Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

2 min de lecture 1 commentaire

Mercedes-Benz n'exclut pas une collaboration avec Tesla

Alors que la Tesla Model 3 débarque sur nos routes en Europe, le PDG sortant de Daimler, la société mère de Mercedes-Benz, n'exclue pas une collaboration entre les deux groupes dans un avenir proche. L'homme ne regrette pour autant nullement la vente des actions de Tesla il y a quatre ans.

Tesla attire toujours les regards. Si le constructeur a rencontré un succès populaire important lors du dernier Mondial de l'auto à Paris, il séduit aussi d'autres constructeurs automobiles. Dans une récente interview avec un journal polonais, le PDG sortant de Daimler, Dieter Zetsche, a exprimé la possibilité d'une coopération avec le pionnier américain de la voiture électrique.

Tesla et Daimler, ont toujours entretenu de bonnes relations. En 2009, Daimler avait notamment investi 50 millions de dollars pour environ 9% des actions de Tesla. Un investissement qu'avait jugé Elon Musk comme ayant permis de "sauver" la start-up. En 2014 cependant, Daimler avait décidé de vendre sa participation dans Tesla pour 780 millions de dollars (200 dollars par action contre 331 dollars à l'heure actuelle).

Malgré la hausse des actions, Dieter Zetsche explique ne pas regretter ce choix tout en ajoutant "Cela n'exclut pas la coopération dans le futur". Pour le moment, le groupe se concentre sur le lancement de sa propre marque de voitures électriques baptisé EQ. Il a également signé un partenariat avec Tesla pour la fourniture de pièces électriques destinés aux Smart et à la Mercedes Classe B.

androidpit tesla model 3
Daimler pense à Tesla. © AndroidPIT

Parmi les possibilités de collaboration, on peut notamment envisager des partenariats sur certains modèles, comme c'est le cas déjà par exemple entre constructeurs (cf Renault et Mercedes sur la Twingo et la Smart) ou encore sur l'infrastructure de chargement des véhicules électriques.

Quoi qu'il en soit, Tesla se porte bien.  Le constructeur automobile a même enregistré son premier bénéfice en deux ans avec  un bénéfice net de 311,5 millions de dollars au troisième trimestre 2018. S'il ne comptera pas sur de nouvelles liquidités en provenance de Daimler, le plus gros actionnaire unique de Tesla, Baillie Gifford, a déjà accepté de mettre la main à la poche en cas de nécessité.

Quel avenir voyez-vous pour Tesla ?

1 commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • louis hory depuis 2 semaines Lien du commentaire

    De quel avenir parle-t-on ?

    Si c'est de son avenir économique, je pense qu'il sera comme son passé : chaotique. La manière de gérer d'Elon Musk est dirons nous très personnelle et pas orthodoxe.
    D'ailleurs il vient de perdre sa place de CEO suite à l'une de ses dernières frasques en manipulant les cours de l'action de la société.
    Si cela concerne l'avenir de la voiture électrique en général, pour moi à moyen terme (environ 20 ans) c'est une voie sans issue du fait de seulement déplacer le problème des pollutions des pots d'échappement et de la production d'énergie fossile à la fabrication de l'électricité et des batteries.

    Cela pourrait représenter une solution d'attente avant de mettre au point un moteur à hydrogène convaincant.

    Le plus important, à mon avis, c'est le choix de société (durable et pérenne ou non) que l'être humain doit comprendre avant de choisir. Maintenant, est-ce que l'on lui demandera son avis où le mettra-t-on devant le fait accompli ? Je crains de connaître la réponse...

Articles recommandés