Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur.

4 min de lecture 11 partages 1 commentaire

Pourquoi Samsung, Apple et Google parient énormément sur la voiture connectée

Pendant des années, le monde de l'automobile et le monde high-tech se sont ignorés. Cette époque semble bientôt révolue. Apple, Google et Samsung (pour ne citer qu'eux) s'intéressent de plus en plus à ce secteur et multiplient les projets autour de la voiture connectée. Mais pourquoi une telle stratégie ? Le monde de l'auto va t-il être bouleversé dans les années qui viennent ?

Apple et Google déjà en pole position

C'est un secret de polichinelle. Les entreprises de la Silicon Valley s'intéressent de plus en plus aux voitures. Les start-ups autour de l'automobile sont nombreuses outre-atlantique. Uber révolutionne le marché des taxis, la location de voitures à partager gagne fortement du terrain, Tesla est de plus en plus populaire. Bref, l'intérêt est fort.  

La course à la connectivité automobile que se livrent les géants mondiaux du web se fait d'ailleurs de plus en plus dure. Google planche sur une voiture autonome depuis plusieurs années et Android Auto, l'interface multimédia spécialement pensée pour la voiture du géant du web, est maintenant accessible à tous avec sa nouvelle version 2.0.

AndroidPIT connected home 1354
Android Auto et CarPlay sont maintenant disponibles dans de nombreux véhicules. © AndroidPIT

Son meilleur ennemi, Apple, n'est pas en reste. Cette semaine, la firme de Cupertino a confirmé son intérêt pour le sujet auprès de l’agence fédérale de la sécurité routière et développe en interne une voiture autonome. Même si des rumeurs faisaient état d'un abandon du projet et d'un rachat du constructeur britannique McLaren, Apple semble vouloir développer une iCar mais surtout des systèmes automatisés dans le domaine de l’automobile. CarPlay, l'équivalent d'Android Auto pour les possesseurs d'iPhone, est désormais disponible dans de nombreux véhicules.

Samsung est en train de rattraper son retard

Face aux progrès des entreprises américaines, Samsung a pris du retard. Conscient de ses problèmes dans le secteur, Samsung est en train d'agir pour ne pas dépendre de Google ou d'Apple dans le futur. La société sud-coréenne veut faire de la voiture connectée un axe prioritaire de sa stratégie de développement.

Pour cela, elle a constitué une équipe dédiée au sujet l'an passé et a dépensé plus de 8 milliards de dollars pour acheter Harman, la célèbre entreprise américaine spécialisé dans le son haut de gamme. Il s'agit tout simplement de la plus grosse acquisition de l'histoire de Samsung.

Le rachat d'Harman est tout simplement la plus grosse acquisition de l'histoire de Samsung

Pourquoi ce rachat ? Harman dispose notamment de nombreux partenariats avec des fabricants automobiles, dont General Motors ou Fiat Chrysler. Selon le vice-président de Samsung, Kwon Oh-hyun, cette acquisition offre à Samsung une base "immédiate" et "solide" pour développer sa plate-forme automobile.

AndroidPIT connected home 1384
Le marché de l'automobile s'apprête t-il à connaître une révolution ? © AndroidPIT

Un business juteux derrière

Si toutes les entreprises high-tech multiplient les investissements autour de l'automobile, ce n'est évidemment pas pour des raisons philanthropiques. Derrière la voiture connectée se cache un immense business juteux. D'après Samsung, le marché des voitures connectées et intelligentes, y compris les véhicules sans chauffeur, va augmenter en moyenne de 13 % chaque année pour atteindre 173,2 milliards d’euros en 2025. Il s'agit donc clairement d'un fort moteur de croissance pour ces entreprises à la recherche de nouvelles pistes pour se développer.

Un marché qui devrait atteindre 173,2 milliards d’euros en 2025 !

Autre cheval de bataille et pas des moindres : le marché des données. Qui dit données dit meilleure connaissance du client, ciblage des produits, services personnalisés... Apple, par exemple, milite fortement pour le partage de données entre les constructeurs auprès de la NHTSA (l'agence nationale de la sécurité routière américaine), et plus particulièrement les données de sécurité routière relatives aux accidents. Derrière ces données se cachent de nombreux services et de nombreux logiciels qu'ils espèrent vendre aux professionnels mais également aux particuliers. L'objectif final étant de proposer une voiture autonome, les entreprises espèrent vendre de plus en plus de services pour les conducteurs qui auront davantage de temps libre. A terme, ce que recherchent Samsung, Apple, Google et co c'est la connectivité entre tous leurs appareils pour plus d'interactivité et de services associés.

AndroidPIT connected home 1364
La valeur ajoutée ne sera plus dans l'objet connecté mais dans ce qu'elle apporte en connectivité et en services avec d'autres objets. © AndroidPIT

Enfin, pour Samsung, c'est aussi une question d'indépendance. La firme sud-coréenne, actuellement en crise après l'échec du Galaxy Note7 mais aussi le scandale de corruption en Corée du Sud, ne peut se contenter de suivre Google et Android Auto. Contrairement à Apple par exemple, Samsung bénéficie d'une large éventail de produits, dont de nombreux dans le domaine électroménager. L'enjeu est encore plus important pour Samsung qui souhaiterait relier et connecter tous ces objets entre eux.

Pensez-vous qu'une révolution automobile est en préparation ?

11 partages

1 commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations