par la question, et sans attendre la réponse à ok google?


  • C'est vrai que Ok Google est trop sensible, quand je dis juste "OK" il s'active, des fois il entend des bruits dans la rue ou sur une vidéo et les comprend comme Ok Google, même avec ma voix enregistrée. Mais je ne vois pas en quoi c'est une faille, il fait son travail, aucun responsable n'a jamais dit qu'il ne réagirait pas à Ok Google à la télé.

    Et puis ça fait une pub en réalité augmentée… 😀


  • Luna 7 févr. 2017 Lien du commentaire

    Je crois que je suis devenue l'assistante personnelle de mon HTC et je n'ai de cesse de répondre à toutes ses demandes alors il est hors de question que quelqu'un d'autre prenne ma place !

Articles recommandés