Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Opinion 3 min de lecture 4 Commentaires

La VR ne m'emballe pas, par contre la réalité augmentée me botte bien !

J'ai vraiment essayé. J'ai testé les lunettes de réalité virtuelle pour smartphones, les modèles autonomes et même les plus avancés et les plus puissants, mais je n'arrive pas à m'y faire. La réalité augmentée, par contre, a un effet différent sur moi, elle m'attire comme la lumière attire .

Comprenez-moi bien, je trouve très bien que la technologie VR progresse et qu'on lui trouve des applications utiles. Ces dernières années, il a été possible de voir comment cette branche de la technologie a littéralement explosé, avec de plus en plus d'appareils pour chaque budget arrivant sur le marché de masse.

La réalité virtuelle a le potentiel de changer la façon dont nous vivons le divertissement et même la manière dont nous interagissons avec les réseaux sociaux. Pourtant, je ne pense pas que je suis fait pour ce monde.

samsung odyssey plus 05
Parfois vous perdez le contact avec le "monde extérieur" dans le VR / © AndroidPIT

L'expérience VR est devenue de plus en plus intense, plus "réelle". Les utilisateurs devraient aimer ça, n'est-ce pas ? Malheureusement, j'ai l'impression que cela a l'effet contraire sur moi. Être isolé du monde qui m'entoure et ne pas être conscient de ce qui se passe autour de moi me met mal à l'aise. J'ai donc cessé depuis longtemps de m'intéresser aux développements dans ce domaine - ou du moins d'en lire activement l'actualité.

La Réalité Augmentée a l'effet contraire sur moi

La réalité augmentée semble bien différente. Je me souviens avoir fait mes premiers pas dans la réalité augmentée avec mon premier smartphone Android, le Samsung Galaxy S. L'application Layar était préinstallée sur le smartphone, c'était alors une application très différente de la version actuelle.

L'application permet le téléchargement de ce que l'on appelle des "layers" (couches), qui sont "posées" sur le monde extérieur. Vous pouvez donc regarder autour de vous avec la caméra et découvrir de nouveaux endroits intéressants, des restaurants et ainsi de suite. Cette application était vraiment en avance sur son temps, à l'époque.

AndroidPIT magic leap 17
Les lunettes Magic Leap AR. © AndroidPIT

Et c'est ce qui me fascine tant dans la réalité augmentée. Elle ne pousse pas les utilisateurs à s'isoler et à se cacher dans un monde virtuel, mais au contraire permet d'améliorer notre perception de la réalité, même les Google Glass avaient réussi à me fasciner.

Les chaussures des enfants sont encore en bon état.

La réalité augmentée en est encore à ses balbutiements, mais les grands noms de l'industrie de la haute technologie investissent massivement dans la recherche et le développement. Pour ne donner que quelques exemples : Google avec la technologie ARCore et Apple avec ARKit.

Grâce à la RA, nos smartphones deviennent des portails vers un nouveau monde où l'on peut découvrir des choses qui ne peuvent être vues à l'œil nu. Le potentiel est énorme, même si vous ne regardez que les smartphones ou les lunettes AR Hololens ou Microsoft's Mixed Reality.

J'ai hâte de voir où cette technologie nous mènera et comment elle est utilisée pour changer et améliorer la façon dont nous gérons tout ce que nous traitons chaque jour.

4 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Osei Tutu depuis 3 semaines Lien du commentaire

    La réalité est belle nue


  • louis hory depuis 3 semaines Lien du commentaire

    Y'a aussi la réalité de tous les jours qui ne fait plus rêver personne mais qui explique, en partie seulement 😜, le besoin de trouver mieux ailleurs.

    Elle ne demande de porter aucune paire de lunettes ni dispositif particulier pour la découvrir 😂

    Cela PEUT, je n'ai pas dis DOIT, s'appeller un déni de réalité ou un besoin d'évasion indispensable (choisissez l'option qui vous convient le mieux...) pour éviter d'imaginer trop souvent ce que le futur aura bien du mal à ne pas ressembler.

    Par contre, AP n'est pas le lieu idéal pour en discuter... quoique !


    • Bien d'accord avec toi Louis, je pense que la réalité de tous les jours pousse certainement pas mal de gens à "s'évader" par toutes sortes de moyens, notamment technologiques (séries, films, jeux vidéo, etc...). J'avoue que je peux les comprendre en observant notre monde de fous (qui s'ignorent, bien évidemment).

      En tout cas, je partage l'avis de l'auteur de l'article, je ne suis pas non plus attiré par la "réalité virtuelle", mais la "réalité augmentée" est intéressante. Je l'utilise parfois avec l'appli "Flight Radar 24 Pro", afin d'identifier des avions de ligne dans le ciel, c'est assez bluffant. Oui, j'avoue que l'idée n'est pas folichonne, mais quand on se balade en pleine nature et qu'on en a marre de zieuter les cigales, les fourmis et les pins, on peut être tenté de lever le nez en l'air et d'utiliser son smartphone, en bon geek drogué qu'on est. 🤪

      Signé : quelqu'un qui n'a aucune hâte de voir le futur, qui s'annonce bien sombre (en tout cas pour l'écrasante majorité)


      • louis hory depuis 3 semaines Lien du commentaire

        Évidemment, je n'ai rien à reprocher aux amateurs de "réalité réarrangée", quel que soit la technologie utilisée, à partir du moment où ils sont bien conscients que "l'autre", celle qui n'oublie jamais de se rappeler à (presque) tous et de manière trop souvent irritante (je ne parle pas que des gaz lacrymogènes 😉) devrait présenter un profil et un visage plus tranquille et agréable.

        Si ce fût le cas dans un passé pas si éloigné, il y a bien peu de chances que cela le redevienne rapidement, malheureusement 😱

        Si nous pouvons tous les deux nous permettre d'écrire que ce futur a bien peu de chances de nous "emballer", pour les plus jeunes générations "c'est un luxe" qu'elles ne peuvent ni ne veulent envisager.
        A ce jeu là, je peux croire leurs angoisses
        et leurs interrogations très légitimes.